BIBLIOTHEQUE ALLERGENIQUE 5ML. №4

Nom commercial: ALUSTAL "Tick Allergen".

Nom du groupe: allergènes ménagers.

Forme posologique: suspension pour administration sous-cutanée.

Substance active: extrait d’allergène ultrafiltré de Dermatophagoidespteronyssinus, tiques Dermatophagoidesfarinae adsorbées sur une suspension d’hydroxyde d’aluminium dans des proportions égales de 0,01 IR / ml *, 0,1 IR / ml, 1 IR / ml, 10 IR / ml.

Excipients: chlorure de sodium - 9 mg, phénol - 4 mg, hydroxyde d'aluminium (en aluminium) - 0,8 mg, mannitol - pas plus de 0,578 mg, eau pour préparations injectables - jusqu'à 1 ml.

* IR - Indice de réactivité - l'unité biologique de standardisation.

Suspension homogène de couleur blanche à jaunâtre, sur décantation divisée en 2 couches: le haut est un liquide transparent incolore, celui du bas est un précipité de blanc à jaunâtre, qui se brise facilement lorsqu'on le secoue.

Le mécanisme d'action exact de l'allergène au cours de l'immunothérapie spécifique à l'allergène (ASIT) n'a pas été complètement étudié. Les modifications biologiques suivantes sont prouvées:

- l'émergence d'anticorps spécifiques (IgG) jouant le rôle d'anticorps "bloquants";

- diminution du taux d'IgE spécifique dans le plasma;

- réduire la réactivité des cellules impliquées dans une réaction allergique;

- augmentation de l'activité des lymphocytes Th2 et Th1, entraînant une modification positive de la production de cytokines (diminution de l'IL-4 et augmentation de l'interféron γ), qui régulent la synthèse des IgE.

ASIT inhibe également le développement des phases précoce et tardive d'une réaction allergique immédiate.

L'efficacité de ASIT est plus élevée dans les cas où le traitement est instauré aux premiers stades de la maladie.

Indications d'utilisation

Immunothérapie spécifique aux allergènes (ASIT) des patients présentant une réaction allergique de type 1 (médiée par les IgE) se manifestant par une forme de rhinite, une conjonctivite, un asthme bronchique léger ou modéré et une sensibilité accrue aux acariens (D. pteronyssinus, D.Farinae).

L'immunothérapie peut être pratiquée chez l'adulte et l'enfant à partir de 5 ans.

Contre-indications pour l'utilisation

- Hypersensibilité à l’un des excipients (voir la liste des excipients);

- Maladies auto-immunes, maladies immunocomplexes, déficit immunitaire;

- Asthme bronchique grave ou non contrôlé (volume expiratoire maximal < 70 %);

- Thérapie avec des bêta-bloquants (y compris une thérapie locale en ophtalmologie);

Posologie et administration

Le traitement médicamenteux doit être effectué par un allergologue. En raison du risque possible de développer des réactions allergiques systémiques, le traitement est effectué dans un bureau équipé d'un ensemble de médicaments antichocs, comprenant obligatoirement de l'adrénaline, des corticostéroïdes, des antihistaminiques et des bêta-adrénomimétiques. Après chaque injection du médicament, le patient doit être observé dans le bureau de l’allergologue pendant au moins 30 minutes. Le patient doit éviter tout effort physique excessif pendant la journée après l’administration du médicament.

Avant chaque utilisation du médicament, assurez-vous que:

- la durée de conservation du médicament n'a pas expiré,

- un flacon est utilisé avec une préparation dont l'activité correspond au schéma thérapeutique,

- la bouteille est bien agitée,

- les règles d'asepsie sont observées,

- On utilise des seringues à la tuberculine de 1 ml avec une gradation de 1/100,

- la dose d'administration est recueillie aussi précisément que possible.

Le médicament est recueilli dans la seringue à l'aide d'un bouchon en caoutchouc pour aiguille de ponction. Le liège n'est pas retiré de la bouteille. Le médicament est administré par voie sous-cutanée dans le tiers moyen de l'épaule.

Doses et schéma thérapeutique

Les doses du médicament sont les mêmes pour tous les âges. Elles sont déterminées par le schéma thérapeutique conformément aux règles généralement admises de ASIT, mais peuvent être modifiées en fonction de la réactivité individuelle du patient.

Le traitement comprend deux étapes: le traitement initial et le traitement d'entretien.

1. Le stade initial avec une augmentation constante de la dose du médicament.

Traditionnellement, le médicament est administré 1 fois par semaine selon le schéma ci-dessous. Le traitement commence par l'introduction de la concentration du médicament de 0,01 IR / ml ou 0,1 IR / ml, en fonction de la réactivité individuelle du patient en fonction de la gravité des échantillons de peau. À la fin de l'étape, la dose de médicament augmente à 0,8 ml d'une concentration de 10 IR / ml.

Le schéma d'administration proposé peut être modifié pour chaque patient individuellement en fonction de la tolérance individuelle au médicament et de l'état de santé général, afin d'obtenir une bonne tolérance à l'ASIT.

Il est permis de réduire l'intervalle entre les injections jusqu'à 3 jours et son augmentation maximale jusqu'à 2 semaines. Si nécessaire, la dose suivante peut être réduite ou répétée.

Le schéma recommandé du traitement initial du médicament ASIT Alustal "Allergen ticks" utilisant des flacons de différentes concentrations:

en flacon (IL / ml)

Jour du début du traitement

(bouteille avec bouchon gris)

(bouteille avec bouchon jaune)

(bouteille avec bouchon vert)

(bouteille avec bouchon bleu)

2. Traitement d'entretien à dose constante.

· Au stade de l'immunothérapie d'accompagnement, une préparation à une concentration de 10 IR / ml est administrée dans un volume de 0,8 ml par administration.

· Le traitement d'entretien commence 15 jours après la fin du traitement initial.

· L'intervalle entre les injections doit être de 2 semaines au cours des deux premiers mois du traitement d'entretien et de 2 à 6 semaines par la suite. L'intervalle entre les injections ne doit pas dépasser 6 semaines.

· Conformément aux règles générales d'ASIT en cas de passage à une nouvelle série de la préparation, il est recommandé de réduire la dose de la première injection de 2 fois (par exemple de 0,8 ml à 0,4 ml); pour les injections suivantes, revenir à la dose précédemment utilisée.

· La fréquence d'administration du médicament et de sa dose peut être modifiée pour un patient particulier en fonction de l'état de santé général et de la réponse individuelle au médicament.

L'immunothérapie spécifique aux allergènes est recommandée pour une période de 3 à 5 ans.

Si l'amélioration ne survient pas après la première année de traitement, l'opportunité de ASIT doit être réexaminée.

Break à prendre le médicament

Évitez les interruptions dans la prise du médicament. Avec un long passage, vous devriez consulter votre médecin.

Le schéma thérapeutique recommandé après une interruption de traitement:

Traitement initial

Entrez à nouveau le dosage du médicament auquel le traitement a été interrompu. Puis continuez le traitement selon le schéma.

De 2 semaines à 1 mois

Entrez le volume minimum (0,1 ml) de la préparation de la concentration à laquelle le traitement a été interrompu. Puis continuez le traitement selon le schéma.

Entrez le volume minimal (0,1 ml) de la concentration en médicament 10 fois inférieure à celle du médicament utilisé avant la fin du traitement. Puis continuez le traitement selon le schéma.

De 6 semaines à 6 mois

Allez au stade initial du traitement, en commençant par la préparation d'une concentration de 1 IR / ml dans un volume de 0,1 ml, et poursuivez le stade initial du traitement conformément au schéma jusqu'à ce que le dosage d'entretien soit atteint.

Effets secondaires

Des réactions locales caractérisant l'apparition de démangeaisons, d'œdèmes et d'hyperémie d'environ 2 à 3 cm de diamètre peuvent être observées assez souvent, mais ne modifient pas le schéma thérapeutique. Toutefois, les administrations suivantes doivent être effectuées en tenant compte de la réponse individuelle du patient. En cas d'apparition d'hyperémie d'un diamètre supérieur à 5 cm, le patient doit recevoir un médicament antihistaminique, augmenter le temps d'observation à 60 minutes et réduire la dose suivante du médicament jusqu'à obtention d'une bonne tolérance.

L'hydroxyde d'aluminium, qui fait partie du médicament, peut également provoquer une réaction allergique locale, qui survient de manière autonome. Dans de très rares cas, il est possible que le compactage se produise au site d'injection.

Réactions systémiques légères et modérées: conjonctivite, rhinite, crise d'asthme, urticaire.

Réactions systémiques graves: asthme sévère, urticaire généralisée, œdème de Quincke, dyspnée nécessitent un traitement symptomatique (antihistaminiques, bronchodilatateurs, si nécessaire, formes injectables de corticostéroïdes) et une surveillance en milieu hospitalier, en raison du risque de collapsus.

Le choc anaphylactique nécessite l'administration immédiate d'adrénaline et l'hospitalisation obligatoire du patient.

Les réactions du type retardé de maladie sérique avec arthralgie, myalgie, urticaire, nausée, adénopathie, fièvre sont extrêmement rares et nécessitent la cessation de l'ASIT.

Autres réactions: exacerbation d'eczéma atopique préclinique, asthénie, mal de tête.

Tous les effets indésirables doivent être signalés à votre médecin.

Le médecin peut revoir le schéma thérapeutique en cas d’effets secondaires associés à ASIT.

Si la dose prescrite est dépassée, le risque d'effets indésirables graves augmente, notamment de réactions systémiques ou de réactions allergiques locales sévères, nécessitant un traitement symptomatique.

L'interaction médicamenteuse n'est pas révélée.

Grossesse et allaitement

Vous ne devriez pas commencer ASIT pendant la grossesse.

Si la grossesse est survenue au premier stade du traitement, le traitement doit être interrompu. Si la grossesse est survenue au cours de la période de traitement d’entretien, le médecin doit évaluer les avantages possibles de ASIT, en fonction de l’état général de la patiente.

Aucun effet secondaire n'a été rapporté avec l'utilisation d'ASIT chez les femmes enceintes.

Les données cliniques sur l'utilisation du médicament pendant l'allaitement sont absentes.

Si nécessaire, avant de commencer ASIT, les symptômes d'allergie doivent être stabilisés par un traitement approprié.

En cas de maladie infectieuse entraînant une augmentation de la température corporelle, ainsi que dans le cas d'une crise d'asthme bronchique récente, confirmée par des données cliniques ou une mesure du débit de pointe, il est nécessaire de suspendre le traitement. Le traitement doit être repris après le début de l’amélioration et la consultation de l’allergologue.

Il est nécessaire d'arrêter le traitement et de consulter immédiatement un médecin en cas de forte démangeaison des paumes, des mains, de la plante des pieds, de l'urticaire, des nausées, des vomissements, un gonflement des lèvres, du larynx, accompagnée de difficultés à avaler, à respirer, des changements de voix. Dans ces cas, le médecin peut recommander de prendre de l'épinéphrine. Chez les patients prenant des antidépresseurs tricycliques, des inhibiteurs de la monoamine oxydase, le risque d'effets secondaires de l'épinéphrine augmente jusqu'à la mort. Cette circonstance doit être prise en compte lors de la nomination de ASIT.

Les données cliniques sur la vaccination pendant le traitement avec le médicament ne suffisent pas. La vaccination peut être effectuée sans interrompre ASIT, seulement après avoir consulté un médecin.

Le patient doit informer le médecin traitant de toutes les maladies qui surviennent pendant l'ASIT, ainsi que de la prise d'autres médicaments.

Le médicament contient 45 mg de chlorure de sodium dans 1 flacon. Ceci doit être pris en compte lors du traitement de patients suivant un régime strict pauvre en sel.

Le médicament contient 4 mg d'aluminium dans 1 bouteille. En nommant le médicament doit tenir compte de la possibilité d'une accumulation d'aluminium dans les tissus, pour cette raison, le médicament est contre-indiqué chez les patients présentant une insuffisance rénale. Les effets de l'aluminium sur le système immunitaire lors d'une utilisation prolongée n'ont pas été étudiés. Lors de l'utilisation du médicament, il est recommandé d'éviter l'utilisation concomitante avec des médicaments contenant de l'aluminium (par exemple, des antiacides).

Influence sur l'aptitude à conduire des véhicules et des mécanismes

Le médicament n'affecte pas la capacité de conduire des véhicules et des mécanismes.

Suspension pour injection sous-cutanée de 0,01 IR / ml, 0,1 IR / ml, 1 IR / ml, 10 IR / ml.

À 5,0 ml de suspension dans des flacons en verre, obturés avec des bouchons en caoutchouc et des bouchons en plastique aluminium colorés en gris (0,01 IR / ml), jaune (0,1 IR / ml), vert (1,0 IR / ml), bleu (10,0 IR / ml).

Un ensemble de 4 flacons avec un contenu de 0,01 IR / ml, 0,1 MI / ml, 1 IL / ml, 10 IR / ml ou 1 bouteille avec un contenu de 10 IR / ml dans une boîte en plastique avec des instructions pour un usage médical.

À une température de 2 à 8 ° C Ne pas congeler.

À une température de 2 à 8 ° C Ne pas congeler.

Alustal avec des allergènes: caractéristiques du médicament, des critiques et des analogues

L'allergie est un problème énorme pour beaucoup de gens. Cependant, la médecine moderne peut offrir un moyen fiable non seulement d’arrêter temporairement ses symptômes, mais aussi de s’en débarrasser à jamais.

L'un d'eux est l'immunothérapie spécifique à l'allergène, qui consiste en une série d'injections sous-cutanées.

Ils devraient réduire la sensibilité du corps à certains stimuli. L’un des médicaments largement utilisés à cet effet est Alustal.

Informations générales sur l'outil

Alustal est un médicament qui contient un allergène. La société de fabrication opère dans de nombreux pays du monde et la marque présente de nombreuses variantes. En Russie, toutefois, il n’existe que deux versions de ce médicament: l’allergène des acariens de la poussière de maison et l’allergène du pollen de graminées des prés. Ces options, respectivement, sont utilisées pour réduire la sensibilité aux acariens de l'herbe et à la maison.

L'outil a la forme d'une suspension homogène, qui peut être blanche et jaunâtre.

La composition

Considérons les compositions de drogues.

"Allergène des acariens":

  • ingrédient actif - un extrait d'allergènes de tiques de deux types dans des proportions égales;
  • Composants auxiliaires - chlorure de sodium, phénol, hydroxyde d'aluminium, eau pour vaccins, mannitol.

Allergène du pollen d'herbe des prés:

  • ingrédient actif - extrait de pollen de céréales;
  • excipients - chlorure de sodium, phénol, hydroxyde d’aluminium, eau pour vaccins, mannitol.

Emballage

Une boîte en plastique contenant un ensemble de bouteilles avec des bouchons et des bouchons en caoutchouc. Le nombre de bouteilles dans l'ensemble - quatre. Chaque bouteille contient 0,5 millilitre de la substance. Inclus est le manuel d'instruction.

Action pharmacologique

L'outil, quel que soit l'ingrédient actif spécifique, affecte le corps. C'est ça le remède:

  1. Favorise l'apparition d'anticorps résistant à l'allergène.
  2. Ils provoquent une réponse immunitaire - l'immunité garde longtemps l'allergène en mémoire et s'adapte pour le supprimer.
  3. Réduit le degré de réactivité des cellules impliquées dans les réactions allergiques.

Mécanisme d'action

Le mécanisme d'action d'Alustal n'est pas entièrement compris. L'évolution thérapeutique conduit idéalement au fait que le système immunitaire, à travers les lymphocytes T, commence à réagir différemment au stimulus. Le corps augmente la production d'anticorps, responsables de la réduction de la sensibilité à l'allergène.

Des indications

Le médicament est indiqué pour une utilisation en cas de réaction allergique au pollen de céréales ou d'acariens. La réaction prend la forme:

  • la rhinite;
  • conjonctivite / rhinoconjonctivite;
  • Asthme saisonnier d'intensité légère ou modérée.

De plus, l'outil est utilisé pour le traitement d'entretien.

Contre-indications

Comme pour tout médicament, cet outil présente un certain nombre de contre-indications, quel que soit leur type. Ceux-ci incluent:

  • problèmes rénaux - échec;
  • tumeurs malignes, maladies oncologiques;
  • formes sévères d'asthme bronchique;
  • hypersensibilité à n’importe quel composant de l’outil;
  • toute maladie du système immunitaire.

Instructions d'utilisation

Le traitement est effectué uniquement par un allergologue spécialisé dans une pièce spécialement équipée. Dans ce cas, il doit exister un groupe de médicaments capables d’enrayer les effets secondaires éventuels liés à l’utilisation du médicament - antiallergique, corticostéroïdes, adrénaline et B-adrénomimétiques. Dans la demi-heure qui suit l'injection, le patient doit être sous la surveillance d'un spécialiste.

De plus, les règles suivantes doivent être suivies:

  1. Vous devez utiliser uniquement l'emballage dont la durée de vie n'est pas expirée.
  2. Il est nécessaire de respecter le régime de traitement - chaque bouteille est conçue pour une étape spécifique du cours.
  3. Avant utilisation, le flacon contenant la substance doit être bien agité.

L'injection est faite sous la peau, avec une seringue de 1 ml et un gradient de 1 à 100. La posologie doit être suivie très attentivement - dépasser la dose indiquée pour une injection unique peut entraîner des effets indésirables, une diminution peut réduire l'efficacité du traitement.

L’introduction de session n’est pas faite plus d’une fois par semaine. Le cours initial est conçu pour 17 semaines. Le traitement d'entretien dure de 3 à 5 ans.

Alustal de toutes sortes est conçu pour un traitement complet. La posologie dépend du stade du cours et de la sensibilité personnelle du patient. Pour la phase initiale, il existe un schéma de traitement commun à toutes les variétés du remède, présenté dans le tableau suivant:

Les flacons diffèrent par la couleur du capuchon: 0,01 IR / ML - gris, 0,1 IR / ML - jaune, 1 IR / ML - vert, 10 IR / ML - bleu.

Pour le traitement d'entretien, la vaccination est effectuée toutes les deux semaines avec une dose de 0,8 millilitre d'un flacon de 10 IR / ML.

Surdose

Le dépassement de la dose de l'agent administré à un stade particulier du traitement peut entraîner une surdose. Le surdosage exacerbe considérablement les effets désagréables et augmente les chances de leur manifestation.

En cas de surdosage, un traitement symptomatique doit être effectué en fonction de l'effet spécifique. En règle générale, ils sont arrêtés par les antihistaminiques et les corticostéroïdes.

À la maison, la surdose n'est pas supprimée. En cas d'apparition d'effets désagréables dus à un surdosage, vous devez immédiatement informer l'allergologue.

Effets indésirables

Alustal, comme tout autre médicament puissant, a de nombreux effets secondaires. La probabilité de leur survenue dépend des caractéristiques individuelles du patient et des conditions du parcours. Les sensations d'accompagnement désagréables possibles sont présentées dans le tableau:

Les réactions énumérées sont révélées à un stade d'essais cliniques. L'utilisation pratique d'Alustal dans la pratique médicale a révélé d'autres conséquences:

  • œdème laryngé;
  • respiration sifflante dans la gorge;
  • vomissements;
  • inconfort physique;
  • états asthéniques;
  • ganglions lymphatiques enflés;
  • douleurs articulaires;
  • douleur musculaire;
  • inflammation avec la formation de nodules;

L'apparition de l'un de ces effets nécessite un traitement immédiat chez le médecin.

Période de grossesse et d'allaitement

Les effets qu'Alystal de l'une ou l'autre série peut avoir sur le fœtus et le corps même de la femme enceinte n'ont pas été étudiés. Par conséquent, généralement pendant la grossesse, le traitement initial est suspendu. Le traitement d'entretien peut être poursuivi si le médecin traitant prend la décision en fonction de l'état général du patient.

Il n’existe pas non plus de données sur l’interaction des produits du lait maternel. Par conséquent, le cours ne s'applique pas pendant l’allaitement.

Compatibilité avec d'autres médicaments

Alustal est bien associé à des médicaments destinés au traitement des allergies - antihistaminiques et corticostéroïdes.

Il est définitivement impossible de permettre la combinaison d’une série d’Alustal avec des bloqueurs B et des substances contenant de l’aluminium. Les médicaments contenant de l'aluminium peuvent avoir un effet dangereux sur les personnes souffrant de problèmes rénaux.

Alustal ne doit pas être associé aux deux groupes d’antidépresseurs - IMAO et tricyclique. Il ne s'agit pas d'une interaction avec le médicament lui-même, mais de son incompatibilité avec l'épipérine, une substance pouvant être utilisée en cours de traitement pour réduire la réaction allergique.

Instructions spéciales

Alustal est un médicament puissant et son utilisation devrait tenir compte de plusieurs facteurs. Parmi eux se trouvent:

  1. Chaque flacon contient une concentration différente de la substance active, ainsi l’ordre d’utilisation ne peut pas être modifié.
  2. Le médicament est très pointilleux sur le dosage, il doit être calculé strictement selon les instructions, le changement de dose n’est permis que dans des cas particuliers. Cette décision est prise par un allergologue.
  3. Le médicament doit être administré uniquement sous la peau. L'introduction d'Alustal dans les vaisseaux peut avoir des conséquences désagréables.
  4. Les intervalles de sessions ne peuvent pas non plus être modifiés, en particulier dans le sens des plus fréquentes. Si le traitement est interrompu pour une raison ou une autre, il continue également conformément aux instructions, qui contiennent des instructions spéciales sur les posologies pour ces cas.
  5. Le traitement ne peut être instauré qu’après stabilisation du traitement antiallergénique, en tenant compte de l’état de santé général du patient et de sa sensibilité individuelle aux substances actives.
  6. De plus, l'évolution thérapeutique est incompatible avec les maladies infectieuses.
  7. Le traitement doit être arrêté si le patient a eu une crise d’asthme.

Opinions sur les moyens

Quelques commentaires sur le médicament avec différents allergènes après utilisation:

Depuis mon enfance, je suis allergique au pollen de graminées. Il est très difficile de vivre en été, surtout si vous quittez la ville. Les amis ont conseillé Alustal. Je suis en thérapie depuis un an maintenant. Parfois, des démangeaisons, parfois des douleurs à l'estomac après les vaccinations, mais en général, heureux. J'ai remarqué qu'il n'est pas si difficile de se détendre dans la nature. Les prix, cependant, mordent, mais que pouvez-vous faire.

Anna Ivanovna, 37 ans

J'ai essayé Alustal contre les acariens. Un allergologue conseillé après une forte attaque. Je vais à la clinique pendant près de six mois et remarque que les médicaments contre les allergies ne sont pas si souvent nécessaires. Les sentiments après la séance ne sont pas les plus agréables, mais vous pouvez en souffrir.

Sergey Mikhailovich, 43 ans

Dans ma pratique, plusieurs patients ont accepté de suivre le cours. À mon avis, le schéma thérapeutique lui-même est prometteur - en fait, la tolérance à l’allergène est conférée au patient. En particulier, Alyustal n’est pas encore complètement compris et le risque d’effets indésirables existe toujours.

Anatoly Vladimirovich, un allergologue

Ce type de thérapie est très exigeant, tant pour le patient que pour le médecin lui-même. Il y a beaucoup de subtilités que seul un spécialiste expérimenté peut saisir. L'efficacité du traitement de 50% dépend des qualifications et de la compétence du médecin. Bien sûr, un grand nombre d’effets secondaires attirent l’œil. Il y a des patients satisfaits, il y a ceux qui, pour une raison quelconque, ont arrêté le traitement et ne sont pas revenus.

Nina Romanovna, allergologue

Avantages et inconvénients de la drogue

Sur la base des critiques, il est possible de souligner les avantages et les inconvénients du médicament Alustal. Inconditionnel plus - haute efficacité.

Les inconvénients comprennent le coût élevé du médicament en Russie, un grand nombre d’effets secondaires et le manque de connaissances de certains aspects de ses effets sur le corps.

Le médicament, quelle que soit la série, ne présente qu'une seule forme de libération. Le prix pour Alustal "Allergène des acariens" s'élève en moyenne à 7 000 roubles.

L'allergène du pollen d'herbe des prés coûte 7 500. Les prix peuvent varier selon les régions. Le seuil inférieur du prix des deux options - 5500 roubles par paquet.

Termes et conditions de stockage

Température de stockage du médicament - de 2 à 8 degrés Celsius. Aller au-delà de cette plage entraîne des dommages au médicament. Il est particulièrement dangereux de geler.

Durée de vie - 18 mois. Retard Alyustal n'importe quelle série est dangereux pour la santé.

Conditions de vente en pharmacie

Il n'est publié que sur ordonnance.

Les analogues

L'outil a plusieurs analogues nationaux et étrangers. Parmi eux se trouvent:

  1. Série "Staloral" du même fabricant. Diffère sous forme de libération - il s'agit de gouttes sublinguales. Les caractéristiques restantes sont identiques à Alustraul. C'est généralement plus cher.
  2. Lays Dermatophagoidas est un remède italien pour Lofarma. Disponible sous forme de pilule. Il a moins d'effets secondaires et moins de risque de surdosage.
  3. "Un mélange de tiques" du fabricant tchèque. Disponible sous forme de gouttes. Diffère dans une petite quantité d'effets secondaires.
  4. Produits "Biomed". Il propose une large gamme d'allergènes et des prix bas - de 250 à 450 roubles par paquet. Les mélanges sont destinés au cours d'injection.

Alustal "tiques allergiques"

Instructions pour usage médical

Alustal "tiques allergiques"
Instructions pour un usage médical - numéro RU LP-001047

Date de dernière modification: 21/04/2017

Forme de dosage

Suspension pour administration sous-cutanée

La composition

Substance active: extrait d’allergène ultrafiltré de Dermatophagoides pteronyssinus, tiques Dermatophagoides farinae adsorbées dans une suspension d’hydroxyde d’aluminium dans des proportions égales: 0,01 IR / ml *, 0,1 IR / ml, 1 IR / ml, 10 IR / ml.

Excipients: chlorure de sodium - 9 mg, phénol - 4 mg, hydroxyde d'aluminium (en aluminium) - 0,8 mg, mannitol - pas plus de 0,578 mg, eau pour préparations injectables - jusqu'à 1 ml.

* IR / ml - Indice de réactivité - unité biologique de normalisation.

Description de la forme posologique

Suspension homogène de couleur blanche à jaunâtre, se déposant, divisée en 2 couches: le haut est un liquide transparent incolore, celui du bas est un précipité de blanc à jaunâtre, qui se brise facilement lorsqu'on le secoue

Groupe pharmacologique

Propriétés pharmacologiques (immunobiologiques)

Le mécanisme d'action exact de l'allergène au cours de l'immunothérapie spécifique à l'allergène (ASIT) n'a pas été complètement étudié.

ASIT entraîne une modification de la réponse immunitaire des lymphocytes T avec une augmentation ultérieure du niveau d'anticorps spécifiques (IgG 4 et / ou igg 1 et, dans certains cas, IgA) et une diminution du taux d’IgE spécifiques. La réponse immunitaire secondaire et éventuellement ultérieure est une déviation immunitaire avec un changement de la réponse immunitaire de lymphocytes T spécifiques.

Des indications

L’immunothérapie spécifique aux allergènes (ASIT) est indiquée chez les patients présentant une réaction allergique de type 1 (médiée par les IgE) se manifestant par une rhinite, une conjonctivite, une rhinoconjonctivite, un asthme léger ou modéré, et une sensibilité accrue aux acariens (D. pteronyssinus), D. farasha. L'immunothérapie peut être pratiquée chez l'adulte et l'enfant à partir de 5 ans.

Contre-indications

  • hypersensibilité à l’un des excipients composant le médicament;
  • maladies auto-immunes, maladies immunocomplexes, déficit immunitaire;
  • tumeurs malignes;
  • asthme bronchique grave ou non contrôlé (volume expiratoire maximal inférieur à 70%);
  • traitement par bêta-bloquants (y compris traitement local en ophtalmologie);
  • insuffisance rénale.

Utilisation pendant la grossesse et l'allaitement

Vous ne devriez pas commencer ASIT pendant la grossesse.

Si la grossesse survient au cours de la première phase du traitement, le traitement doit être interrompu. Si la grossesse est survenue au cours de la période de traitement d’entretien, le médecin doit évaluer les avantages possibles de ASIT, en fonction de l’état général de la patiente. Aucun effet secondaire n'a été rapporté avec l'utilisation d'ASIT chez les femmes enceintes.

On ignore si le médicament ALUSTAL "Tick Allergen" est excrété dans le lait maternel. Les études animales pertinentes n'ont pas été menées.

Par conséquent, le risque pour les nouveau-nés et les nourrissons ne peut être exclu.

La décision d'interrompre l'allaitement ou le traitement médicamenteux doit être prise en tenant compte des avantages de l'allaitement pour l'enfant et des avantages du traitement pour la femme.

Posologie et administration

L'efficacité de ASIT est plus élevée dans les cas où le traitement est instauré aux premiers stades de la maladie.

La sécurité et l'efficacité du traitement chez les enfants de moins de 5 ans n'ont pas été établies.

Le traitement médicamenteux doit être effectué par un allergologue ayant une formation appropriée et une expérience dans le traitement des maladies allergiques. En raison du risque possible de réactions allergiques systémiques, le traitement est effectué dans un bureau équipé d'un ensemble de médicaments antichocs, comprenant nécessairement de l'épinéphrine, des corticostéroïdes, des préparations antihistaminiques et des bêta-adrénomimétiques. Après chaque injection du médicament, le patient doit être observé dans le bureau de l’allergologue pendant au moins 30 minutes. Le patient doit éviter tout effort physique excessif pendant la journée après l’administration du médicament.

Avant chaque utilisation du médicament, assurez-vous que:

  • la durée de conservation du médicament n'a pas expiré,
  • on utilise un flacon du médicament dont le dosage correspond au schéma thérapeutique,
  • la bouteille est bien agitée,
  • les règles d'asepsie sont observées,
  • On utilise des seringues à la tuberculine de 1 ml avec une gradation de 1/100,
  • la dose d'administration est recueillie aussi précisément que possible.

Doses et schéma thérapeutique

Les doses du médicament sont les mêmes pour tous les âges. Elles sont déterminées par le schéma thérapeutique conformément aux règles généralement admises de ASIT, mais peuvent être modifiées en fonction de la réactivité individuelle du patient.

Il est recommandé d'effectuer un traitement tout au long de l'année.

Le traitement comprend deux étapes: le traitement initial et le traitement d'entretien.

1. Le stade initial avec une augmentation constante de la dose du médicament.

Le médicament est administré 1 fois par semaine en profondeur par voie sous-cutanée dans le tiers central de l'épaule, en augmentant régulièrement la dose pour atteindre la dose maximale tolérée (optimale), conformément au schéma thérapeutique. Le traitement commence par l’introduction du médicament à une dose de 0,01 IR / ml ou 0,1 IR / ml, en fonction de la réactivité individuelle du patient en fonction de la gravité des tests cutanés. À la fin de l'étape, le volume du médicament administré à une dose de 10 IR / ml augmente à 0,8 ml. Le schéma d'administration proposé peut être modifié pour chaque patient individuellement en fonction de la tolérance individuelle au médicament et de l'état de santé général, afin d'obtenir une bonne tolérance à l'ASIT.

Il est permis de réduire l'intervalle entre les injections jusqu'à 3 jours et son augmentation maximale jusqu'à 2 semaines. Si nécessaire, la dose suivante peut être réduite ou répétée.

La durée de la phase initiale est de 13 à 17 semaines.

Le schéma recommandé du traitement initial du médicament ASIT ALUSTAL "Allergen ticks" avec l’utilisation de médicaments à différentes doses.

Allergène d'acarien Alustal

Instructions d'utilisation

Quelques faits

Il est prudent de dire que les agents pathogènes tels que les acariens et le pollen sont les plus courants. Si tout est clair avec le pollen, alors comment vous protéger de ces insectes? Les gens disent souvent qu’ils ont une réaction spécifique à la poussière, mais la poussière seule ne peut pas causer un tel effet. C'est un habitat d'insectes microscopiques - les tiques. Ce sont eux, ou plutôt les produits de leur activité vitale, qui provoquent des allergies.

Il est presque impossible de se protéger de leur présence constante, étant donné que la tique peut vivre dans des meubles rembourrés, des jouets, des oreillers. Un nettoyage humide régulier, l'aération de la pièce et l'utilisation d'un aspirateur de qualité aideront dans une certaine mesure, mais ne donnent pas un résultat absolu.

Propriétés pharmacologiques

L'immunothérapie spécifique est une façon relativement nouvelle de traiter les allergies et son mécanisme d'action n'a pas encore été étudié. Quoi qu’il en soit, la méthode est efficace et avec un choix correct du spectre des agents pathogènes, elle produit un effet durable.

Lors d'une immunothérapie spécifique, certains anticorps apparaissent, ce qui bloquera d'autres anticorps lors de réactions ultérieures. Ainsi, le niveau d'IgE dans le plasma sanguin est nettement réduit. Au fil du temps, dans le contexte de tels changements immunitaires, la réactivité des cellules diminue. Les lymphocytes TH2 et TH1 deviennent plus actifs. Cela déclenche un mécanisme pour des changements positifs dans la production de cytokines, qui régulent directement la formation d'IgE.

Il a été prouvé que l'immunothérapie spécifique suspend le développement des stades précoce et tardif d'une réaction immédiate. Il est optimal de commencer le traitement dans les cas d'allergies précoces.

Composition et forme de libération

L'outil est disponible sous la forme d'une suspension pour les injections sous-cutanées. Emballé dans des bouteilles de 5 ml.

Le composant actif de la composition: un extrait de déchets qui produit une tique. L'extrait a été obtenu par absorption sur une suspension d'hydroxyde d'aluminium suivie d'une ultrafiltration.

De plus, le chlorure de sodium, le phénol, l'hydroxyde d'aluminium, le mannitol et l'eau préparée pour injection sont inclus.

Caractéristiques de l'application

Tout d'abord, il convient de noter que le traitement doit être initié par un allergologue. En raison du risque élevé de développer des réactions systémiques du corps aux allergènes des tiques, les injections doivent être administrées dans une pièce où il est possible de fournir les premiers soins dans ce cas (y compris la présence de médicaments antichocs spéciaux). Après l'injection, le patient est sous la surveillance d'un allergologue pendant au moins une demi-heure. Le lendemain de l'introduction de l'agent Alustal, il est préférable de ne pas se livrer à une activité physique active.

Avant chaque injection, un professionnel de la santé doit s'assurer de l'adéquation de la solution (en fonction de la durée de conservation). Vous devez également faire attention à l'activité des fonds. Cela devrait correspondre à ce qui a été attribué au patient. Le contenu du flacon doit être bien mélangé et le risque d'infection sur la seringue ou la solution a été évité. Utilisation optimale d'une seringue à la tuberculine de 1 ml (graduation 1/100). Le volume du médicament doit être recruté avec précision! Il est interdit de retirer le bouchon de la bouteille! Le professionnel de la santé doit la percer avec une aiguille et aspirer une solution dans la seringue. Le site d’injection optimal est l’épaule.

Le schéma thérapeutique répond aux normes de toute immunothérapie spécifique, mais peut être régulé par un allergologue.

Le cours des injections comprend deux étapes:

  • Le stade initial. Les injections sont administrées une fois par semaine. Commencez à entrer à partir de 0,01 IR / ml. La posologie peut être plus élevée, mais elle doit être déterminée sur la base d’échantillons de peau du patient. Les injections récentes devraient atteindre 10 IR / ml. Les délais d'administration (de trois jours à deux semaines) restent à la discrétion du médecin. Dans les instructions pour les moyens, le fabricant d’Alustal spécifie un schéma d’introduction plus détaillé.
  • Stade d'accompagnement. Deux semaines après la fin de la phase initiale du traitement, vous pouvez commencer à soutenir l’état. Toutes les deux semaines pendant deux mois, avec une augmentation progressive de l'intervalle, des doses d'entretien sont administrées. Dans ce cas, l'intervalle entre les injections ne peut être supérieur à un mois et demi. La première administration est généralement effectuée avec un dosage deux fois inférieur à la dernière portion au stade initial, puis revient progressivement à cette valeur.

La thérapie dure environ trois à cinq ans. Si le résultat n'a pas été atteint la première année, il est alors possible de ne pas effectuer d'immunothérapie.

Il y a des cas où les patients manquent l'introduction d'une autre injection. Ceci n'est bien sûr pas souhaitable, mais le médecin peut ajuster les doses ultérieures.

Indications d'utilisation

Les instructions d'utilisation indiquent qu'Alustal est prescrit pour le traitement de l'ITS chez les patients sensibles au premier type de poussière domestique. Les principaux symptômes d’une réaction allergique du premier type sont la congestion nasale, la conjonctivite, l’asthme.

Classification selon mcb-10: T78.4 Allergie, sans précision.

Effets indésirables

Pendant le traitement, les patients peuvent se plaindre de certains symptômes indésirables. Souvent, il s’agit d’un gonflement des muqueuses et d’une gêne dans la bouche. Ils apparaissent au début du cours et passent presque toujours sans l'intervention d'un médecin.

Autres réactions:

  • Immunité: une réaction caractéristique de la sensibilité individuelle.
  • Réactions nerveuses: douleur à la tête, vertiges, modification de la perception du goût, sensations spécifiques sur la peau, perte de sensation.
  • Les organes de la vision et de l'audition: inflammation de la conjonctive, hyperémie, démangeaisons dans les oreillettes, congestion des conduits auditifs.
  • Respiration: ventilation pulmonaire altérée, gonflement, toux, suffocation, dysphonie.
  • Tractus gastro-intestinal: inflammation, douleur locale, sécrétion accrue de salive, sécheresse des lèvres ou de la bouche, troubles digestifs.
  • Peau et tissus sous-cutanés: gonflement du visage, démangeaisons, éruptions cutanées.
  • Conditions générales: fatigue, anxiété incontrôlable.

Si le patient se plaint de certaines conditions spécifiques (elles peuvent ne pas être répertoriées), vous devez contacter un allergologue.

Contre-indications

L'allergène d'acariens Alustal n'est pas utilisé si le patient présente une sensibilité individuelle à l'un des composants (en plus de l'allergène d'acariens lui-même).

Ne pas prescrire un outil pour ceux qui sont présents dans l'histoire de la maladie: maladies auto-immunes, maladies immunitaires complexes, divers types de déficits immunitaires.

Il est interdit aux patients atteints de tumeurs malignes de participer à une immunothérapie spécifique (y compris l’allergène d’acarien).

Pour les patients souffrant d'asthme grave non contrôlé, il est préférable de choisir un traitement différent. L'asthme sévère est considéré lorsque le volume expiratoire maximal est inférieur à 70%.

Il n'est pas nécessaire de combiner le traitement avec l'utilisation de moyens pour bloquer les récepteurs bêta-adrénergiques. Il convient de noter qu’ils peuvent être utilisés même en ophtalmologie.

L'échec rénal est la cause de l'échec du cours.

Caractéristiques de stockage

Une bouteille fermée peut être conservée pendant 18 mois au réfrigérateur, mais après ouverture, elle peut être conservée pendant six mois si les normes sanitaires sont respectées. À l'expiration de la période de rétention, il est interdit d'administrer Alustal aux patients.

Utilisation pendant la grossesse et l'allaitement

Pendant la grossesse, n'effectuez pas d'immunothérapie spécifique. S'il est déterminé que la patiente est enceinte au cours des premières étapes du traitement, le traitement doit alors être arrêté. Il y a des cas où la grossesse survient pendant le traitement d'entretien. Ensuite, le spécialiste doit peser tous les risques de la thérapie et décider d’arrêter ou de poursuivre le traitement. Lors de l'utilisation, l'allergène d'Alustal mite ne s'est pas caractérisé par des réactions indésirables chez la femme enceinte, mais est théoriquement possible.

Il n’existe aucune information sur l’utilisation du médicament pendant l’allaitement, mais en théorie, un allergène des tiques qui sera transmis au bébé par le lait maternel pourrait également contribuer au développement de la sensibilité du bébé.

Compatibilité avec l'alcool

La consommation d’alcool pendant l’immunothérapie n’est pas souhaitable en raison du risque de réactions indésirables de l’organisme et de sa charge supplémentaire.

Interactions médicamenteuses

Le médicament peut être prescrit avec d'autres moyens pour soulager les symptômes d'une réaction allergique de nature stéroïde et antihistaminique.

Les informations sur la compatibilité entre les moyens de ce groupe ne sont pas.

Avec une extrême prudence, utilisez le médicament pour le traitement de patients qui suivent déjà un traitement antidépresseur ou un inhibiteur de la MAO. Les réactions indésirables dues à cette association peuvent atteindre des formes mettant la vie en danger.

Données sur la réaction des patients vaccinés au cours de l’immunothérapie, no.

Il est nécessaire d'éviter la désignation de fonds contenant de l'aluminium.

Caractéristiques de la thérapie

Vous pouvez prescrire un outil pour les adultes et les enfants de plus de cinq ans.

Si, au cours du traitement, le patient contracte des maladies associées à des infections accompagnées de fièvre et d'une forte toux, l'immunothérapie est arrêtée. Après récupération complète, l’allergologue décide des doses supplémentaires et de la périodisation de la solution.

La solution contient du chlorure de sodium. Ce fait doit être pris en compte avant de commencer le traitement chez les patients nécessitant un régime pauvre en sel.

La solution contient des cations d'aluminium. Il y a une chance que cela s'accumule dans les tissus. Cela est particulièrement vrai chez les patients présentant une insuffisance rénale. C'est pourquoi l'outil n'est pas prescrit aux patients présentant une insuffisance rénale. Les données sur l'effet des cations d'aluminium sur l'immunité au cours de traitements prolongés n'ont pas été étudiées.

L’outil n’affecte pas la capacité de conduite d’une personne et les machines complexes, ne provoque pas de somnolence, ne réduit pas la vitesse de réaction et d’attention. Par conséquent, il n'est pas nécessaire de limiter les activités associées à cette activité.

Instructions pour l'utilisation du médicament à usage médical Alustal "Allergen ticks"

MINISTERE DE LA SANTE ET DU DEVELOPPEMENT SOCIAL DE LA FEDERATION DE RUSSIE

Lisez attentivement ces instructions avant de commencer à utiliser ce médicament.

· Enregistrez les instructions, cela peut être nécessaire à nouveau.

· Si vous avez des questions, consultez votre médecin.

· Ce médicament vous est prescrit personnellement et ne doit pas être transmis à une autre personne, car il peut leur être nocif même si vous présentez les mêmes symptômes que vous.

Instructions pour l'utilisation du médicament à usage médical

ALUSTAL "Tick Allergen"

Nom commercial: ALUSTAL "Tick Allergen".

Nom du groupe: allergènes ménagers.

Forme posologique: suspension pour administration sous-cutanée.

Substance active: extrait d’allergène ultrafiltré de Dermatophagoides pteronyssinus, tiques Dermatophagoides farinae adsorbées dans une suspension d’hydroxyde d’aluminium dans des proportions égales 0,01 IR / ml *, 0,1 IR / ml, 1 IR / ml, 10 IR / ml.

Excipients: chlorure de sodium - 9 mg, phénol - 4 mg, hydroxyde d'aluminium (en aluminium) - 0,8 mg, mannitol - pas plus de 0,578 mg, eau pour préparations injectables - jusqu'à 1 ml.

* IR - Indice de réactivité - l'unité biologique de standardisation.

Suspension homogène de couleur blanche à jaunâtre, sur décantation divisée en 2 couches: le haut est un liquide transparent incolore, celui du bas est un précipité de blanc à jaunâtre, qui se brise facilement lorsqu'on le secoue.

Le mécanisme d'action exact de l'allergène au cours de l'immunothérapie spécifique à l'allergène (ASIT) n'a pas été complètement étudié. Les modifications biologiques suivantes sont prouvées:

- l'émergence d'anticorps spécifiques (IgG) jouant le rôle d'anticorps "bloquants";

- diminution du taux d'IgE spécifique dans le plasma;

- réduire la réactivité des cellules impliquées dans une réaction allergique;

- augmentation de l'activité des lymphocytes Th2 et Th1, entraînant une modification positive de la production de cytokines (diminution de l'IL-4 et augmentation de l'interféron γ), qui régulent la synthèse des IgE.

ASIT inhibe également le développement des phases précoce et tardive d'une réaction allergique immédiate.

L'efficacité de ASIT est plus élevée dans les cas où le traitement est instauré aux premiers stades de la maladie.

Indications d'utilisation

Immunothérapie spécifique aux allergènes (ASIT) des patients présentant une réaction allergique de type 1 (médiée par les IgE) se manifestant par une forme de rhinite, une conjonctivite, un asthme bronchique léger ou modéré et une sensibilité accrue aux acariens (D. pteronyssinus, D. farinae).

L'immunothérapie peut être pratiquée chez l'adulte et l'enfant à partir de 5 ans.

Contre-indications pour l'utilisation

- Hypersensibilité à l’un des excipients (voir la liste des excipients);

- Maladies auto-immunes, maladies immunocomplexes, déficit immunitaire;

- Asthme bronchique grave ou non contrôlé (volume à expiration forcée) Inscrivez-vous à la newsletter:

Allergène d'acarien Alustal

Alustal Allergen Ticks

Avant de prendre le médicament Alustal-Allergen-ticks, rendez-vous chez le médecin de l’hôpital. Il vous parlera de l'opportunité d'utiliser ce médicament.

Qui fait le médicament

Stallergen AO (France)

Ferme le groupe

Nom international (international)

Conditions de mise en oeuvre

Ordonnance

Il est strictement interdit d'utiliser ce médicament seul. Consultez un médecin!

Publier un commentaire

Votre nom: * E-mail: * Le contenu de ce champ est privé et ne sera pas affiché publiquement. Page d'accueil: Commentaire: * Format d'entrée HTML filtré

  • Les pages Web et les adresses électroniques sont automatiquement converties en liens.
  • Balises HTML disponibles:
  • Les lignes et les paragraphes sont transférés automatiquement.
  • Les pages Web et les adresses électroniques sont automatiquement converties en liens.
  • Les lignes et les paragraphes sont transférés automatiquement.

ALLERGEN ALYUSTAL TICK. SUSP. D / SUB. В-Я 5МЛ №1 (SUPPORTED. COURSE) - Biomedservice

Nom commercial: ALUSTAL "Tick Allergen".

Nom du groupe: allergènes ménagers.

Forme posologique: suspension pour administration sous-cutanée.

Substance active: extrait d’allergène ultrafiltré de Dermatophagoidespteronyssinus, tiques Dermatophagoidesfarinae adsorbées sur une suspension d’hydroxyde d’aluminium en proportions égales 0,01 IR / ml *, 0 IL / ml, 1 IR / ml, 10 IR / ml.

Excipients: chlorure de sodium - 9 mg, phénol - 4 mg, hydroxyde d'aluminium (en aluminium) - 0,8 mg, mannitol - pas plus de 578 mg, eau pour préparation injectable - jusqu'à 1 ml

* IR - Indice de réactivité - l'unité biologique de standardisation.

Suspension homogène de couleur blanche à jaunâtre, sur décantation divisée en 2 couches: le haut est un liquide transparent incolore, celui du bas est un précipité de blanc à jaunâtre, qui se brise facilement lorsqu'on le secoue.

Le mécanisme d'action exact de l'allergène au cours de l'immunothérapie spécifique à l'allergène (ASIT) n'a pas été complètement étudié. Les modifications biologiques suivantes sont prouvées:

- l'émergence d'anticorps spécifiques (IgG) jouant le rôle d'anticorps "bloquants";

- diminution du taux d'IgE spécifique dans le plasma;

- réduire la réactivité des cellules impliquées dans une réaction allergique;

- augmentation de l'activité des lymphocytes Th2 et Th1, entraînant une modification positive de la production de cytokines (diminution de l'IL-4 et augmentation de l'interféron ß), régulant la synthèse des IgE.

ASIT inhibe également le développement des phases précoce et tardive d'une réaction allergique immédiate.

L'efficacité de ASIT est plus élevée dans les cas où le traitement est instauré aux premiers stades de la maladie.

Indications d'utilisation

Immunothérapie spécifique aux allergènes (ASIT) des patients présentant une réaction allergique de type 1 (médiée par les IgE) se manifestant par une forme de rhinite, une conjonctivite, un asthme bronchique léger ou modéré et une sensibilité accrue aux acariens (D. pteronyssinus, D.Farinae).

L'immunothérapie peut être pratiquée chez l'adulte et l'enfant à partir de 5 ans.

Contre-indications pour l'utilisation

- Hypersensibilité à l’un des excipients (voir la liste des excipients);

- Maladies auto-immunes, maladies immunocomplexes, déficit immunitaire;

- Asthme bronchique grave ou non contrôlé (volume expiratoire maximal

Acheter Alustal Allergen ticks fl. 5 ml №1 (pris en charge) dans les pharmacies

Description et instructions pour Alustal Allergen ticks fl. 5 ml №1 (pris en charge)

FABRICANTS
Stallergen AO (France)

Groupe
Préparations immunobiologiques

NOM INTERNATIONAL NON BREVET
non

Instructions d'utilisation:
ALUSTAL "Tick Allergen"

Nom commercial: ALUSTAL "Tick Allergen".

Nom du groupe: allergènes ménagers.

Forme de dosage:
suspension pour administration sous-cutanée.

Composition par 1 ml:

Substance active: extrait d’allergène ultrafiltré de Dermatophagoidespteronyssinus, tiques Dermatophagoidesfarinae adsorbées sur une suspension d’hydroxyde d’aluminium dans des proportions égales de 0,01 IR / ml *, 0,1 IR / ml, 1 IR / ml, 10 IR / ml.

Excipients: chlorure de sodium - 9 mg, phénol - 4 mg, hydroxyde d'aluminium (en aluminium) - 0,8 mg, mannitol - pas plus de 0,578 mg, eau pour préparations injectables - jusqu'à 1 ml.

* IR - Indice de réactivité - l'unité biologique de standardisation.

Description

Suspension homogène de couleur blanche à jaunâtre, sur décantation divisée en 2 couches: le haut est un liquide transparent incolore, celui du bas est un précipité de blanc à jaunâtre, qui se brise facilement lorsqu'on le secoue.

Propriétés immunologiques

Le mécanisme d'action exact de l'allergène au cours de l'immunothérapie spécifique à l'allergène (ASIT) n'a pas été complètement étudié. Les modifications biologiques suivantes sont prouvées:

- l'émergence d'anticorps spécifiques (IgG) jouant le rôle d'anticorps "bloquants";

- diminution du taux d'IgE spécifique dans le plasma;

- réduire la réactivité des cellules impliquées dans une réaction allergique;

- augmentation de l'activité des lymphocytes Th2 et Th1, entraînant une modification positive de la production de cytokines (diminution de l'IL-4 et augmentation de l'interféron γ), qui régulent la synthèse des IgE.

ASIT inhibe également le développement des phases précoce et tardive d'une réaction allergique immédiate.

L'efficacité de ASIT est plus élevée dans les cas où le traitement est instauré aux premiers stades de la maladie.

Indications d'utilisation

Immunothérapie spécifique aux allergènes (ASIT) des patients présentant une réaction allergique de type 1 (médiée par les IgE) se manifestant par une forme de rhinite, une conjonctivite, un asthme bronchique léger ou modéré et une sensibilité accrue aux acariens (D. pteronyssinus, D.Farinae).

L'immunothérapie peut être pratiquée chez l'adulte et l'enfant à partir de 5 ans.

Contre-indications pour l'utilisation

- Hypersensibilité à l’un des excipients (voir la liste des excipients);

- Maladies auto-immunes, maladies immunocomplexes, déficit immunitaire;

- Asthme bronchique grave ou non contrôlé (volume expiratoire maximal 24 heures)