Liste des produits allergènes pendant l'allaitement

Maman lors de l'allaitement devrait adhérer à une nutrition adéquate. Après tout, de nombreux produits sont souvent la cause de fortes coliques et d’allergies alimentaires chez les nourrissons. Au cours du premier mois de lactation, les pédiatres recommandent de suivre un régime hypoallergénique comprenant uniquement des aliments sûrs. En savoir plus sur ce régime à http://vskormi.ru/mama/gipoallergennaya-dieta-dlya-kormyashhix-mam/.

Les signes d'allergies alimentaires apparaissent pour la première fois dans l'enfance. Comme le montre la pratique, cette maladie survient chez 6 à 8% des enfants de moins de deux ans. Dans le même temps, jusqu'à 94% des cas se développent à l'âge de moins d'un an! Il est donc important d'identifier une allergie ou une tendance à cette allergie, de poser un diagnostic correct, de commencer la prévention et le traitement.

Symptômes d'allergie alimentaire chez les nourrissons

  • Éruption cutanée et rougeur sur le corps;
  • Démangeaisons et desquamation sur la peau;
  • Érythème fessier et poches;
  • Régurgitation abondante;
  • Des nausées et des vomissements;
  • Coliques sévères et douleurs abdominales;
  • Selles vertes liquides fréquentes ou, au contraire, constipation;
  • Flatulences et flatulences accrues;
  • Nez qui coule et congestion nasale;
  • Toux et maux de gorge;
  • Éternuements fréquents;
  • L'asthme

Produits allergènes

Il existe aujourd'hui environ 160 allergènes alimentaires bien connus pouvant provoquer une réaction négative chez les enfants et les adultes. Ce sont principalement des produits protéiques (lait, œufs, certaines variétés de poisson, etc.). Fait intéressant, les graisses et les glucides contenus dans les aliments ne sont pas des allergènes eux-mêmes, mais en combinaison avec des protéines, ils peuvent facilement provoquer des allergies.

Les produits peuvent être divisés en trois groupes, comprenant les allergènes forts, moyens et faibles. Nous présentons une liste de chaque groupe.

Les allergies et les intoxications peuvent causer des aliments contenant des arômes, des colorants et d’autres produits chimiques. Par conséquent, lors de l’allaitement, vous ne pouvez manger que des aliments écologiques, naturels et sans danger! Parfois, des allergies surviennent chez les enfants en même temps pour plusieurs types de produits. Pour éviter une réaction négative, vous devez respecter les principes de la nutrition lorsque vous allaitez.

Règles de nutrition pendant l'allaitement

  • Au cours du premier mois, suivez un régime hypoallergénique. Une liste détaillée des produits qui peuvent et ne peuvent pas être allaités est disponible ici;
  • Les allergies sont souvent une maladie héréditaire. Si un membre de la famille a une allergie, l'enfant a un risque plus élevé de réaction négative. Pour réduire les risques, il est préférable d’étendre le régime hypoallergénique à deux ou trois mois;
  • Entre l'introduction de nouveaux produits, prenez une pause de deux à trois jours, car une réaction allergique se produit dans environ 48 heures. De tels intervalles aideront à identifier avec précision les produits allergènes;
  • Pour la première fois, essayez une petite portion du nouvel aliment. Si l'enfant se sent normal, vous pouvez augmenter progressivement la dose. En cas de réaction allergique, différer l’introduction de 3 à 6 semaines;
  • Au début, l'allaitement se nourrit de plats composés d'un seul ingrédient. Ensuite, après avoir ajouté différents produits au menu, vous pouvez en préparer d'autres plus complexes.
  • Beaucoup d'enfants sont allergiques à la bouillie, si elle est cuite dans du lait. Au cours des trois ou quatre premiers mois suivant l'allaitement, il est préférable d'exclure le lait de vache et la bouillie de cuisson sur l'eau. Le célèbre pédiatre Komarovsky ne recommande pas de boire du lait pendant les six premiers mois. Dans certains cas, le lait de vache peut être remplacé par du lait de chèvre. Et si votre bébé est allergique aux œufs de poule, remplacez-les par des œufs de caille.

Que faire si les bébés sont allergiques

Si vous remarquez des symptômes d'allergie chez votre enfant, éliminez immédiatement les allergènes de l'alimentation. Après cela, les éruptions cutanées et les imperfections disparaissent en quelques heures, mais les problèmes digestifs peuvent être perturbés de deux à trois jours à une à deux semaines.

Assurez-vous de consulter un médecin. Lui seul sera capable de poser le bon diagnostic et d’assigner correctement le traitement. Ne prenez pas de médicaments et ne donnez pas de médicaments à votre bébé sans consulter un pédiatre!

Les allergies alimentaires aux œufs de poule, au lait de vache et aux légumes colorés, avec une nutrition et un traitement appropriés, sont auto-infligées chez les enfants de trois à quatre ans. Cependant, les allergies aux arachides, au poisson et aux fruits de mer restent en général à vie.

Pour éviter les allergies, il est important de suivre les règles de la nutrition et de mener une vie saine. La natation régulière, les marches et les exercices tempèrent le corps et renforcent le système immunitaire. Ne pas oublier l'hygiène et la propreté du bébé dans la chambre.

Ne commencez pas le leurre trop tôt. Les pédiatres recommandent l'injection d'aliments adultes après six mois. La liste des produits autorisés et interdits se trouve dans l'article «Ce qu'il ne faut pas donner dans les premiers aliments complémentaires pour enfants de moins de trois ans».

Pas d'allergies!

livre de référence médical

Produits allergènes pour enfants

Souvent, les aliments allergisants pour enfants deviennent presque le régime principal, dès le plus jeune âge. Un enfant mange des hamburgers, des frites, des chips, des saucisses, des barres sucrées, ce qui provoque une réaction allergique aiguë et alimente de grandes quantités de substances dangereuses. Les enfants développent des problèmes de santé et sont constamment en danger. Par conséquent, il est important d'établir une bonne nutrition, de ne pas laisser les allergènes pénétrer dans le sang afin de rester en bonne santé jusqu'à un âge avancé.

Les produits chimiques spéciaux qui empêchent la détérioration causent des dommages à l'organisme. Dans la plupart des cas, le glutamate monosodique, qui fait partie du plat fini, réduit sa valeur et provoque des troubles de l’estomac et des intestins. Ne pas acheter des nouilles Mivina, des croustilles, des fruits en conserve, des légumes marinés. Les additifs chimiques et les protéines spéciales (gluten) irritent les intestins et le pain ou les gâteaux de cette farine provoquent une réaction allergique chez l’enfant. Urticaire, le nez qui coule apparaît après avoir bu des boissons contenant le colorant "jaune-5". L'enfant présente des signes d'une réaction aiguë à la nourriture qui est entrée dans le corps. C'est:

1 jaune d'oeuf

Les allergies les plus courantes sont les enfants qui mangent des œufs de poulet ou de canard. Les repas, qui contiennent des protéines, présentent de nombreux dangers et provoquent l'apparition de réactions immédiates. C'est à cause de la teneur en substances spéciales qu'ils sont tombés en disgrâce.

Les symptômes d'allergie les plus courants apparaissent chez un enfant dont les protéines spécifiques au corps ont été libérées et qui provoquent diverses formes de réponse immunitaire:

Les œufs de poule figurent en tête de liste des produits allergènes. Il convient toutefois de rappeler que le manque de protéines alimentaires interfère avec la synthèse complète des hormones et entraîne des troubles du cœur, des vaisseaux sanguins et des systèmes sexuel et urinaire. Si l'enfant ne peut pas manger d'œufs de poule, ils sont remplacés par des cailles. Ils sont moins allergènes, ne provoquent pas la destruction des cellules épithéliales intestinales.

Si l'enfant ne suit pas son régime, il présente des symptômes d'intolérance individuelle - angioedème ou choc anaphylactique. L'interdiction concerne non seulement les produits les plus allergènes, mais également leurs plats, qui sont des provocateurs pour le développement d'une réaction spécifique. Les œufs durs sont particulièrement dangereux. Ils sont sans préjudice de l'activité vitale du corps sont remplacés par des aliments équivalents.

Liste de produits pour le régime hypoallergénique

2 lait ambigu

Malheureusement, certains enfants sont allergiques aux protéines et évitent les produits laitiers. Il est dangereux pour la santé d'inclure dans le régime les plats suivants, contenant des protéines:

Souvent, un enfant ne tolère pas le lait de chèvre ou de brebis. La caséine est reconnue par les cellules du corps comme étrangère, une réaction allergique aiguë se développe. Si l'allaitement n'est pas possible, vous devez ajuster la nutrition de l'enfant en utilisant une formule de lait spécialement adaptée.

Un bébé de plus de 12 mois devrait recevoir 400 ml de produits laitiers liquides par jour. Si vous êtes allergique à la caséine, vous devez adapter votre alimentation et répondre aux besoins quotidiens du bébé en vitamines et en minéraux, au détriment des autres produits. Beaucoup de bébés nourris au biberon ne tolèrent pas les suppléments à base de vache. L'enfant développe des symptômes de dermatite atopique, d'urticaire, d'oedème de la tête et du cou, une toux sèche et une respiration sifflante. En cas de changement de l'état du patient, la consultation du médecin est obligatoire.

Allergies alimentaires: ce qui peut être causé par l'intolérance alimentaire

3 dangers d'agrumes

Les oranges, les mandarines, le kiwi, le pamplemousse sont une source de vitamine C et renforcent le système immunitaire. Dans certains cas, leur valeur nutritionnelle s'estompe en arrière-plan. De nombreux fruits sont associés à une réaction allergique grave chez un enfant.

Les agrumes les plus populaires sont l’orange. Cela peut déclencher le développement d'un choc anaphylactique. Il n'est pas recommandé au patient de préparer des plats contenant du jus d'oranges ou de mandarines:

Un grand nombre d'agrumes consommés par un enfant, chargent la digestion, prennent le pouvoir du corps, contribuent à l'apparition d'essoufflement, d'éruptions cutanées, de démangeaisons, de diarrhée. Le plus souvent, il y a un nez qui coule, une déchirure grave. Il n'est pas recommandé d'utiliser des oranges pour la fabrication de jus et d'aliments complémentaires pour un enfant malade. Ils peuvent être remplacés par d'autres fruits. Il est recommandé de tenir un journal alimentaire dans lequel il est nécessaire d'indiquer la réaction à l'introduction de nouveaux produits dans l'alimentation. Avec l'âge, les manifestations allergiques ne disparaissent pas mais au contraire augmentent.

Quels aliments contiennent du gluten?

4 Aliments détruisant la santé

Les aliments dangereux sont les céréales, le plus souvent le blé, moins souvent le seigle. La semoule, en particulier avec l'ajout de légumes ou de fruits, peut provoquer une réaction allergique chez un enfant malade. Assez souvent dans le régime en utilisant de la bouillie instantanée. Le grain est soumis à un traitement spécial et le plat devient friable et savoureux. Les céréales de maïs et de mil peuvent provoquer des symptômes d'allergie. Le porridge "Artek" se compose de grains de blé broyés et est un produit raffiné. Il charge le corps en énergie, mais il peut provoquer des démangeaisons, des éruptions cutanées et des selles molles.

L'intolérance alimentaire aux plats à base de semoule est causée par la présence dans sa composition d'un complexe protéique - le gluten, qui affecte l'absorption des oligo-éléments et des vitamines importants par l'organisme. Dans certains cas, une alimentation continue et à long terme de la bouillie peut provoquer des éruptions cutanées, de la fièvre, un écoulement nasal et une toux. Ne faites pas cuire le plat sur du lait de chèvre, car l'intolérance du produit se manifeste quelques jours après son utilisation.

Allergic baby donne des céréales: riz, sarrasin, flocons d'avoine. Gluten-éclaircissant la muqueuse intestinale, l'enfant commence la diarrhée (diarrhée).

5 Qu'est-ce qu'un chocolat dangereux?

La composition du produit fini comprend du cacao en poudre, une substance hautement allergène. Le danger augmente si les ingrédients suivants y sont ajoutés:

  • huile d'arachide ou de palme;
  • lait sec.

L'intolérance au lactose et la présence d'antioxydant E322 entraînent une réaction allergique. Tout d'abord, il est nécessaire d'exclure les noix du régime alimentaire du patient, car elles sont souvent ajoutées au chocolat. Il n'est pas recommandé au patient d'utiliser des carreaux sucrés contenant des raisins secs, des dattes, des exhausteurs de goût.

La chitine est un polysaccharide naturel qui fait partie du chocolat. Lors de l'admission avec de la nourriture, il provoque souvent l'apparition d'éruptions cutanées. Les personnes sujettes aux allergies ressentent une démangeaison douloureuse. Si un patient souffre d'asthme, la consommation de chocolat provoque l'apparition d'une crise d'asphyxie. Cela commence par l'apparition de démangeaisons et enflures douloureuses dans la bouche, de fourmillements dans la langue, de rougeurs dans le palais supérieur.

Le chocolat noir provoque chez les enfants jusqu'à 5 ans l'apparition de selles liquides verdâtres, douleurs abdominales, toux sèche. Le travail des reins est violé, le développement de l'œdème de Quincke ou un choc anaphylactique est possible.

6 baies rouges et oranges

Parfois, un enfant mange une pomme juteuse ou du cassis, et après quelques heures, cela devient mauvais. Des coliques apparaissent dans l'estomac, des maux de tête, des nausées et des vomissements. Même une quantité minimale d'allergène est suffisante pour le développement d'une réaction aiguë du corps. La source du problème est le manque d’enzymes dans le corps responsables de la digestion et de la digestibilité du sucre des fruits. L'enfant se plaint de nausée, de flatulence, de faiblesse, de transpiration.

L'utilisation de groseilles noires et rouges provoque souvent une réaction allergique, car les baies contiennent une grande quantité d'acide ascorbique. La santé de l'enfant se dégrade fortement et l'attaque d'asphyxie se développe rapidement.

Le sucre est nocif pour le corps humain. Il est conseillé aux enfants de ne pas utiliser de fruits orange cuits sous forme de purée de pommes de terre ou de dessert froid.

7 fruits de mer dangereux

Souvent, les symptômes d'allergie surviennent après avoir consommé du poisson, des crustacés, des crabes ou des crevettes frais. La parvalbumine est une protéine fixant le calcium qui est mal absorbée par le corps de l’enfant et persiste longtemps dans les plats préparés. Le patient a souvent des symptômes d'allergie dangereux:

  • éruptions cutanées;
  • cloques purulentes sur le visage et le corps;
  • des nausées;
  • toux sèche paroxystique;
  • des frissons

La protéine contenue en grande quantité dans la chair de crabe provoque une grave réaction non spécifique et conduit à un empoisonnement toxique. L'enfant perd l'ouïe et la vue, le travail du système nerveux est perturbé. L'intolérance alimentaire aux fruits de mer se manifeste même après leur traitement thermique. Le patient développe un œdème laryngé, la respiration est perturbée, la pression artérielle chute brusquement.

8 allergies alimentaires chez les nourrissons

Une passion excessive pour le lait de vache et les céréales sucrées qui en découle conduit souvent au développement d'une réaction non spécifique du corps. Un enfant malade a de nombreuses démangeaisons sur le visage, des nausées et une diarrhée abondante. Le premier signe d'intolérance alimentaire est souvent l'apparition de petits ulcères sur les gencives.

Les œufs de poulet, introduits dans le régime alimentaire des enfants de moins d'un an en tant qu'aliments complémentaires, provoquent l'apparition de la maladie. Le chocolat noir, les noix et les jus industriels contenant de l'acide citrique sont particulièrement dangereux. Il n'est pas recommandé de donner à l'enfant des agrumes, des fraises, du miel naturel, du poisson de mer ou de rivière, des produits à base de soja.

Les réactions allergiques chez les enfants de moins d'un an surviennent le plus souvent chez les bébés nourris au biberon. La mère est obligée d'exclure de son alimentation les produits et plats cuisinés suivants:

Il n'est pas recommandé d'utiliser du lait de vache frais pour la cuisson si l'enfant présente une intolérance à la caséine. Pour les bébés nourris au biberon, une formule spéciale non laitière est utile.

Les produits faiblement allergènes peuvent réduire les manifestations de la maladie pendant la période aiguë. Les aliments complémentaires sont administrés selon les recommandations du médecin après l’âge de 6 mois. Pour la préparation de plats sains, utilisez la courgette, le chou-fleur et le brocoli. Les pommes de terre ou les carottes ne peuvent qu'accroître les manifestations de la maladie.

Des aliments bien organisés vous permettent de vous débarrasser complètement des symptômes d'allergies.

9 Connaissances nécessaires - une arme fiable dans la lutte contre la maladie

Il est utile de disposer d'informations sur les produits qui provoquent des réactions corporelles non spécifiques chez les enfants. Une liste correctement compilée aidera à étudier leur valeur nutritionnelle et à prévenir l’exacerbation de la maladie. Le tableau des produits allergènes vous indiquera comment déterminer les réactions croisées liées à leur utilisation et vous permettra de vous familiariser avec les recettes de préparation d’aliments complémentaires pour les enfants atteints de dermatite atopique.

L'établissement opportun d'un allergène à l'aide d'un journal alimentaire et d'autres matériaux de référence aidera à diversifier le régime alimentaire et à rester en bonne santé pendant de nombreuses années.

Et un peu sur les secrets...

L'histoire d'une de nos lectrices, Irina Volodina:

Mes yeux étaient particulièrement frustrants, entourés de grosses rides, de cernes et de gonflements. Comment éliminer complètement les rides et les poches sous les yeux? Comment faire face à l'enflure et aux rougeurs? Mais rien n'est aussi vieux ou jeune homme que ses yeux.

Mais comment les rajeunir? Chirurgie plastique? J'ai découvert - pas moins de 5 000 dollars. Procédures matérielles - photorajeunissement, pilling gaz-liquide, lifting par radio, lifting au laser? Un peu plus accessible - le cours coûte entre 1,5 et 2 000 dollars. Et quand trouver tout ce temps? Oui et toujours cher. Surtout maintenant. Donc, pour moi, j'ai choisi une autre façon...

Tous les tiers, des enfants aux personnes âgées, se plaignent de l'abondance de produits allergènes.

La question de savoir comment aider un enfant de moins d'un an qui souffre de l'intolérance de certains produits concerne les parents. Parfois, la maladie se manifeste par un programme génétique mis en œuvre sous l’influence des circonstances de la vie.

Quels aliments provoquent des allergies chez les jeunes enfants? L'enfant souffre de manifestations cutanées de la maladie, apparues après l'utilisation de tels produits:

  • lait entier;
  • jaune d'oeuf de poule;
  • des raisins;
  • fraises.

Les produits allergènes pour enfants sont divisés en agents pathogènes forts, moyens et faibles.

Le degré de leur influence sur le corps du patient est différent. Par exemple, le poulet, qui fait partie de la vaisselle, provoque l'apparition d'une réaction individuelle chez tous les enfants.

Les produits laitiers potentiellement allergiques, les agrumes, le poisson, les conserves, les compléments nutritionnels doivent être exclus du régime alimentaire. Si les fruits ou les légumes de saison causent une intolérance persistante, ils sont complètement retirés du menu pour enfants pendant quelques mois.

Les produits les plus allergènes chez l’enfant provoquent le développement d’une phase immunologique ou une réaction pseudo-allergique. La sérotonine est dans les cacahuètes et la tyramine dans les chocolats.

L'allergie alimentaire se développe après la consommation d'aliments contenant des colorants, des conservateurs, des stabilisants, des salicylates et des antioxydants.

L'allergie aux myrtilles chez les enfants âgés de 1 à 3 ans se manifeste par des éruptions cutanées, et seulement dans certains cas, des manifestations respiratoires se manifestent:

L'allergie aux abricots secs se développe chez les patients présentant une prédisposition génétique à la maladie. Chez les jeunes enfants dont l'hérédité est chargée, la pêche provoque également une réaction non spécifique.

La sensibilisation tout au long de la vie associée à de graves conséquences sur la santé provoque des raisins secs. Les produits contenant 2 antigènes Arah I et Arah II, tels que la halvah avec des arachides ou les abricots secs avec des pignons, contribuent à l'apparition d'une éruption cutanée et de démangeaisons chez l'enfant. Les fruits sont une cause fréquente de maladie. C'est après leur utilisation que des fourmillements se produisent dans la cavité buccale chez les enfants après un an.

Le seul remède efficace dans le traitement d'une maladie consiste à rompre le contact avec une protéine non spécifique.

Le développement des allergies peut être arrêté si vous utilisez des aliments moins dangereux. Le poids moléculaire des provocateurs de la réaction non spécifique dans la farine de seigle est faible.

Le tableau fourni par le médecin au patient pour examen indique une réaction croisée rare entre les grains et le pollen.

La dépendance allergique entre les produits contenant du soja et les substances non protéiques utilisées dans la production de chocolat est faible. Les pruneaux contiennent des substances instables à des températures élevées, mais les tomates, le céleri et les carottes sont thermostables.

L'allergie aux abricots est très courante, car les conservateurs sont utilisés pour conférer aux abricots résistants une couleur persistante. Les aliments non allergènes et sans danger ont été suffisamment étudiés pour vous permettre de prédire la probabilité d'une situation de risque et de définir un régime optimal. L'allergie aux abricots peut entraîner des symptômes de dermatite atopique, d'urticaire et de suffocation.

L'allergie aux abricots est l'une des plus courantes.

Des études indiquent que l'intolérance alimentaire chez les enfants de moins d'un an apparaît après la consommation de lait, d'œufs, de poisson et de céréales. Provoque souvent une sensibilisation à la pêche. La consommation régulière du produit provoque des allergies. Le niveau d'intolérance est élevé chez les jeunes enfants.

Si vous êtes allergique à une femme après l'accouchement, vous devez suivre les règles d'un régime alimentaire sain. Il faut faire attention à la qualité des produits. Le poisson, certains fruits et légumes frais peuvent provoquer des allergies qui peuvent nuire à la santé de l’enfant.

Il est nécessaire de manger des légumes en petites quantités pour savoir si le produit peut provoquer une réaction non spécifique chez un petit enfant.

Une femme peut être allergique au fromage cottage, au ryazhenka et à d’autres produits laitiers. Ils sont remplacés par d'autres plats protéinés. Choisissez des produits qui ne provoquent pas de réaction négative du tractus gastro-intestinal ou de la peau. Pour la préparation de salades, utilisez du maïs en conserve, du fromage de soja, du persil ou de l'aneth.

S’il n’ya pas de désir de manger, il suffit de manger une pomme ou de boire un verre à volonté.

Pour les enfants de moins d'un an, le lait maternel n'a pas de prix, il est donc nécessaire de surveiller la qualité de la nutrition d'une femme qui allaite. Si vous le souhaitez, vous pouvez manger des pommes, des prunes et des pêches pour reconstituer le corps en glucides. Il est nécessaire de surveiller la réaction de l'enfant à leur utilisation.

Les parents de régime de printemps enrichissent avec les verts frais. L'allergie à l'oseille touche 65% des enfants. Dans le produit fini, un acide oxalique agressif participe à l'échange de sels et même une petite quantité d'oseille est extrêmement indésirable pour un patient - l'allergène peut provoquer une forte réaction immunitaire de l'organisme.

Vous ne devez pas offrir très souvent à un petit enfant une soupe verte à l'oseille, car elle ne s'applique pas aux plats diététiques. Si l'enfant est malade, le régime alimentaire doit être adapté à sa condition.

L'allergie aux bleuets est très fréquente chez les jeunes enfants, car elle contient de l'acide salicylique. L'enfant se plaint de douleurs abdominales, de diarrhée, de démangeaisons, de toux et d'écoulement nasal. Dans les cas graves, la pression artérielle augmente, la régurgitation apparaît chez un petit enfant. Chez les enfants de moins de 3 ans, les troubles intestinaux, les coliques, l’absorption des aliments sont prédominants. Les allergies aux myrtilles ne sont pas traitées que de manière médicamenteuse, les méthodes de l'arsenal de la médecine traditionnelle, recommandées par le médecin, seront utiles.

Chez un enfant, un état négligé nuit à la qualité de la vie. Les parents doivent connaître les principaux symptômes externes de la maladie. Dès les premiers jours de l’alimentation, des rougeurs et des démangeaisons apparaissent sur la peau du nourrisson. La raison est simple: les aliments contenant du gluten sont inclus dans le régime alimentaire d'une mère qui allaite.

Souvent, un enfant de 7 à 8 mois révèle une intolérance alimentaire lorsque des aliments complémentaires sont introduits (semoule, biscuits). Les principaux signes d'allergie:

  • changement de selles;
  • des ballonnements;
  • régurgitations ou vomissements;
  • faible poids corporel;
  • rachitisme;
  • les caries;
  • manque d'appétit;
  • irritabilité;
  • intolérance aux protéines du lait de vache.

Myrtilles - une baie très dangereuse, provoque l'apparition d'un nez qui coule, une toux, une éruption cutanée, des démangeaisons. La pêche provoque des vertiges, une gêne abdominale, un gonflement des lèvres et de la langue. L'abus de figues (figues) entraîne l'apparition d'une conjonctivite, d'une baisse de la tension artérielle et, dans les cas graves, d'œdème de Quincke.

Les radis peuvent provoquer un gonflement du visage, des paupières, du cou, mais cette réaction est propre à chaque enfant. La consommation fréquente de produits allergéniques nuit considérablement à la santé du patient.

Il est nécessaire de tenir un journal alimentaire régulièrement pour savoir quels aliments ne provoquent pas le développement d'une réaction spécifique.

En découvrant quels aliments l'enfant a une réaction particulière du corps, ils sont exclus du régime alimentaire. Le régime alimentaire d'une mère qui allaite devrait être hypoallergénique. Dans la forme bénigne de la maladie, il suffit d'inclure dans le régime des mélanges thérapeutiques et prophylactiques: Nutrilak HA, Hipp Combiotic HA. En cas de déficit en lactose, on prescrit à l'enfant des médicaments ne provoquant pas le développement d'allergies: soja Nutrilac, Friesland Nutrition, Pays-Bas.

Tous les nutriments recommandés ont un effet positif. Ceci est particulièrement important pour les enfants qui ne peuvent pas faire face aux symptômes gastriques ou intestinaux.

Pour prévenir la détérioration, excluez les causes qui l’accompagnent - infections virales ou bactériennes. Dans le régime alimentaire individuel, introduisez des grains tels que l’orge perlé, ayant une faible activité allergénique.

Il est très important de déterminer le produit auquel l'enfant est allergique.

Si le stimulus alimentaire n'est pas installé, il est inacceptable de donner une pêche à l'enfant. Les produits de viande fumés et séchés sont exclus du menu des enfants d’âge préscolaire. Les saucisses et les saucisses contiennent une grande quantité de nitrates et d’autres substances nocives.

En cas d'intolérance individuelle, le menu doit être composé de produits sans gluten - allergènes pour enfants: produits à base d'avoine, de seigle, de pâtes et de biscuits. Il est dangereux de donner à l'enfant des desserts s'ils contiennent des figues.

Parmi les produits qui provoquent des allergies chez l’adulte et l’enfant, le poisson et les poissons de mer et de rivière, le caviar et les fruits de mer occupent une place de choix. Le principal responsable de l'apparition d'une réaction aiguë est une protéine contenue dans les parties molles du hareng ou de l'esturgeon. Parmi les produits les plus allergènes pour un enfant, on trouve:

  • caviar d'esturgeon;
  • huile de poisson;
  • des fruits de mer;
  • le thon;
  • anchois;
  • l'anguille;
  • sushi

Une réaction non spécifique grave se développe souvent dans le corps d'un enfant affaibli. Arrêter une crise d’allergie au poisson n’est pas une tâche facile, le traitement le plus efficace à l’hôpital. Le formulaire immédiat apparaît immédiatement au contact du produit. En règle générale, l'enfant est préoccupé par:

Même une odeur peut provoquer l'apparition d'un œdème de Quincke. La lumière du larynx se rétrécit. Si vous ne prenez pas de mesures d'urgence, la mort par suffocation peut survenir. Les mesures thérapeutiques comprennent l’introduction de chlorure de calcium, d’hormones, de trachéotomie.

L'alimentation doit être suivie tout au long de la vie. Le traitement doit être effectué sous surveillance médicale stricte.

Les maladies allergiques provoquent souvent une éruption cutanée sur la peau d'un enfant. Elles provoquent de fortes démangeaisons, ce qui entraîne une gêne importante pour le corps du bébé. Combinant les taches rouges, il peut facilement causer une infection sous la peau. Dans de tels cas, des réactions inflammatoires plus graves se produisent déjà. Une telle infection secondaire peut provoquer une streptodermie ou des lésions systémiques du corps causées par un staphylocoque.

Qu'est-ce qu'une éruption cutanée dangereuse sur la peau et qu'est-ce qui en déclenche l'apparition?

Souvent, divers types de réactions allergiques provoquent l’apparition de bulles rouges ou de imperfections sur la peau. Lorsqu'un produit allergène pénètre dans le corps des enfants, après quelques minutes, une cascade de modifications inflammatoires commence. De telles réactions s'appellent l'hypersensibilité. Ils sont de type rapide et lent.

Lors de la première ingestion de l'allergène, les cellules sanguines protectrices ne sont pas encore prêtes à le rencontrer. Pour cette raison, une réaction allergique ne se produit pas immédiatement, mais après un certain temps. Cela se produit généralement après 6-8 heures à partir du moment où l'allergène pénètre dans l'organisme.

Les cellules du système immunitaire, reconnaissant le composant étranger allergique, commencent immédiatement à le traiter activement. Un grand nombre de substances biologiques différentes sont libérées dans la circulation sanguine, ce qui déclenche le processus d'inflammation.

Un grand nombre de cellules du système immunitaire se trouvent dans le sang et dans la peau. Lorsqu'elles ingèrent des substances allergènes étrangères, elles entrent en premier dans la bataille. Quelques heures après le début de la maladie, la peau réagit en provoquant des démangeaisons rouges. Cela peut être des papules, des vésicules, des points. Tout dépend de la sensibilité individuelle et de la tendresse de la peau de l'enfant.

Les nourrissons ont généralement des taches plus fréquentes. Dans la plupart des cas, ils sont localisés sur les surfaces extenseurs des avant-bras et des mains, des fesses, des mains et sur la peau délicate d'un enfant sous le menton, sur le cou.

Chez les enfants à l'âge de 2 ans, des taches se forment souvent en combinaison avec des bulles. Cela est dû en grande partie à la structure de la peau et du tissu sous-cutané d'un enfant de cet âge. Les enfants deviennent agités, capricieux. Les enfants de la maternelle (4 à 5 ans) qui présentent une exacerbation d’une réaction allergique ne doivent pas fréquenter l’école maternelle pendant toute la durée du traitement. À la maternelle, ils peuvent facilement contracter une infection secondaire ou introduire des micro-organismes dans les plaies, en peignant les points qui démangent sur la peau.

Dans les cas graves de réactions allergiques, ce ne sont pas seulement des lésions cutanées qui apparaissent. Chez les enfants, la température peut atteindre même 38-39 degrés. Il y a une rougeur dans la gorge, une rhinite allergique, une toux sèche. En cas de rhinite allergique et de laryngite, vous devez absolument montrer l'enfant à l'immunologiste-allergologue. Il effectuera des examens complémentaires sur la sensibilité individuelle à des allergènes spécifiques. Après cela, le médecin vous prescrira une gamme complète de mesures et vous recommandera un régime antiallergique.

Le régime hypoallergique, entre autres, est assez strict. À mesure que l'enfant grandit, une nouvelle hypersensibilité à divers produits peut apparaître.

  • En cas d'allergie aux oranges, une intolérance à tous les agrumes se forme avec le temps.
  • Si vous êtes allergique aux œufs, il existe une sensibilité à tous les produits (y compris les pâtisseries) contenant du jaune de poulet ou du mélange. Une allergie croisée aux œufs de caille est également possible chez 5% des bébés. Dans ce cas, vous voulez éliminer complètement les œufs du régime alimentaire de l'enfant et surveiller la composition de tous les plats, où tous les composants de l'œuf peuvent être ajoutés.

Si votre enfant a eu une sensibilité croisée pendant les tests d'allergie, l'immunologiste vous recommandera définitivement d'exclure toutes les associations pouvant développer une réaction allergique.

  • Pour les enfants allergiques aux arbres en fleurs, les arbustes et les baies doivent être complètement exclus du régime. Les cellules du système immunitaire, ayant une mémoire système, lorsqu'elles sont injectées dans le corps de toute substance de la liste des interdits le considèrent comme un allergène. Une réaction allergique chez un enfant se produira également brutalement lorsque le pollen fleurira ou après avoir mangé une prune ou une pomme.

Essayez d'éviter le contact avec l'allergène, compte tenu de la période de floraison des arbres.

Récemment, les médecins ont noté que de nombreux enfants avaient augmenté le nombre de cas d'intolérance aux produits laitiers. Donc, les enfants assignés régime sans produits laitiers. Elle est montrée à tous les bébés allergiques au lait. Il ne peut pas être appelé sans protéines, il est plutôt classé comme faible teneur en protéines.

Dans l'alimentation des bébés suivant un régime sans produits laitiers, il convient de surveiller attentivement l'apport optimal de protéines dans l'organisme. Ajoutez plus de produits de viande et d’accompagnements contenant des protéines végétales. Cela peut être de la viande maigre ou du poisson (avec une bonne tolérance), de la volaille.

Parmi les protéines végétales, vous pouvez choisir des haricots verts ou des haricots ordinaires et de la bouillie de pois bien cuite. Entrez les pois verts dans le régime: il contient beaucoup moins de substances pouvant causer des allergies.

Actuellement, il existe de nombreuses classifications de produits allergènes. Ils divisent tous les produits en différentes catégories (en fonction de la possibilité de provoquer des réactions allergiques).

Chaque jour, les scientifiques ajoutent de nouvelles sources d'allergènes à leurs listes. Cela est dû au fait que chaque année, le nombre d'enfants souffrant d'allopathopathologie augmente plusieurs fois.

Les enfants nés en ville ont beaucoup plus de risques d'intolérance à divers produits que les ruraux. Les médecins expliquent cela par l'impact de facteurs environnementaux défavorables et de niveaux de pollution élevés dans les grandes villes.

Chaque année, tous les scientifiques, médecins et nutritionnistes du monde entier se réunissent lors de conférences et de congrès internationaux pour débattre des problèmes nutritionnels des enfants prédisposés au développement de réactions allergiques. Des tableaux spéciaux ont été établis dans lesquels tous les produits sont entrés en tenant compte de leur impact négatif éventuel sur le système immunitaire de l’enfant:

  1. Les produits très susceptibles de provoquer des réactions allergiques sont appelés très allergènes.
  2. Les aliments qui causent des allergies sont moins susceptibles d'être moyennement sensibilisants.
  3. Les produits qui sont pratiquement incapables de provoquer une réaction allergique chez un enfant (ou causent dans un nombre de cas beaucoup plus petit) sont appelés neutres.

Les produits pouvant être inclus en toute sécurité dans le régime alimentaire d'un enfant allergique aux aliments comprennent:

  • Tous les fruits et légumes sont verts. Fruits blancs et baies. Le brocoli et le chou-fleur constituent une excellente base pour tous les plats d’accompagnement destinés aux enfants ayant des réactions allergiques. Les pommes de terre sont également appropriées, mais elles contiennent beaucoup de substances féculentes. Il est préférable de mélanger le chou-fleur avec une petite quantité de pommes de terre, en préférant le chou.
  • Produits à base de protéines: viande de bœuf maigre, avec prudence - variétés de poisson blanc. Poisson rouge (et surtout de mer) - interdit! Son utilisation peut provoquer une réaction allergique. Vous ne devriez pas donner à votre bébé des fruits de mer ou du chou marin. Leur ajout au régime provoque souvent une allergie croisée.
  • Avec une bonne tolérance des produits laitiers - lait aigre avec un faible pourcentage de matière grasse (fromage cottage, kéfir, lait aigre). Tous les types de fromage, la crème sure, le beurre fait maison et la margarine doivent être exclus. Ils peuvent provoquer des allergies alimentaires et des effets indésirables sur le foie et la vésicule biliaire. L'utilisation fréquente de tels produits peut provoquer des maladies chroniques du tractus gastro-intestinal.
  • Céréales et céréales. Ils sont sélectionnés strictement individuellement. Il convient de noter qu'ils peuvent être contre-indiqués chez les enfants allergiques et souffrant d'intolérance au gluten. Le bouc et le riz doivent être introduits dans le régime avec prudence, car ils ont un potentiel allergénique modéré.

Si, après l'introduction du leurre à base de céréales, la peau de l'enfant reste claire et de couleur rose, elle tolérera presque certainement ces produits. Assurez-vous de surveiller l'état de la peau du bébé et son humeur après l'introduction de chaque nouvel aliment complémentaire. Cela vous permettra d'identifier les allergies à un nouveau produit alimentaire.

Conseils pour les parents de bébés de 3 à 6 ans

Si le bébé a tendance à développer des réactions allergiques ou si vous-même avez de graves maladies allergiques chez vos proches, faites attention à ce que vous préparez pour l'enfant. Dans tous les cas, vous devriez consulter et montrer le bébé à l'immunologiste allergologue. Il effectuera une série de tests de scarification simples et indolores, qui permettront d'identifier toutes les variantes croisées d'allergènes.

Il existe même des panels spéciaux dans lesquels tous les allergènes sont introduits selon certaines caractéristiques antigéniques. Une telle étude est très pratique et vous permet de régler tous les produits interdits de plusieurs groupes à la fois avec une grande précision.

Il est important de noter qu'un tel régime vaut toute la vie. Le système immunitaire humain est très précis. Même après une rencontre avec un allergène, sa mémoire est préservée à vie. À chaque nouvelle rencontre avec ce produit, le corps réagit de plus en plus.

La réaction allergique commence presque instantanément. Pour le long terme de la maladie, des lésions d'autres organes sont déjà caractéristiques: les systèmes respiratoire et cardiovasculaire sont le plus souvent affectés et, dans ce cas, un traitement plus sévère est nécessaire.

Que faut-il retenir des parents d'enfants d'âge préscolaire?

  • Soigneusement planifier et créer un menu pour votre enfant. Exclure tous les produits qui ne lui conviennent pas. Tenez un journal et notez tous les changements qui se produisent chez le bébé après un repas. Reflète l'état de sa peau, ainsi que la durée estimée des manifestations. Cela vous aidera à comprendre quels aliments présentent des signes d'allergène et peuvent nuire au corps des enfants.
  • Si un enfant va à la maternelle, assurez-vous de dire à l'agent de jardinage que votre bébé est allergique. Décrivez quels produits sont contre-indiqués. Le fournisseur de soins et le professionnel de la santé doivent surveiller attentivement ce que le bébé mange lorsqu'il est à la maison. Dans le jardin, ils sont responsables de sa santé. Ce serait bien si dans le jardin il y avait un choix de plats. Maintenant, ce principe est pratiqué souvent. Sinon, le professionnel de la santé devrait éliminer le plat principal ou le plat principal des enfants allergiques et le remplacer par quelque chose d'autre.
  • Tous les enfants allergiques ou intolérants à certains produits doivent être surveillés par un immunologiste. En cas d'évolution calme de la maladie (sans exacerbations ni éruptions cutanées fréquentes), consultez un médecin au moins une fois par an. Ceci est nécessaire pour le suivi dynamique de l'état du corps de l'enfant.
  • Ne laissez pas les caprices d'un enfant! Tous les bébés aiment les bonbons. Cependant, il faut comprendre que si le bébé a une allergie, une telle auto-indulgence peut même être mortelle. Dans les cas graves, après une rencontre avec un allergène, le corps de l'enfant peut réagir à un œdème de Quincke ou à un spasme laryngé. C'est une complication très dangereuse qui nécessite la fourniture immédiate de soins médicaux qualifiés.

Si soudainement, après avoir mangé ou grignoté, votre bébé a commencé à s'étouffer ou à virer au bleu, appelez immédiatement une salle d'urgence pour enfants. Il est nécessaire d’agir très rapidement, car il faut une minute pour sauver la vie d’un enfant.

Apprenez à votre enfant de bonnes habitudes alimentaires. À la table, il vaut mieux manger à peu près la même chose que le bébé mange. Donc, vous lui montrez qu'il n'est pas du tout malade ni privé de rien. C'est juste une alimentation saine et tout le monde mange. Assurez-vous de féliciter votre bébé lorsqu'il mange des aliments bons et sains.

Attention à vous-même! Si vous vous permettez de prendre une collation ou de boire du thé avec des chocolats ou des gâteaux, alors ne soyez pas surpris de savoir pourquoi votre bébé cherche à obtenir une «collation». Tous les bébés à partir de deux ans de comportement sont semblables aux petits singes, en raison du développement de leur psyché. Dans leur comportement, ils copient avec précision ceux qui les entourent ou leurs parents. Soyez un très bon exemple pour votre bébé. Sa santé dépend de toi maintenant et dans le futur.

Menu Ado pour les enfants de plus de 1 ans

À l'époque soviétique, le scientifique et physiopathologue réputé, A.D. Ado, a commencé à étudier les problèmes des maladies allergiques et à mettre au point des régimes alimentaires spéciaux capables de prévenir de nouvelles exacerbations de la maladie.

C'est lui qui a établi pour la première fois qu'il existe certains produits capables de déclencher une série de changements inflammatoires dans l'organisme et de provoquer facilement une réaction allergique. Il a également noté qu'il existe des produits aux propriétés opposées. Ils sont plus sécuritaires pour le corps et ne provoquent presque pas d'allergies.

Le résultat de ses travaux scientifiques est le système de nutrition Ado. Ceci est un prototype d'un régime hypoallergénique. Il exclut tous les produits pouvant causer des éruptions cutanées, avec l'inclusion obligatoire de produits neutres. Ado a fait son régime pour que toutes les substances entrantes soient sélectionnées en quantité suffisante pour une croissance active et le développement du corps de l'enfant.

Les avantages de sa méthodologie incluent:

  • analyse détaillée de tous les produits déclenchant des réactions allergiques et exclusion complète du menu pour enfants;
  • L’exclusion de tous les allergènes du régime alimentaire vous permet immédiatement de supprimer rapidement l’inflammation et d’éliminer tous les symptômes indésirables de la maladie;
  • la possibilité d'introduire progressivement de nouveaux produits, avec le contrôle obligatoire de l'état de l'enfant après une telle introduction.

Bien sûr, il y a des inconvénients:

  • Nomination d'un régime à tous les enfants sans examen préalable et détermination en laboratoire de la sensibilité individuelle à différents produits. Ado a fait son régime à la fin du XXe siècle, alors qu’il n’y avait pas encore une grande variété de laboratoires pour effectuer des tests de cette précision.
  • Faible sensibilité spécifique. Le régime est appliqué à tous les enfants et adolescents sans tenir compte du niveau individuel d'immunité et des maladies chroniques associées.

Parmi les allergènes les plus fréquents, A.D. Ado produit du lait de vache, du jaune d'oeuf et du poisson.

Parfois, une hypersensibilité survient au gluten ou aux protéines de blé, de banane et de riz. La sensibilité du corps aux pommes de terre, au grec, au maïs, au soja et aux légumineuses est moins courante.

Dans ce cas, A.D. Ado met en évidence les aliments qui, si vous êtes allergique, doivent être traités avec précaution afin de «croiser» les aliments dans le régime alimentaire.

La table de traitement pour Ado peut être représentée comme suit. Veuillez noter que le menu comprend parfois des produits à potentiel allergénique modéré.

Surveillez attentivement l’état de votre enfant, car il faut tenir compte des caractéristiques individuelles lors de la préparation du régime: il n’existe pas de menu universel adapté à tous les enfants.

L'adhésion au régime anti-allergique est une condition importante et nécessaire pour le traitement de toutes les maladies allergiques. 80% des traitements réussis ne fournissent que le respect de tous les principes d'une alimentation saine. Cela peut aider à prévenir l'apparition de nouvelles exacerbations et à améliorer la santé du bébé.

Recommandations de Dr. Komarovsky en présence d'allergies chez un enfant, vous pouvez voir dans la vidéo ci-dessous.

Notre âge, malheureusement, diffère de la mauvaise écologie et de la mauvaise qualité des aliments. La composition de nombreux produits contient des colorants artificiels, des exhausteurs de goût, des conservateurs, des succédanés du sucre, etc.

Sans surprise, les jeunes enfants ont souvent contracté diverses maladies. L'allergie est la première place dans ce classement. Les statistiques montrent que sur cinq enfants, deux souffrent de cette maladie.

Dans presque tous les produits alimentaires, le système immunitaire du nourrisson peut réagir par une réaction allergique. Les symptômes tels que le petit corps et le visage de l'enfant sont recouverts d'une éruption cutanée accompagnée de démangeaisons, de desquamations graves et d'une rougeur de la peau. Très souvent, une attitude frivole vis-à-vis des allergies lui permet d'évoluer vers une maladie assez grave, par exemple l'asthme.

Jusqu'à six mois, le corps du nourrisson est capable de réagir à des allergies à divers aliments. Dès les premiers jours de la vie et jusqu'à un an, de nombreux aliments pour enfants sont des allergènes, mais cela ne signifie pas qu'ils resteront des allergènes pour l'enfant à l'avenir. La seule chose qui soit bien tolérée est le lait maternel et les préparations spéciales pour nourrissons. Cela indique seulement que le système digestif de l’enfant n’est pas encore assez mature et ne produit pas les enzymes nécessaires pour digérer certains aliments.

Lorsqu'un produit pénètre dans le corps, sa composition indique que l'enfant n'est pas encore digéré, mais la quantité d'enzymes présente ne permet pas la digestion. Dans le corps, il y a une libération importante d'immunoglobuline (IgE), puis il y a ces symptômes externes que nous observons déjà et comprenons que l'enfant est allergique à quelque chose. Mais cela ne se produit qu'avec des produits contenant des allergènes puissants, et il y en a qui en contiennent, mais en petites quantités, alors au début, il est même imperceptible que l'enfant soit allergique. Maman continue de nourrir son enfant et elle-même avec des allergènes sensibles au facteur temps et n'est pas consciente des dommages qu'ils causent. Par conséquent, les allergènes des enfants doivent savoir, presque par cœur, que cela contribuera à préserver la santé du bébé.

Il est très utile de nourrir le bébé au lait maternel, mais certains allergènes d'enfants de moins d'un an sont capables de pénétrer dans le corps de l'enfant avec lui. Il est donc également important pour la mère de suivre un régime en éliminant de son alimentation ce qui peut l'activer.

En ce qui concerne le transfert de l'enfant à la nourriture solide, plus mature, alors vous devriez commencer à nourrir avec de la nourriture hypoallergénique pour les enfants, la farine d'avoine, le chou, la citrouille, les pommes et autres leur appartiennent. Ensuite, nous ajoutons périodiquement de nouveaux aliments à l’alimentation, seulement par petites portions, à la suite de la réaction du corps de l’enfant, mais cela devrait être fait en parallèle avec la maturation du système enzymatique.

Réaction allergique aux préparations pour nourrissons

Les produits allergènes pour enfants doivent être connus. Pour cela, vous devez les examiner attentivement dans les listes ci-dessous, puis établir un menu pour bébé.

Les allergènes pour enfants sont forts, ce qui provoque l'apparition d'allergies, et faibles. Besoin important de savoir et de nourrir un enfant avec une attention particulière.

Allergènes forts pour les enfants dans les aliments:

  1. Produits laitiers et lait. Le plus grand pourcentage d'allergies parmi d'autres produits. Le tout dans la protéine, il est difficile de digérer un petit organisme immature.
  2. Des oeufs En particulier, le poulet. L'allergène est le blanc d'œuf.
  3. Poisson Poisson caviar et tous les fruits de mer. Poisson en conserve.
  4. De la viande Les allergies provoquent une viande très grasse.
  5. Baies. Le plus dangereux d'entre eux est le rouge.
  6. Fruits et légumes Les dangers sont ceux qui sont rouges.
  7. Agrumes. Tous les fruits orange et exotiques sont à risque accru.
  8. Noix Tous sauf les noix.
  9. Semoule et blé.
  10. Café Chocolat, cacao, café.
  11. Confiserie
  12. Produits contenant des conservateurs, des arômes artificiels et des colorants.

Liste des produits allergènes pour un enfant ayant différents degrés d'activité:

Activité accrue:

  • produits laitiers, œufs, produits à base de viande (poulet);
  • différents types de poissons;
  • baies de brousse, cassis;
  • ananas, melons, raisins, tous les citrons;
  • grenade, cacao, chocolat, miel, noix, champignons;
  • légumes rouges, carottes, céleri, seigle, blé.

Moyenne activité:

  • viande de dinde, de porc et de lapin;
  • pommes de terre, toutes les légumineuses, le poivron vert;
  • pêche, abricot, banane, poire, groseille, canneberge;
  • riz, gruau de maïs.

Faible activité:

  • viande d'agneau, bœuf;
  • courges, courgettes, radis, concombres verts, chou;
  • vert pomme et jaune, prune;
  • cerise blanche, groseille blanche, pastèques;
  • les citrouilles ne sont pas de couleur foncée;
  • amande

Voici quelques aliments que les allergènes pour enfants comportent un risque élevé. Il est important de se souvenir d'eux et de les donner à l'enfant avec soin ou de les éviter complètement.

Produits d'allergie

Parfois, même les aliments allergènes faibles peuvent provoquer une éruption cutanée si l'enfant les mange trop. Il est nécessaire d'établir une mesure et de l'observer lors de l'alimentation.

Des études de laboratoire ont montré que la liste des allergènes chez les enfants ne se limite pas à la nourriture. Il y a aussi d'autres types:

allergènes ménagers, pollen, fongiques et épidermiques.

Ménage:

  • les chats, les chiens, le cheval, la vache;
  • perroquet, canari;
  • blattes, moustiques;
  • poussière de maison, oreiller, couverture;
  • produits chimiques ménagers.

Poils d'animaux

Pollen:

  • ambroisie, pissenlits, absinthe, foin, ortie, quinoa;
  • peuplier, acacia;
  • duvet végétal;
  • le blé.

Fongique:

Épidermique:

Parmi cette liste, les allergènes forts pour les enfants sont le ménage et le pollen. Ils provoquent le plus souvent une réaction allergique.

Si vous trouvez une erreur dans le texte, assurez-vous de nous le faire savoir. Pour ce faire, sélectionnez simplement le texte avec une erreur et appuyez sur Maj + Entrée ou cliquez simplement ici. Merci beaucoup!

Merci de nous avoir signalé l'erreur. Dans un avenir proche, nous allons tout réparer et le site sera encore meilleur!

Produits allergènes pour les enfants jusqu'à un an

Le message Jitel »vendredi 3 février 2006 à 15h50

Ici, tous les produits sont divisés en trois groupes: allergènes potentiels élevés, moyens et faibles.
Les noms de produits sont classés par ordre alphabétique.

À l'aide de cette tablette, vous pouvez créer des menus pour les mères allaitantes et les bébés, en particulier les diathèses. MAIS! CONSIDERER LA POSSIBILITÉ DE RÉACTIONS INDIVIDUELLES.
Alors, utilisez ce tableau non pas comme un guide d’action, mais comme une source de réflexion.

Une étiquette sur les réactions croisées entre aliments et certaines règles de préparation d’aliments complémentaires pour enfants de diathèse sont également annexées.

Tableau récapitulatif des produits présentant divers degrés d'allergénicité.

Haute:

Abricos
Avocat
Boissons alcoolisées
Les ananas
Oranges
Pastèques
Aubergine
Bouillons: viande, poisson et champignons
Jambon
Raisins
Boissons gazeuses
La moutarde
Des grenades
Des grenades
Pamplemousse
Champignons
Oie

Champignon levure: certains fromages, assaisonnements, vinaigre, lait enrichi, kéfir, boissons lactées au malt, yaourt, pain de blé, pain de seigle, craquelins, choucroute, sauce tomate, fruits secs, bière, levure de bière, saucisson, jambon, ainsi que des médicaments - vitamines du groupe B, à base de levure, antibiotiques d’origine fongique (pénicilline, lincomycine, tétracycline).

Le melon
Blackberry
Frit: viande, poisson, légumes, etc.
Verdure
Fraise des bois
Céréales: Évitez les saucisses, les viandes en conserve pour le petit-déjeuner, les saucisses, les tartes, les moules au fromage fourrées aux céréales, les flocons de blé, le blé germé, le pain à la farine de blé, les crêpes, les gaufres, les gâteaux, les pâtisseries, les pâtes, légumes avec de la farine épaisse, casseroles, puddings, bonbons au chocolat.
Caviar
Turquie
Yaourts
Cacao
Choucroute
Kvass
Kéfir aux fruits
Kiwi
Fraises
Saucisses
Conserves
Viande fumée
Café
Crèmes
De poulet
Citrons
Bow
Mayonnaise
Framboise
Mangue
Mandarines
Marinades
Au miel
Du lait
Carotte
Glace
Argousier
Les noix
Pêches
Poivre
Poivre bulgare
La bière
Gâteaux

Suppléments nutritionnels: colorants, arômes, émulsifiants ou conservateurs. Par exemple, les arômes se trouvent dans le chewing-gum, les fruits congelés, le glaçage,
desserts laitiers, sucettes, saucisses, sirops. On observe une nette détérioration de l'état de certaines personnes lors de la consommation d'aliments contenant le colorant tartrazine, une substance qui donne une couleur jaune. De nombreux fruits (bananes, pommes, poires, oranges, tomates) sont récoltés bien avant leur maturation et sont traités à l'éthylène, un produit pétrolier qui accélère la maturation. Les suppléments de soufre (métabisulfite) sont utilisés pour conserver les aliments, les boissons et les drogues. Le glutamate monosodique est un arôme utilisé dans de nombreux produits préemballés.

Des tomates
Agrumes aigre
Les épices
Le blé
Radis
Radis
Seigle
Poisson
Ryazhenka
Betterave rouge
Pâte à tarte
Le céleri
Cassis
Soja (soja et mélanges de soja)
Fromages, notamment des variétés fermentées et molles telles que Adyghe ou Suluguni, c.-à-d. non pasteurisé
Gâteaux
Vinaigre
Un canard
Raifort
Kaki
L'ail
Au chocolat
Pommes - Variétés Rouges
Des oeufs

Moyenne:

Bananes
Airelle
Cerise
Boeuf
Pois
Sarrasin
Des pommes de terre
Canneberges
Lapin
Le maïs
L'avoine
Poivron vert
Pic
Porc
Groseille
Les myrtilles
Rose Musquée

Faible:

Agneau
Brocoli
Poire - variétés vertes
Pois verts
Courgette
Chou blanc
Lait acide: acidophile, kéfir, bifikefir, bifidok, fromage cottage
Compotes
Viande de cheval
Groseille
Xylitol
Abricots secs
Concombres
Courge
Perlovka
Millet
Huile végétale (tournesol, olive, etc.)
Navet
Salade
Prunes - variétés jaunes
Groseille Blanche
Ghee
Citrouille (couleurs claires)
Haricots verts
Dates
Fructose
Chou-fleur
Le thé
Cerises douces - blanc et jaune
Pruneaux
Épinards
Pommes aigre-douce

-------
Réactions croisées possibles entre différents types d'allergènes

Lait de vache:
Lait de chèvre, produits à base de protéines de lait de vache, viande de bœuf et de veau et leurs produits à base de viande, manteau de vache, préparations d'enzymes pancréatiques de bétail

Kéfir (levure de kéfir):
Champignons moisis, fromages moisis (roquefort, brie, dorblu, etc.), pâte à levure, kvas, antibiotiques pénicillines, champignons
Poisson:
Poissons de rivière et de mer, fruits de mer (crabes, crevettes, caviar, homard, homard, moules, etc.), nourriture pour poisson (daphnia)

Œuf de poulet:
Viande et bouillon de poulet, œufs de caille et viande, viande de canard, sauces, crèmes, mayonnaise, y compris les composants suivants: œufs de poule, plumes d'oreiller, médicaments (interféron, lysozyme, bifiliz, certains vaccins)

Carottes:
Persil, céleri, b-carotène, vitamine A

Fraises:
Framboises, mûres, groseilles, airelles

Pommes:
Poire, coing, pêche, prune, pollen de bouleau, aulne, absinthe

Pommes de terre:
Aubergines, tomates, piments verts et rouges, paprika, tabac

Noix (noisettes, etc.):
Noix d’autres variétés, kiwi, mangue, farine de riz, sarrasin, farine d’avoine), sésame, pavot, pollen de bouleau, noisetier

Cacahuètes:
Soja, bananes, fruits à noyau (prunes, pêches, etc.), pois verts, tomates, latex

Bananes:
Gluten de blé, kiwi, melon, avocat, latex, pollen de plantain

Agrumes:
Pamplemousse, citron, orange, mandarine

Betterave:
Épinards, betterave à sucre

Légumineuses
Arachides, soja, pois, haricots, lentilles, mangue, luzerne

Prune:
Amandes, abricots, cerises, nectarines, pêches, cerises sauvages, cerises, pruneaux, pommes

Kiwi:
Banane, avocat, noix, farine (riz, sarrasin, gruau), sésame, latex, pollen de bouleau, herbes de céréales
------

Caractéristiques de la cuisine pour les enfants souffrant d'allergies alimentaires.

Lors de la préparation d'un régime hypoallergénique, il est nécessaire de respecter strictement les particularités du traitement technologique des produits. Par exemple, les céréales sont trempées dans de l'eau froide pendant 10 à 12 heures pour éliminer les éventuels pesticides.
Si un enfant est allergique à l’amidon, ainsi que au début de l’introduction de la pomme de terre dans son alimentation, les pommes de terre épluchées et hachées doivent être trempées de préférence dans de l’eau froide ou une solution à 1% de sel pendant 12 à 14 heures. Cela aide à éliminer une partie de l'amidon et des impuretés indésirables. Tous les autres légumes cuits pour la cuisson, conservés dans l'eau froide pendant 1 à 2 heures.
La viande est soumise à une double digestion pour une élimination plus complète des extraits. Pour ce faire, la viande est d'abord versée avec de l'eau froide, bouillie pendant 30 minutes, puis le bouillon est égoutté. La viande est de nouveau versée avec de l'eau froide et cuite jusqu'à ce qu'elle soit prête.
Tous les aliments destinés aux enfants souffrant d'allergies alimentaires sont bouillis, cuits à la vapeur, cuits au four ou cuits au four. La viande frite est strictement exclue: viande, poisson, légumes, etc. ”