Comment traiter les allergies chez un enfant et éliminer les causes de la maladie

L'allergie chez les enfants est un problème urgent en allergologie et immunologie modernes. Il est avant tout important que les parents d'un enfant allergique connaissent les facteurs qui influencent le développement des maladies allergiques. Cela aidera à prévenir les complications chroniques et les conséquences dangereuses.

L’Organisation mondiale de la santé qualifie l’allergie de «maladie du XXIe siècle». Malheureusement, en Russie, les allergies ne sont toujours pas perçues comme une maladie grave. Et les parents ne sont pas pressés d’examiner un enfant présentant des signes allergiques évidents. Parallèlement, le nombre d'enfants russes souffrant de divers types d'allergies augmente rapidement chaque année. Les changements dans la qualité des aliments, le style de vie, la pollution de l'air et de l'eau, la mauvaise hygiène des locaux d'habitation, l'abondance d'hygiène, les cosmétiques, les produits chimiques ménagers et les médicaments fréquents ont une incidence sur l'augmentation de la morbidité.

Symptômes d'allergie

Comment les symptômes d'allergie chez les enfants apparaissent-ils sur la peau?

  • Eruption cutanée. Peut être de nature différente: rougeur, petite éruption cutanée, urticaire. La peau devient sèche et rugueuse. Avec un long processus peut être marqué compactage, kératinisation de certaines zones de la peau. En outre, après avoir gratté, des larmes peuvent apparaître, des fissures, des plaies, de l'eczéma sur la peau. Il s’agit d’une allergie chronique chez l’enfant, avec signes d’un processus inflammatoire nécessitant un traitement médical.
  • Puffiness Se produit lors de réactions allergiques aiguës et immédiates, par exemple après une piqûre d’insecte, la prise de médicaments, moins souvent - après une sorte de plat. Le gonflement grave des allergies est appelé angioedema. Tout d’abord, les lèvres, les paupières, les joues, les muqueuses de la bouche et les organes génitaux gonflent. Avec de tels signes, des soins d'urgence sont nécessaires.
  • Démangeaisons, brûlures. C'est l'un des symptômes les plus désagréables. Les démangeaisons sont fortes, l'enfant peigne sa peau, ce qui peut entraîner une infection bactérienne, un long processus de guérison.

Comment une allergie chez les enfants sur les muqueuses?

  • Rhinite Dans la rhinite allergique, on observe une obstruction de la respiration nasale, une congestion nasale, un gonflement et des muqueuses sèches. Il peut également y avoir un écoulement nasal clair et copieux.
  • Conjonctivite Les signes de la conjonctivite allergique: rougeur, larmoiement, douleur aux yeux.
  • Toux L'enfant peut se plaindre d'avoir mal à la gorge, ce qui provoque une toux. Un symptôme dangereux dans les allergies est l'enrouement, une difficulté respiratoire, qui peut être associée à un gonflement du larynx.

Les symptômes respiratoires provoquent le plus souvent des allergènes d'origine végétale, animale, alimentaire, médicinale ou chimique.

Les signes d'allergies chez l'enfant du tractus gastro-intestinal (GIT):

  • ballonnements, coliques, grondements dans les intestins;
  • douleur abdominale, nausée;
  • éructations, vomissements, brûlures d'estomac;
  • diarrhée ou constipation;
  • signes de dysbiose.

Quand un enfant a-t-il une température allergique?

  • Piqûres d'insectes.
  • La réaction à la nourriture.
  • Intolérance à la drogue.
  • Intolérance au pollen.

Dans la plupart des cas, il n’ya pas de température en cas d’allergie ou de fièvre légère; elle ne dépasse pas 37,5 ° C. Mais avec certains types d'aliments, les allergies aux médicaments peuvent être une intoxication grave avec une température élevée.

Localisation des éruptions cutanées

Les allergies à la peau d'un enfant peuvent être localisées à différents endroits. Sur quels domaines le plus souvent éruption cutanée, rougeur, desquamation, gonflement de la peau?

  • Allergie au visage. La peau du visage est la plus problématique et sensible aux irritants externes, souvent gercés, desséchés au soleil. L'utilisation la plus courante de produits hautement allergiques est l'allergie aux joues. La cause peut également être un allergène de contact: eau lors du lavage, traitement de la peau avec des moyens hygiéniques, conditions climatiques. En savoir plus sur les allergies au froid chez un enfant dans notre autre article. Les allergies commencent généralement sur le visage, puis se propagent à d'autres parties du corps.
  • Allergie au cou. Il peut être associé à une exposition locale à l'allergène, par exemple: laine, vêtements synthétiques, teintures, bijoux en métal et autres matériaux. Mais l'allergie au cou est également un signe de la manifestation systémique d'allergies alimentaires, médicamenteuses, respiratoires et solaires. Chez le nourrisson, les éruptions cutanées au cou sont souvent associées à une surchauffe et sont appelées pois chiches.
  • Allergies dans les jambes et les bras. Le plus souvent, l'éruption cutanée se produit sur les plis - aux articulations du coude et du genou, sur les coudes et les genoux, à l'intérieur des cuisses et aux avant-bras. Les éruptions cutanées apparaissent là où la peau transpire ou sèche le plus. Une éruption cutanée sur les mains et les pieds peut être une réaction à un irritant externe: fibres synthétiques, laine, teintures et produits cosmétiques. Aussi souvent causés par les aliments, les allergies aux médicaments.
  • Allergie au pape. Les éruptions cutanées sur les fesses ne parlent pas toujours de nature allergique. Chez le nourrisson, des changements cutanés peuvent être associés à une violation des règles de soins hygiéniques, à une surchauffe, à une dermatite de la couche. Si une éruption cutanée apparaît simultanément sur le visage (une autre partie du corps) et les fesses, il peut s’agir d’une réaction allergique à un produit ou à un allergène ménager.

En outre, les éruptions cutanées peuvent se propager à travers le corps, apparaissant sur l'estomac et le dos. Quand une éruption cutanée apparaît, il est nécessaire de consulter un médecin. Après tout, des éruptions cutanées abondantes sur tout le corps peuvent être le signe d’infections virales et bactériennes - rougeole, rubéole, scarlatine, varicelle, exanthème soudain. Différencier les éruptions cutanées ne peut que médecin.

Facteurs provocants

Qu'est-ce qui pourrait être allergique à un enfant? Telle est la principale question posée par les médecins et les parents. Quelles catégories peuvent être divisées les allergènes et où les rechercher?

  • Allergènes alimentaires. Ceci est un groupe étendu d'allergènes. Il est parfois difficile d'identifier le produit auquel l'enfant est allergique. Le médecin vous recommande donc un régime hypoallergénique strict. Les produits les plus allergènes: lait entier, soja, noix (en particulier les cacahuètes), œufs (en particulier les protéines), viandes grasses, poulet, fruits de mer et poissons, fruits rouges et oranges, baies, légumes, produits de l’abeille, cacao, agrumes. Produits sucrés, épicés, salés, fermentés et fumés, boissons gazeuses, colorants, exhausteurs de goût, émulsifiants - tout cela peut provoquer des allergies alimentaires aiguës.
  • Intolérance au lactose. Ce type d'allergie alimentaire est le plus souvent diagnostiqué au cours de la première année de la vie et passe généralement à l'âge de trois ans. Lactose - sucre du lait, qui pénètre dans le corps d’un enfant avec du lait maternel, des mélanges, pendant En l'absence de l'enzyme lactase, le sucre du lait ne se décompose pas, pénètre dans l'intestin et provoque la fermentation, perturbe la digestion, provoque une microflore intestinale et provoque une réaction allergique. En savoir plus sur le déficit en lactase et son traitement dans notre autre article.
  • Intolérance au gluten ou intolérance au gluten. Un autre type courant d'allergie alimentaire chez les enfants de moins de trois ans. Bien que l'allergie au gluten puisse être détectée à un âge plus avancé, même chez les adolescents. Il existe une intolérance génétique congénitale au gluten, qui persiste toute la vie et requiert le respect du régime le plus strict sans gluten. Mais le plus souvent, il existe une allergie temporaire au gluten, qui s'explique par l'immaturité du système enzymatique. Le gluten est une protéine de certaines céréales, notamment le blé, le seigle, l'orge et l'avoine. Si vous êtes allergique au gluten, le pain blanc et noir, les pâtisseries et les confiseries à base de blé, de seigle et de flocons d'avoine sont interdits. Vous ne devez pas non plus donner à votre enfant semoule, blé, orge et flocons d'avoine.
  • Air intérieur Dans les zones résidentielles, un grand nombre d'allergènes domestiques de différentes natures: bactériennes, fongiques, chimiques. Les acariens, les moisissures très humides, les vernis et la peinture sur les meubles et les murs sont les plus nocifs et les plus dangereux pour la santé. De plus, l’air sec et chaud dans la pièce, la surchauffe et le manque constant de liquide dans le corps de l’enfant peuvent aggraver les manifestations allergiques.
  • De l'eau L'eau du robinet non traitée mélangée avec du chlore est souvent la cause des allergies de contact chez les enfants. Ce facteur provocant doit être éliminé en premier. La solution la plus efficace consiste à installer un filtre.
  • Produits chimiques ménagers, produits de soin pour vêtements et corps. S'il y a un enfant allergique dans la maison, il est recommandé d'exclure autant que possible les produits chimiques ménagers. La poudre à laver doit être hypoallergénique et doit également être rincée. Les produits de soin du corps (shampooings, gels, savons, crèmes) doivent être hypoallergéniques et certifiés.
  • Usines de pollen. La cause de la rhinite allergique saisonnière, de la conjonctivite, de la bronchite peut être du pollen d'arbres à fleurs et d'herbes. Il contient environ cent types d'allergènes végétaux. Les allergies les plus courantes sont: herbe à poux, quinoa, herbe de blé, absinthe, pissenlit, ortie, maïs, peuplier, bouleau, tilleul, pin, chêne, aulne, châtaignier, la plupart des fleurs de jardin, arbres fruitiers à fleurs. En fonction de la période de floraison des plantes, il existe plusieurs pics d’exacerbations: printemps, été, automne.
  • Médicaments. Les allergies médicamenteuses chez les enfants sont un phénomène fréquent et dangereux. L'acceptation de certains médicaments peut entraîner un choc anaphylactique soudain, un œdème de Quincke, lorsque des soins d'urgence sont nécessaires. Quels médicaments peuvent le plus souvent déclencher une réaction allergique? Antibiotiques, vaccins, insuline, sulfamide, anticonvulsivants, anesthésiques. Les réactions allergiques provoquent souvent des colorants et des additifs dans les sirops et les herbes médicinales pour enfants.
  • Animaux domestiques La laine, l'épiderme, les plumes et le duvet des animaux domestiques peuvent provoquer une réaction allergique soudaine. Après un contact avec un chat, un chien, un cobaye ou une perruche, la congestion nasale, l’urticaire et les démangeaisons de l’enfant peuvent apparaître au bout de 15 à 20 minutes. La réaction la plus prononcée se produit par contact direct avec l'animal, mais une allergie passive au poil de l'animal, des plumes d'oiseaux est également possible. Le "provocateur" le plus fort est considéré comme un allergène des poils de chat et de son épiderme.

Méthodes de traitement

Le traitement des allergies chez les enfants est effectué de manière exhaustive. La vitesse de récupération dépend de l'élimination de la cause de l'allergie chez les enfants. Pour ce faire, vous devez examiner attentivement les conditions de vie de l'enfant: nourriture, hygiène, air, eau, animaux, climat.

Méthodes médicales

  • Antihistaminiques. Assigné comme traitement symptomatique des réactions allergiques aiguës chez les enfants, ainsi qu'à des fins préventives. Les antihistaminiques autorisés pour les enfants ne produisent pas d’effet sédatif - ne provoquent pas de léthargie, de léthargie ni de somnolence. Ceux-ci incluent des antihistaminiques de la deuxième et de la troisième génération. On recommande aux enfants de moins de 3 ans de prendre des gouttes et des sirops antihistaminiques, tandis que les enfants plus âgés peuvent recevoir des pilules.
  • Moyens pour la normalisation de la digestion. Souvent, sur le fond d'une allergie chez un enfant, on observe des troubles gastro-intestinaux: constipation, flatulence accrue, éructations, nausées et dysbiose. Dans ce cas, le médecin prescrit des sorbants, des enzymes, des médicaments cholérétiques, des médicaments à base de lactulose pour la constipation chronique, des probiotiques.
  • Médicaments locaux hormonaux. C'est le remède le plus efficace contre les lésions cutanées chroniques graves. Les hormones éliminent rapidement les éruptions cutanées et les démangeaisons; une amélioration peut survenir après deux ou trois applications. Mais il est important de savoir que ces médicaments peuvent avoir des effets secondaires dangereux, qu'ils peuvent créer une dépendance, qu'ils peuvent être allergiques. Appliquer strictement sur ordonnance du médecin. Les plus célèbres onguents hormonaux utilisés en pédiatrie: "Advantan", "Avekort", "Gistan N", "Elokom", "Skin-Cap", "Skinlight", "Silkaren", "Uniderm".
  • Médicaments non hormonaux. Ce sont des pommades et des crèmes antiseptiques, hydratantes et régénérantes sans danger. Les plus couramment nommés sont Desitin, Gistan, Bepanten, Losterin, Pantoderm, Protopic, Solcoseryl et autres.
  • Agents antifongiques et antibactériens locaux. Nommé uniquement avec des infections secondaires qui se développent dans le contexte d'un processus inflammatoire chronique de la peau. Ils doivent être appliqués strictement selon les indications et prescrits par un médecin.

Lisez à propos des médicaments antiallergiques pour les enfants dans notre autre article.

Climatothérapie et autres méthodes supplémentaires

Les maladies allergiques chez les enfants sont bien traitées avec l'eau de mer et l'air des montagnes. Si l'enfant n'est pas allergique à la floraison saisonnière des plantes, il peut être envoyé en toute sécurité au village, loin de la poussière domestique et des conditions de vie urbaines. Souvent, les enfants allergiques se sont améliorés, la peau devient beaucoup plus propre en été quand ils sont au grand air et au soleil. Des méthodes thérapeutiques supplémentaires incluent la physiothérapie, la thérapie par la boue, les bains de carbone et minéral, le rayonnement ultraviolet et la phytothérapie. On sait également que l'homéopathie permet de traiter efficacement les allergies chez les enfants.

Thérapie de régime

La nutrition alimentaire est le seul traitement efficace contre les allergies alimentaires. En outre, un aliment hypoallergénique est prescrit pour le diagnostic de la maladie. Le cours de diététique devrait être prescrit par un allergologue. Les exigences d’âge énergétique sont nécessairement prises en compte. Le menu est également pensé pour que l’enfant reçoive la quantité nécessaire de protéines, lipides, glucides, oligo-éléments, vitamines. En savoir plus sur les allergies alimentaires chez les enfants, son diagnostic, sa prévention et son traitement dans notre autre article.

Méthodes folkloriques

Pour le traitement de la peau avec la dermatite allergique souvent utilisé décoctions de la série, la sauge, la chélidoine, achillée millefeuille, camomille, calendula, ortie. Des bains de sel de mer médicinaux seront sans danger et utiles. Avec une inflammation sur la peau, vous pouvez faire des lotions antiseptiques à partir d’huile de théier. Les démangeaisons et le gonflement suppriment le jus de pommes de terre. Avant d'utiliser des remèdes populaires, vous devez vous assurer que le traitement ne provoque pas de nouvelle réaction allergique.

Il est également important de faire attention à l'état psychologique de l'enfant. Après tout, l'allergie fait référence aux maladies psychosomatiques et se produit plus souvent chez les enfants vulnérables, impressionnables et réticents.

Que faire si un enfant est allergique? Ne courez pas la maladie. Avec des éruptions cutanées fréquentes, des plaintes de démangeaisons, une rhinite prolongée, une toux, non associée à un ARVI, il est nécessaire de consulter un allergologue. Le traitement des allergies commence par l'élimination du facteur provoquant. Les médicaments sont utilisés comme traitement d'appoint.

Forte réaction allergique chez un enfant

Types de réactions allergiques chez les enfants

Compte tenu du mécanisme de développement, les réactions allergiques chez l’enfant sont les suivantes: vraie et pseudo-allergique. Le premier type de réaction allergique passe par 3 étapes de développement.

La phase immunologique consiste à sensibiliser le corps du bébé à un allergène provoquant, entraînant l’accumulation d’anticorps en réponse à ses effets.

Le stade biochimique se caractérise par l’apparition d’une réponse immunitaire en cas de contact répété avec cet antigène-allergène, ce qui entraîne la libération d’histamine.

Enfin, le stade physiopathologique inclut les manifestations cliniques d’une réaction allergique. De tels types de réactions allergiques chez les enfants, en tant que types pseudo-allergiques, appartiennent à la pathologie sans la participation du système immunitaire, c'est-à-dire qu'ils se caractérisent par l'absence d'anticorps allergiques et de cellules sensibilisées (lymphocytes).

Le type de réaction immunologique est déterminé par le mécanisme d'hypersensibilité de type immédiat ou retardé. Au cours du processus, des médiateurs ayant une activité biologique puissante sont libérés et provoquent des rougeurs, des démangeaisons, des vertiges, des maux de tête et des difficultés à respirer.

Réactions allergiques aiguës chez les enfants

La réponse du corps à l'influence du facteur irritant peut être différente. Les réactions allergiques aiguës chez les enfants appartiennent à un domaine médical particulier, car elles se développent très rapidement et provoquent l’apparition de dysfonctionnements graves des fonctions vitales de base. En raison du développement rapide d'une réaction allergique, la vie d'un bébé peut être affectée.

Les réactions allergiques aiguës chez les enfants nécessitent des soins médicaux immédiats, car chaque minute est très importante. De telles réactions apparaissent en réponse à l'exposition à l'allergène sous la forme d'un complexe immuno-inflammatoire prononcé.

La réaction de l’organisme à l’influence d’un stimulus se divise en deux groupes: les réactions locales et généralisées. Les manifestations locales sont caractérisées par le développement d'un œdème de Quincke, d'une rhinite allergique et de larmoiements, d'une urticaire, d'une exacerbation d'une pathologie broncho-obstructive et d'un asthme bronchique.

Les manifestations communes d'une réaction allergique comprennent le choc anaphylactique et la toxicodermie. Toutes ces réactions aiguës, en particulier généralisées, nécessitent une intervention médicale immédiate.

L'allergie chez les enfants est une réponse de la protection immunitaire du bébé à toute substance provenant de l'environnement extérieur, qui est perçue par l'organisme comme étant potentiellement nocive et, par conséquent, déclenche une réaction de défense, qui se manifeste par une toux, un écoulement nasal et une éruption cutanée. Selon la plupart des scientifiques renommés dans le domaine de l’allergologie, les allergies ont tendance à être héritées et, si au moins l’un des parents biologiques est allergique, il est très probable que le système immunitaire de l’enfant combatte également cet irritant.

Les causes des allergies chez les enfants sont très diverses et bon nombre d'entre elles peuvent hanter une personne toute sa vie, telles que: produits chimiques divers, animaux, poisons pour insectes (guêpes, abeilles, fourmis), pollen de diverses plantes, produits alimentaires, poussière.

Les manifestations d'allergie deviennent perceptibles presque immédiatement après le contact avec une substance allergiquement dangereuse et se manifestent par une éruption cutanée et une rougeur de la peau, une inflammation des muqueuses, un nez qui coule, des éternuements, une toux, le rhume des foins et des yeux douloureux. Même à un âge précoce, les allergies peuvent constituer une menace réelle pour la vie. Par exemple, une inflammation sévère des voies respiratoires peut entraîner une suffocation.

Les allergies chez les nourrissons nécessitent une attention particulière, car ce sont les enfants très jeunes qui sont le plus souvent observés, qui peuvent se manifester jusqu'à une certaine période de la vie et disparaître ensuite d'eux-mêmes. L’organisme du nourrisson peut comporter une réaction défensive après la prise de divers fruits et légumes, aliments rouges, etc. C’est pourquoi la mère qui allaite après la naissance du bébé est créditée du régime le plus strict, qui consiste uniquement en des aliments hypoallergéniques.

Les principaux symptômes de l'allergie chez les enfants sont diverses inflammations de la peau: démangeaisons, éruptions cutanées, desquamation et rougeurs de la peau. Parfois, l'allergie chez le bébé se manifeste par des troubles intestinaux, une distension abdominale et des selles anormales.

Aujourd'hui, le marché pharmaceutique propose une gamme assez large d'antihistaminiques dont l'action vise à éliminer la réaction allergique chez les enfants. Ils sont généralement appliqués de manière sporadique, c'est-à-dire en cas de réaction protectrice du corps à un irritant spécifique. Cependant, la meilleure option de traitement est d’exclure le contact du bébé avec l’allergène provoquant. Le traitement médicamenteux des allergies chez les enfants (immunothérapie) consiste en l'administration constante de doses progressivement croissantes d'antigènes identifiés. Ce traitement est très long et peut prendre plusieurs années, mais dans près de cent pour cent des cas, il permet de se débarrasser d'une allergie à un irritant spécifique.

Allergies alimentaires chez les enfants

En raison d'un large éventail d'allergènes alimentaires, les allergies alimentaires chez les enfants sont assez répandues et diverses manifestations cliniques ne rendent que l'identification d'un allergène spécifique difficile. Presque tous les produits alimentaires peuvent provoquer une réaction allergique.

Les symptômes d’allergie alimentaire chez les nouveau-nés sont assez courants, car les allergènes alimentaires pénètrent dans le corps du bébé avec le lait maternel s’il contrevient au régime hypoallergénique. Souvent, les allergies alimentaires chez les enfants au cours des premières années de la vie se développent après avoir été transférées dans divers substituts du lait maternel. Plus tôt le bébé quitte le sein et est transféré dans le mélange, plus le risque de réaction allergique est élevé. Plus de 90% des enfants de 1ère année ont observé une intolérance aux protéines du lait de vache.

La liste des produits qui causent le plus souvent des allergies alimentaires chez les enfants: poisson, agrumes, miel, champignons, noix, œufs. On observe un peu moins de réactions allergiques sur les abricots, diverses baies, les légumineuses, les tomates, les grenades, les pêches, les betteraves, les carottes et toutes sortes d’assaisonnements. Les allergies aux fromages, aux courgettes, aux prunes, au sarrasin, au potiron et aux pommes de terre sont encore moins courantes.

Les symptômes d'allergie alimentaire chez les enfants se manifestent généralement par des démangeaisons cutanées assez graves, une chaleur épineuse abondante, des cloques et des éruptions cutanées sur la peau rougie. Dans la vie quotidienne, ces manifestations sont appelées diathèses allergiques. Heureusement, il est assez rare de développer une manifestation allergique aussi grave que l'angioedème, qui se manifeste par un gonflement important du tissu sous-cutané, des muqueuses et de la peau, et qui peut, en cas de retard dans la fourniture du miel. aider à conduire à la mort. En cas d'atteinte du tractus gastro-intestinal, les allergies sont accompagnées de douleurs abdominales, de constipation ou de selles molles, de coliques et de vomissements. Parfois, des troubles respiratoires peuvent se développer sous forme de bronchospasme et de rhinite.

Le moyen le plus fiable d’exclure les symptômes susmentionnés d’un enfant est l’élimination complète des aliments allergènes de l’alimentation. En raison du fait que l'identification immédiate de la cause des allergies est généralement assez difficile, de la nourriture en premier lieu devrait exclure les produits allergènes les plus probables. Dans ce cas, les enfants de la 1re année de vie devraient être transférés dans un mélange hypoallergénique spécial.

Allergie sur le visage d'un enfant

Très souvent, une réaction allergique chez les enfants se manifeste sur le visage sous forme de rugosité, d'éruption cutanée et de rougeur. En règle générale, ces symptômes ne posent aucun risque pour la santé, mais une attention particulière doit être portée aux éventuels dommages inflammatoires des voies respiratoires et du larynx, susceptibles d'altérer la fonction respiratoire du bébé. Les réactions allergiques chez les enfants sont généralement dues à divers aliments (le plus souvent des légumes et des fruits) contenant des aromatisants, des colorants et des additifs chimiques, ainsi que par contact direct avec des animaux ou des plantes produisant du pollen.

Les symptômes commencent le plus souvent à se manifester déjà moins d'une demi-heure après le contact avec l'allergène ou après la consommation d'un certain produit alimentaire. Souvent, sur le visage d'un enfant, des signes d'allergie sont présents, tandis que le bien-être général du bébé reste le même, sans détérioration notable.

L’industrie pharmaceutique moderne a mis au point de nombreux médicaments, notamment diverses crèmes et onguents, dont l’action vise à adoucir la peau et à débarrasser l’enfant de sa rugosité et de ses éruptions cutanées. Cependant, le véritable traitement des allergies ne devrait pas se limiter à l’élimination des symptômes. L'action principale consiste à débarrasser l'enfant de la cause, en provoquant des manifestations allergiques, et seulement après cela, il est nécessaire d'éliminer les conséquences. Pour éliminer les symptômes allergiques douloureux et gênants sur le visage d'un enfant, il est recommandé d'utiliser diverses crèmes hydratantes et émollientes. En outre, n'oubliez pas les règles simples d'hygiène personnelle, qui consistent en un lavage périodique du visage tout au long de la journée et facilitent grandement l'inconfort d'une peau de bébé enflammée.

Allergie cutanée chez les enfants

En général, les allergies cutanées d’un enfant se manifestent par une dermatite atopique, un eczéma infantile ou une diathèse, qui ont leurs propres symptômes et un traitement individuel.

Diathèse allergique - réaction du corps du bébé à certains aliments, se manifestant par une éruption cutanée, des rougeurs et des démangeaisons sur les fesses et les joues de l'enfant. Ce symptôme indique le début du développement d'une réaction allergique.

L'eczéma infantile - la deuxième étape du développement des allergies. À ce stade, de fortes rougeurs et des cloques se forment sur la peau, à la place desquelles subsistent des croûtes incommodantes.

La dermatite atopique est la dernière étape d'une réaction allergique au cours de laquelle les démangeaisons deviennent insupportables, surtout la nuit et le soir, ce qui entraîne souvent des troubles du sommeil chez l'enfant. La dermatite atopique est généralement localisée aux coudes et aux genoux, et chez les adolescents, en plus de ces endroits, le visage et le cou sont souvent touchés. Parfois, une dermatite peut accompagner des maladies allergiques des voies respiratoires. Dès l'enfance, la dermatite atopique se manifeste le plus souvent avant la puberté d'un enfant, mais dans certains cas isolés, elle peut durer toute la vie.

Les causes du développement des allergies cutanées chez les enfants sont nombreuses et vont du système digestif incomplètement formé au régime quotidien irrationnel et à une alimentation déséquilibrée, au style de vie de la femme enceinte et au facteur héréditaire mal à l'aise pendant la grossesse. C'est pourquoi, avant d'établir le diagnostic final, le médecin doit soigneusement examiner les conditions de vie de l'enfant, tout connaître de son alimentation et comprendre en particulier son développement intra-utérin.

Le traitement de ce type de réaction allergique est prescrit à la fois en interne et en externe, le premier réduisant la réaction allergique et le second soulageant les symptômes gênants. En outre, il est indispensable d’éliminer complètement les manifestations cutanées de la substance dans l’alimentation quotidienne du bébé. Afin de prévenir les allergies, la future mère pendant la grossesse devrait bien manger et, après avoir mis bas, pendant toute la période d'allaitement, devrait suivre un régime strict.

Allergies aux chats chez les enfants

Les réactions allergiques chez les enfants chez divers animaux sont assez courantes, mais l’allergie la plus courante aux chats est due à la présence de protéines spécifiques dans les sécrétions de ces animaux, qui sont des systèmes immunitaires très sensibles reconnus comme des agresseurs, ce qui provoque l’apparition d’une réaction allergique protectrice.

L'allergie aux chats chez les enfants est à tort considérée par beaucoup comme une réaction allergique aux poils d'animaux, et si vous achetez un chat avec une absence totale de laine (Levkoy, Sphinx, etc.), la réaction négative du corps danois disparaîtra complètement. Donc - c'est une illusion.

Dans ce type d'allergie, les symptômes sont les suivants: insuffisance respiratoire, congestion nasale, nez qui coule, éternuements, respiration sifflante. Un mordu rouge qui démange apparaît sur la peau. Si un chat a égratigné une partie du corps, la peau est très enflée et rougit de façon notable à cet endroit. La symptomatologie peut survenir quelques minutes après avoir parlé avec l'animal et après quelques heures. En cas de contact répété avec le chat, les symptômes s'aggravent généralement.

Pour vous débarrasser de l'allergie au chat, vous devez d'abord vous débarrasser de la source même des substances allergènes. Cependant, parfois, se débarrasser de l'animal lui-même ne conduit pas à débarrasser l'enfant des allergies aux chats, les allergènes de ces animaux peuvent être transportés de la rue par les chaussures, les vêtements et par avion. Dans ce cas, le traitement des allergies consiste à utiliser un certain nombre de médicaments standard utilisés pour traiter les réactions allergiques aux principaux allergènes. Ce sont des antihistaminiques et des décongestionnants et des sprays anti-allergiques.

Allergie au froid chez les enfants

Chez certains enfants, après un long séjour à basses températures, la peau peut rougir, des démangeaisons apparaissent et un gonflement se produit. Très probablement - il s’agit d’une allergie au froid qui se produit en cas de violation de l’échange de chaleur entre l’environnement extérieur et le corps du bébé.

L'allergie au froid chez les enfants ne doit pas être ignorée, car En plus des symptômes mineurs, le gel sévère peut entraîner des complications graves telles que l'hypertension et la tachycardie. Ce type d'allergie se manifeste le plus souvent chez les enfants atteints de maladies des systèmes cardiovasculaire ou endocrinien. Ces bébés sont généralement caractérisés par une température corporelle basse, même par temps chaud, leurs pieds et / ou leurs mains peuvent avoir froid.

Une allergie au froid n'est en aucun cas une maladie saisonnière, les personnes qui y sont exposées souffrent toute l'année. Non seulement les basses températures peuvent provoquer une réaction allergique, mais également des facteurs tels que le vent froid fort, l'utilisation de crème glacée et de boissons rafraîchissantes, les courants d'air, l'humidité, etc.

Les symptômes d'une allergie au froid chez un enfant: l'apparition de cloques qui démangent sur la peau (urticaire au froid); tout le temps que l'enfant a froid, il a une soi-disant rhinite pseudo-allergique; également à basses températures, il y a une soi-disant pseudo-allergique conjonctivite, qui se manifeste par un nez qui coule, des larmes et des picotements dans les yeux, passant après que le bébé entre dans une pièce chaude; dermatite par le froid, se manifestant par une desquamation et une rougeur de la peau, allant parfois jusqu'à un œdème. On observe généralement des allergies cutanées au froid autour des yeux et des lèvres.

Si un enfant a une allergie au froid, les effets sur le corps doivent être minimisés. En cas de sortie à l'extérieur, il est nécessaire d'habiller le bébé afin de laisser le moins possible de parties non recouvertes du corps. Les zones ouvertes restantes de la peau doivent être soigneusement lubrifiées avec une petite couche protectrice de crème pour bébé. Les vêtements de l'enfant doivent être imperméables. Les boissons et aliments froids devraient également être exclus.

Allergie au lait chez les enfants

Chez l'enfant, l'allergie alimentaire la plus courante est l'allergie au lait jusqu'à l'âge de deux ans. Parmi toutes les autres substances, les protéines les plus abondantes dans le lait sont considérées comme les plus allergènes. Une hypersensibilité au lait est généralement détectée chez les enfants nourris artificiellement. Il est bien connu que le risque de développer une allergie au lait est plus élevé plus le bébé est sevré tôt.

Cependant, les enfants présentent souvent une réaction allergique non seulement au lait de vache, mais également au lait maternel. La cause la plus probable de ce type d'allergie est le lait, que la mère a consommé pendant la grossesse. En outre, la réaction au lait maternel peut se développer si la mère qui allaite ne se conforme pas au régime hypoallergénique spécial.

Symptômes d'une allergie au lait chez un enfant: ballonnements et crampes d'estomac, nausées, vomissements et parfois manifestations cutanées; on peut observer des selles molles avec des impuretés sanglantes ou vertes. Toutefois, il n’est pas utile de parler d’allergie en une fois, car ces symptômes sont souvent observés dans la plupart des maladies gastro-intestinales. Par conséquent, après l’apparition des symptômes ci-dessus, vous devez toujours consulter votre médecin, qui vous prescrira les tests nécessaires pour confirmer le diagnostic.

Les allergies au lait chez les enfants disparaissent d'elles-mêmes au bout de deux ou trois ans, mais elles peuvent parfois persister jusqu'à la fin de leurs jours. Si un enfant présente des signes d’allergie au lait pendant l’allaitement, la première tâche consiste à corriger le régime alimentaire de la mère en excluant complètement les produits susceptibles de provoquer des réactions négatives. S'il n'y a pas d'amélioration après cela, il est nécessaire, après avoir consulté un médecin, de passer à l'alimentation artificielle. S'il est établi que le mélange est la cause d'une allergie, il est nécessaire de passer à l'utilisation de son pendant hypoallergénique. Les enfants plus âgés sont invités à éviter autant que possible d'utiliser des produits contenant du lait de vache.

Allergies à la poussière chez les enfants

L’allergie à la poussière chez les enfants est aujourd’hui un phénomène assez courant, qui ne peut toutefois être laissé sans une attention particulière, car diverses complications peuvent survenir, dont l’asthme le plus grave est l’asthme bronchique.

Symptômes d'allergie à la poussière chez un enfant: douleur dans les yeux, respiration sifflante, nez qui coule, éternuements, toux, essoufflement et parfois crises d'asthme. Il y a souvent une conjonctivite, de l'eczéma et de l'urticaire. On a remarqué que si un bébé était retiré de son appartement pendant quelques jours, son état de santé s'améliorerait sensiblement. Il convient de rappeler que des symptômes similaires sont souvent observés dans d'autres maladies. Le diagnostic final doit donc être précédé d'un examen approfondi.

Une réaction allergique à la poussière chez un enfant est causée non par la poussière elle-même, mais par les acariens microscopiques qui y vivent et par leurs produits métaboliques. Ces acariens sont si microscopiques qu'il est impossible de les repérer à l'œil nu et ils habitent partout: meubles rembourrés, couettes en plumes, oreillers, tapis, peluches, etc. Il en découle que si un enfant présente des symptômes d'allergie à la poussière, le report de procéder à un nettoyage général de tous les objets mous et des choses dans l'appartement. Si un enfant a un oreiller avec une plume naturelle, il doit être immédiatement remplacé par un oreiller artificiel. Chaque jour dans l'appartement devrait être un nettoyage humide abondant, tout en veillant à ce que l'humidité de la pièce ne soit pas.

L'allergie à la poussière chez un enfant n'est pas éliminée uniquement par un nettoyage approfondi quotidien dans le salon: le bébé doit suivre un traitement spécial consistant à prendre des sprays antiallergiques et des antihistaminiques.

Allergie chez le nouveau-né

Ces dernières années, les allergies sont très courantes chez les nouveau-nés. L’une des principales raisons de l’apparition de cette réaction est la grande perméabilité de l’intestin, à cause de laquelle des allergènes provoquant des allergies pénètrent rapidement dans le sang. C’est pourquoi les bébés, avec toutes leurs forces, essaient de se protéger du contact avec d’éventuelles sources d’allergies, les aliments figurant dans la liste étant en premier lieu.

La cause la plus probable d'allergie chez le nouveau-né est un facteur héréditaire, en particulier si les deux parents biologiques souffrent de tout type d'allergie. En outre, la cause des allergies chez les nourrissons peut être une non-observance de la part de la mère pendant la période de grossesse du régime hypoallergénique, cela s'applique également à toute la période d'allaitement. En outre, l'allergie chez les nourrissons peut être causée par diverses maladies infectieuses transmises par la mère pendant la grossesse.

Les allergies chez les nouveau-nés se manifestent généralement par une inflammation et une rougeur de la peau, une desquamation qui pèle de la peau sur toutes les parties du corps du bébé. Inflammation beaucoup moins commune des muqueuses, toux et nez qui coule. Il est très important de ne pas confondre les processus inflammatoires cutanés apparus sous l'influence d'antigènes avec des érythèmes fessiers et une dermatite d'apparence similaire. En cas de manifestations inflammatoires graves des muqueuses, et en particulier du larynx, l'enfant doit être hospitalisé immédiatement, car dans ce cas, le risque d'insuffisance respiratoire et de suffocation ultérieure augmente considérablement.

Les allergies alimentaires chez les nouveau-nés sont éliminées par l'élimination complète du régime alimentaire des aliments présentant le plus grand risque allergénique: jus, agrumes, fruits et légumes en transition finale vers l'allaitement artificiel ou inversement, mais sans alimentation complémentaire. Afin de prévenir les maladies infectieuses et d’améliorer le travail de l’intestin, la réception de divers signes et sorbants est montrée; dans les cas les plus graves, des antihistaminiques sont indiqués.

La prévention des allergies chez les nouveau-nés permet à la mère de suivre de très près un régime hypoallergénique, tant pendant la grossesse que pendant l'allaitement. Au cours de cette période, il est nécessaire d’exclure de l’alimentation tous les composants et ingrédients dangereux, y compris les colorants, les additifs alimentaires, les agents de conservation, etc.

L'allergie chez les enfants survient à tout âge et ses symptômes changent à tous les stades de la vie adulte. Ainsi, une allergie chez le nourrisson se manifeste souvent par des réactions cutanées. Chez l'enfant après 3 ans, les symptômes respiratoires prévalent.

En vieillissant, les manifestations de la maladie deviennent de plus en plus dangereuses et, avec une aide inopportune, elles peuvent durer toute la vie, aller jusqu'à l'asthme bronchique ou à des maladies auto-immunes. Reconnaître les symptômes allergiques à la maison est difficile, car cela ressemble à de nombreuses autres maladies infantiles. Que faire si un enfant a une allergie et comment le traiter sera considéré plus avant.

Qu'est-ce qu'une allergie infantile?

L'allergie est l'hypersensibilité du système immunitaire à des expositions répétées de l'allergène à un organisme préalablement sensibilisé.

Causes des allergies chez les enfants

Les mêmes facteurs peuvent avoir des effets différents sur les enfants. Certains bébés réagissent à des allergènes potentiels avec une réponse immunitaire, d'autres non. Les enfants les plus sujets aux réactions allergiques avec:

maladies parasitaires; dysbactériose; faible immunité; antécédents d'allergie, tendance héréditaire aux maladies allergiques, maladies psychosomatiques, carences nutritionnelles ou régime alimentaire inadéquat.

Tout produit, médicament ou produit ménager peut déclencher une réponse immunitaire. Les plus dangereux en termes de développement de la réaction sont les allergènes suivants:

poussière et acariens; vaccins; champignons de moisissure; pollen; médicaments: sulfamides, antibiotiques, anesthésiques locaux; produits alimentaires: légumes et fruits rouges, noix, fruits de mer, lait, œufs, légumineuses, agrumes, céréales, miel, morsures de guêpes et d'abeilles; acariens, blattes, poils d'animaux, produits chimiques: détergents à lessive, revitalisants, savons, gels pour la douche, shampoings aromatisés.

Il existe certaines caractéristiques de la maladie à différents âges. Les enfants de moins d'un an sont plus enclins aux allergies alimentaires et de contact (produits d'hygiène, urine, fèces, couches). La réaction au pollen et à la laine des animaux domestiques est plus fréquente chez les enfants âgés de 2 à 5 ans. L'allergie aux drogues est plus fréquente au début et à la maternelle que chez l'adolescence.

Dans la plupart des cas, l’allergie chez le nouveau-né est le résultat de mauvaises habitudes ou du non-respect par la mère d’un régime hypoallergénique pendant la grossesse.

Types d'allergies chez les enfants

Le plus souvent dans l'enfance sont les types d'allergies suivants:

Allergie alimentaire - liée à l’utilisation de produits à base d’allergènes. Liée au médicament - réaction du système immunitaire à la prise de divers médicaments. Respiratoire - se développe quand un allergène est inhalé - pollinose, allergie d'automne ou rhume des foins - survient chaque année lorsque certaines plantes fleurissent - œdème de Quinck - peut survenir en réponse à un aliment puissant, à un irritant médicamenteux ou à la piqûre d'un insecte.Krapivnitsa Toute allergie au froid est une réaction au froid qui se manifeste par des difficultés respiratoires, des démangeaisons et une hyperémie de la peau. Allergie au soleil - se développe avec un air prolongé L'effet des rayons ultraviolets sur la peau non protégée du bébé. La dermatite atopique est une manifestation de la réponse immunitaire de la peau. La diathèse est plus fréquente chez le nouveau-né, elle se manifeste sous la forme d'érythème fessier, de gale sur les joues et de séborrhée.

Symptômes et signes d'allergie chez les enfants

Les manifestations de la maladie étant différentes, les allergies peuvent facilement être confondues avec un certain nombre d'autres pathologies. Des symptômes peuvent apparaître chez les voies respiratoires, le système digestif et la peau. Souvent, la réaction de plusieurs organes ou systèmes se produit ensemble. Lorsqu'ils sont exposés à des allergènes puissants, des réactions instantanées peuvent se développer.

Manifestations du système respiratoire

Le plus souvent, des phénomènes catarrhales se produisent lorsqu'un allergène pénètre dans les voies respiratoires. Les provocateurs de l'allergie respiratoire sont le plus souvent les gaz, le pollen, les poussières fines et les poils d'animaux. Symptômes:

éternuements; rhinite; gonflement allergique du nez; démangeaisons ou brûlures au nez; étouffement, essoufflement, toux obsessionnelle, respiration sifflante dans les poumons, asthme bronchique.

Comment fonctionne la réaction sur la peau

La dermatose se manifeste par diverses irritations et éruptions cutanées sur la peau de toutes les parties du corps. Les allergies apparaissent souvent sur les joues, les fesses, le dos, le ventre, les mains, les jambes, la tête, autour de la bouche. Moins fréquemment, des éruptions cutanées peuvent être vues à l'aine, sur les testicules, les aisselles, sous les genoux, sur les paumes des mains et les pieds, derrière les oreilles. Les changements cutanés sont provoqués par contact (produits chimiques ménagers, piqûres d'insectes), allergènes alimentaires et médicamenteux. Principales caractéristiques:

hyperémie de la peau, démangeaisons, desquamation, desquamation, sécheresse, gonflement important, ampoules.

À quoi ressemble la conjonctivite allergique?

Les signes de dommages à la membrane muqueuse des yeux:

photosensibilité, larmoiement, gonflement des paupières, brûlure des yeux.

Manifestations du tractus gastro-intestinal

Apparaissent le plus souvent des allergies aux médicaments et aux aliments:

diarrhée ou constipation, nausées, vomissements, coliques, gonflement des lèvres, de la langue.

Choc anaphylactique

La manifestation la plus dangereuse des allergies. Se produit après une piqûre d’insecte ou la prise d’un allergène. Les symptômes apparaissent entre quelques secondes et 5 heures après la pénétration de l’allergène:

essoufflement soudain; perte de conscience; convulsions; éruption cutanée sur le corps; défécation involontaire, vomissements, miction.

Qu'est-ce qu'une allergie dangereuse chez les enfants?

La complication la plus dangereuse du contact avec un allergène est une forte réaction allergique sous forme de choc anaphylactique ou d'œdème de Quincke. Les jeunes enfants sont sujets au développement de la dermatite atopique. Les enfants plus âgés peuvent développer un asthme bronchique.

En l'absence d'assistance, les allergies graves peuvent être fatales.

Diagnostic: comment savoir ce qui est allergique à un enfant

Une réaction allergique est une raison pour contacter un pédiatre ou un allergologue. Établir le diagnostic et identifier le stimulus ne suffit pas, il suffit d'une inspection. Vous pouvez confirmer la maladie à l'aide de divers tests et tests d'allergie:

Les tests cutanés permettent de déterminer le type d'allergène en quelques minutes. Une analyse sanguine (taux d'IgE) est effectuée s'il existe des contre-indications aux tests d'allergie cutanée. Des tests cutanés ou appliqués peuvent déterminer les causes de l'eczéma et de la dermatite de contact. Les tests de provocation sont la méthode de recherche la plus efficace et la plus fiable.

Comment guérir les allergies

Avant de commencer un traitement spécifique, il est nécessaire d'éliminer l'allergène. En cas d'hypersensibilité alimentaire, il est nécessaire de suivre un régime hypoallergénique pour une femme qui allaite et un enfant en bas âge. Nourriture pour la période de traitement réservée. Les enfants recevant une alimentation artificielle sont encouragés à introduire un mélange hypoallergénique.

Comment guérir les allergies: médicaments

Le traitement médicamenteux vise à éliminer la réaction allergique et à en réduire les symptômes. Les groupes suivants de médicaments contre les allergies peuvent être utilisés:

Antihistaminiques - bloquent ou réduisent la production d'histamine. Disponible en différentes formes posologiques. Comprimés pour l'ingestion systémique, pommade pour soulager les démangeaisons et l'inflammation, gouttes pour le traitement de la conjonctivite ou de la rhinite d'étiologie allergique. Noms des médicaments: Loratadin; Fenistil; Zirtek; Suprastin; Edem; Tavegil. Décongestionnants - utilisés principalement pour lutter contre la rhinite allergique et le rhume des foins. Noms: Xylométazoline; Oxymétazoline. Médicaments hormonaux - utilisés dans les formes d'allergie sévères: Dexaméthasone; Prednisolone. Homéopathie - les médicaments sont choisis exclusivement par le médecin homéopathique en fonction du type de réaction allergique, des symptômes prédominants, de l'âge et des caractéristiques physiologiques de l'enfant. Préparations: Soufre 6; Rus 3; Beladonna 3, 6; Antimonium Krudum 3, 6.

La méthode la plus efficace de traitement de la maladie est l'immunothérapie spécifique à l'ITS. La méthode repose sur l'introduction progressive de doses croissantes d'allergène jusqu'à ce que le corps y perde de la sensibilité.

Prévention des réactions allergiques

Si le bébé est prédisposé aux maladies allergiques, il est nécessaire de respecter les mesures préventives suivantes:

prolonger autant que possible l'allaitement maternel, exclure les allergènes alimentaires, injecter avec précaution les aliments complémentaires, conformément aux recommandations du pédiatre, procéder souvent à un nettoyage humide, interdire de fumer dans les chambres, limiter le contact de l'enfant avec des animaux, utiliser des produits chimiques ménagers hypoallergéniques et des cosmétiques pour les soins des enfants. Le détergent hypoallergénique naturel bien éprouvé, Noisettes, ramasse les vêtements et les vêtements pour bébé à partir de matériaux naturels, effectue régulièrement des traitements antifongiques dans les locaux.

Le docteur attire l'attention

Les résultats des tests d'allergie peuvent être faussement négatifs à un âge précoce, en raison de la propriété des réactions allergiques de se produire après un contact prolongé (parfois à long terme) avec un irritant. La température des allergies est inhabituelle. La fièvre dans le contexte du diagnostic établi peut indiquer une inflammation concomitante. La température peut également indiquer des allergies virales, lorsque l'organisme réagit à l'infection par un virus, non seulement par une réponse immunitaire, mais également par une réaction allergique. Si le diagnostic d'allergie chez un enfant est discutable, les éruptions cutanées, les phénomènes dyspeptiques et la température peuvent parler d'une maladie infectieuse chez un bébé.Vous pouvez soulager les démangeaisons provoquées par l'allergie chez un petit enfant à l'aide d'une chaîne - un anti-inflammatoire et un sédatif sans danger. La séquence peut être prise par voie orale, baigner le bébé dans le bain avec une décoction d’herbe ou lubrifier la peau affectée.

Allergies chez les enfants: symptômes, réaction, manifestation

L'allergie chez les enfants est une condition pathologique dans laquelle le système immunitaire réagit de manière prononcée à une substance qui pénètre dans l'organisme, entraînant un danger potentiel. En conséquence, des processus défensifs sont déclenchés, qui se manifestent par un nez qui coule, une toux ou des éruptions cutanées. Les résultats de nombreuses études ont montré que la maladie allergique avait un facteur héréditaire, dans la mesure où la majorité des enfants examinés dans la famille avaient un parent ou seulement un père et une mère avaient un tel problème.

Causes et symptômes des allergies chez les enfants

En tant que raisons de la formation de manifestations pathologiques dans les miettes, la médecine moderne considère les facteurs suivants:

  1. Poussière de maison et de la rue.
  2. Usines de pollen.
  3. Laine, salive et urine d'animaux.
  4. Le poison des insectes.
  5. Nourriture
  6. Rayons du soleil.
  7. Des médicaments
  8. Chill
  9. Produits chimiques, etc.

Chez les bébés, la manifestation pathologique est assez souvent localisée dans la région du visage:

  1. Des rougeurs apparaissent sur la peau.
  2. L'épithélium devient rugueux.
  3. Des éruptions cutanées apparaissent.
  4. Un nez qui coule commence.
  5. Augmentation de la déchirure.
  6. Une toux apparaît.

Dans la plupart des cas, ces symptômes ne constituent pas une menace pour la vie des jeunes patients, mais les parents devraient réagir rapidement au début des premiers signes d’une maladie allergique.

Cela est dû au fait que lors de la réaction du corps aux stimuli externes ou internes, des complications peuvent se développer:

    • inflammation du larynx;
    • œdème des voies respiratoires, etc.

Les facteurs suivants peuvent provoquer l'apparition d'une maladie allergique au visage d'un bébé:

Chez les bébés, une manifestation pathologique se produit lorsque l'on mange des légumes, des fruits ainsi que des aliments dans lesquels des colorants et des additifs chimiques sont présents.

Intolérance individuelle de certains produits

Contact avec des animaux domestiques ou des animaux errants

Les manifestations pathologiques chez les bébés se développent lorsqu'elles sont en contact avec de la laine.

Plantes domestiques et sauvages

Après le contact avec l’allergène, la manifestation pathologique chez le bébé se développe dans les 10 à 30 minutes. Malgré les manifestations externes d'une maladie allergique au visage, le bien-être des miettes peut rester au même niveau. Les jeunes momies devraient montrer leurs enfants à des spécialistes, qui devraient tout d'abord révéler la raison qui a provoqué une telle situation. Ensuite, le karapuzam introduit un antigène spécial qui supprime les symptômes manifestés. La posologie de ce médicament augmente progressivement.

La tâche des mamans est de protéger leurs miettes du contact avec des facteurs provocateurs. Ensuite, ils doivent veiller à prendre soin de leur peau. Pour cela, vous devez utiliser des outils spéciaux qui adoucissent et nourrissent l'épiderme au niveau du visage. Assurez-vous que les miettes doivent respecter des mesures d’hygiène: plusieurs fois par jour, vous devez vous laver, pour pouvoir soulager l’inconfort qui cause l’inflammation de la peau.

La manifestation d'allergies à la poussière chez les enfants

À l'heure actuelle, les cas de formation d'une maladie allergique sous forme de poussière dans les petites miettes sont devenus plus fréquents. Leurs mères ne peuvent pas rester sans contrôle des symptômes, l’état pathologique pouvant entraîner la formation de complications diverses. Les données statistiques, qui sont menées par de nombreuses institutions médicales du monde entier, montrent que la majorité des jeunes asthmatiques ont la maladie sur le fond de la réaction à la poussière.

Les jeunes momies ne doivent pas laisser sans contrôle les manifestations suivantes d'une maladie allergique poussiéreuse:

  • il y a une toux;
  • rezi apparaissent dans les yeux;
  • le nez qui coule commence;
  • respiration sifflante;
  • bébé éternue constamment;
  • l'essoufflement apparaît;
  • des symptômes caractéristiques d'une crise d'asthme peuvent apparaître;
  • Des symptômes d'eczéma, d'urticaire ou de conjonctivite apparaissent.

Si, pendant un certain temps, les jeunes momies retirent leurs enfants d'un logement où il y a un facteur provoquant, elles se sentent beaucoup mieux et leurs symptômes peuvent disparaître. Les miettes doivent être présentées de manière obligatoire aux spécialistes afin qu’ils puissent diagnostiquer et différencier un état pathologique d’autres maladies qui présentent des symptômes identiques. Une série de tests seront attribués au karapuzam pour déterminer avec précision la présence d’une maladie allergique. Après cela, les experts prescriront un traitement médicamenteux, notamment:

  • groupe antihistaminique;
  • médicaments antiallergiques;
  • inhalateurs (si des symptômes d'asthme sont observés);
  • une thérapie spéciale est possible, grâce à laquelle le karapuz produit des anticorps et réduit sa sensibilité à la poussière (une telle thérapie ne donne pas toujours des résultats positifs immédiats, et doit donc être répétée pendant plusieurs années).

La manifestation pathologique dans les petites miettes ne se produit pas sur la poussière elle-même, mais sur le gaspillage de l'activité vitale de la microflore pathogène qui y vit. Les acariens microscopiques ne peuvent être vus sans dispositifs spéciaux, mais ils vivent partout:

  • dans les revêtements de sol et de mur;
  • dans les meubles;
  • dans les coussinets;
  • dans des couvertures;
  • dans les jouets, etc.

Les mères qui ont remarqué les premiers signes d’un état pathologique chez leurs enfants devraient prendre les mesures suivantes:

De la salle karapuza besoin d'enlever tous les tapis

Les coussinets de plumes naturels doivent être remplacés. Les experts recommandent d’acheter des noyaux avec des charges hypoallergéniques artificielles

Le nettoyage humide doit être effectué régulièrement à la maison.

Il est important de surveiller la température dans la pépinière. Il devrait être frais et ne devrait pas être trop élevé d'humidité.

Comment se manifeste l'allergie alimentaire chez les enfants?

Si les miettes développent une maladie allergique, elles apparaissent alors sur l'épiderme:

  1. Des bulles remplies de liquide.
  2. La rougeur apparaît.
  3. Il peut y avoir une éruption cutanée.
  4. Démangeaisons sévères.
  5. Quincke enflure.
  6. Chaleur épineuse

Selon les signes extérieurs, ces symptômes sont identiques aux manifestations de la diathèse et, par conséquent, les jeunes mamans n'attachent souvent pas suffisamment d'importance à celle-ci et commencent à appliquer de manière indépendante divers moyens. Afin de ne pas provoquer la formation de complications graves, les miettes doivent être montrées aux pédiatres ou aux allergologues, qui donneront leurs recommandations.

Pour arrêter une réaction pathologique, tout d'abord, vous devez installer le plat qui l'a provoquée et l'exclure du menu. Il faut garder à l'esprit qu'un allergène peut agir en tant que produit séparé et en tant que plat comprenant plusieurs ingrédients. Comme facteurs provocants doivent être considérés:

  1. Lait maternel Par exemple, maman a décidé de rompre le régime et de s'offrir quelque chose de délicieux. Tout ce qu'elle mange vient ensuite avec du lait pour le bébé. En conséquence, l'organisme fragile peut réagir à un nouveau produit.
  2. Mélanges artificiels. Très souvent, les jeunes mamans rencontrent de tels problèmes lorsqu'elles transfèrent leurs enfants à une nutrition artificielle. Karapouzov peut-il développer une pathologie allergique, non seulement pour les préparations pour nourrissons, mais également pour le lait de vache entier?

Dans les plus petites miettes, une maladie allergique peut se développer pour un tel aliment:

Agrumes, abricots, pêches, prunes, grenades

Fraises, fraises, framboises

Forêt, cacahuètes, amandes, pistaches

Pommes de terre, citrouille, tomates, carottes, courgettes, betteraves

Fromage, lait, champignons, légumineuses, poisson, œufs, assaisonnements

Si une réaction négative à la nourriture a affecté le tube digestif, les miettes peuvent présenter les symptômes suivants:

  1. Le réflexe nauséeux se développe.
  2. Violation des selles.
  3. Une forte colique apparaît.
  4. Il y a une forte douleur dans l'abdomen.
  5. D'autres troubles peuvent survenir: spasmes des bronches, nez qui coule.

De nombreux jeunes patients développent une maladie allergique au lait maternel et au lait de vache. Si leur organisme a provoqué une réaction pathologique, les symptômes suivants peuvent apparaître rapidement:

  1. L'estomac est gonflé.
  2. La colique apparaît.
  3. L'inflammation commence sur le tégument de la peau.
  4. Le réflexe de vomissement est provoqué.
  5. La diarrhée commence (dans les selles liquides souvent contaminées par du sang et des fragments de vert).

Les experts identifient plusieurs étapes de la formation d’un état pathologique dans les miettes:

Manifestations d'une réaction pathologique sur la peau, signes de diathèse

L'eczéma pour enfants se développe. Sur la peau des bébés, des bulles apparaissent avec un liquide clair et des rougeurs apparaissent. Après une courte période de temps, des croûtes se forment à l'endroit des ampoules, qui démangent beaucoup et causent une gêne aux miettes.

La dermatite se développe. Les démangeaisons augmentent, le sommeil est perturbé, différentes parties de l'épiderme sont affectées, en particulier aux endroits des plis. Si la manifestation pathologique est passée à ce stade, la dermatite peut survenir de manière chronique jusqu'à la période de la puberté.

Symptômes d'une allergie au froid chez un enfant

Dans les petites miettes, la réaction pathologique peut survenir rapidement même par froid. Si le bébé restera longtemps dehors dans le froid, des symptômes apparaîtront sur sa peau (généralement autour de la bouche et autour des orbites):

  1. Gonflement se développe.
  2. La rougeur apparaît.
  3. Commence une forte démangeaison.
  4. L'urticaire se développe.
  5. De vésiculaires démangeaisons apparaissent.
  6. Un nez qui coule et une conjonctivite commencent par des larmoiements abondants (ces symptômes disparaissent lorsque le bébé entre dans la chaleur).
  7. Peeling de la peau (un signe de dermatite froide).

Les manifestations externes de cette réaction pathologique ne doivent pas être laissées sans contrôle par les parents. Cette condition survient le plus souvent dans les miettes présentant les pathologies suivantes:

Provoquer la formation d'une réaction pathologique peut non seulement avoir des conditions de température négatives, mais aussi:

  1. Vents froids
  2. Brouillons.
  3. Boire des boissons glacées et des glaces.
  4. Humidité

Les mères qui ont remarqué une réaction négative de leurs miettes au froid devraient prendre les mesures suivantes:

    1. Les miettes doivent être portées de manière à avoir le moins possible de zones ouvertes de l'épiderme qui seront affectées par le froid.
    2. Pendant la promenade sur la tête du bébé devrait porter une cagoule, et son visage couvrir avec un foulard.
    3. Les vêtements d'extérieur doivent être cousus avec des matériaux hydrofuges.
    4. Avant de quitter la maison, les zones découvertes de l’épiderme de l’enfant doivent être lubrifiées avec une fine couche de moyens spéciaux.
    5. Il est nécessaire de contrôler le régime de température des aliments et des boissons consommés par bébé.
    6. Aux premiers signes d'une réaction pathologique, il est possible d'administrer un antihistaminique, qui a été prescrit par un thérapeute ou un allergologue pour enfants.

Réaction aux chats chez un enfant

Chez les patients jeunes, une maladie allergique se manifeste souvent au contact d'animaux domestiques ou errants. Le plus souvent, la manifestation pathologique est observée lors du contact avec les chats. Dans ce cas, leur laine, leur urine et leur salive agissent comme un allergène. Les miettes peuvent présenter les symptômes suivants:

  1. Un nez qui coule apparaît.
  2. La fonction respiratoire est altérée.
  3. Pose le nez.
  4. Les éternuements commencent.
  5. Il y a une respiration sifflante.
  6. Sur les couvertures cutanées apparaissent des taches rouges, des éruptions cutanées qui démangent.
  7. Au lieu des égratignures, qui persistent souvent après les jeux avec les chats, apparaissent des gonflements et des rougeurs.

Des symptômes désagréables peuvent apparaître rapidement lors du contact avec l'animal ou après quelques heures. Un contact répété avec le chat peut aggraver les signes de réaction pathologique déjà apparus. Les mères devraient immédiatement montrer leurs enfants à des spécialistes, qui procéderont à une série de mesures de diagnostic, différencieront l’état pathologique résultant d’autres maladies et prescriront un traitement médicamenteux:

  1. Antihistaminiques.
  2. Médicaments décongestionnants.
  3. Sprays antiallergiques.
  4. Injections allergiques spéciales.

Les parents doivent éviter que les miettes ne soient plus en contact avec des chats. Il est donc préférable de les donner à vos amis. Les logements doivent être nettoyés régulièrement, car le facteur qui provoque peut être amené de la rue avec des chaussures ou des vêtements. Il faut se rappeler qu'une maladie allergique est dans la plupart des cas une pathologie héréditaire. Par conséquent, si les parents ont cette maladie, ils ne devraient pas avoir d'animaux domestiques pour leurs enfants.

Comment reconnaître les allergies chez un nouveau-né?

Les miettes nouvellement nées développent très souvent une réaction pathologique à la nourriture ou à des stimuli externes. Cela est dû au fait qu'ils ont la plus haute perméabilité intestinale. En conséquence, des substances pouvant provoquer des manifestations négatives le plus rapidement possible pénètrent dans le sang. C’est la raison pour laquelle les jeunes momies essaient de protéger le karapuz autant que possible de tout facteur provoquant, et en particulier de la nourriture.

De nombreux experts sont du même avis quant à la formation d’une maladie allergique chez le nouveau-né. Ils considèrent que le facteur héréditaire en est la cause principale, surtout si ce problème est présent dans les antécédents familiaux. Provoquer également la formation d'une réaction négative dans les miettes nouvellement nées peut:

  1. Le mépris de la future mère vis-à-vis du régime hypoallergénique, auquel elle devrait adhérer tout en nourrissant son lait maternel.
  2. Transféré à la période de gestation du fœtus, maladies à étiologie infectieuse.

Chez le nouveau-né, les réactions pathologiques sont accompagnées des symptômes suivants:

  1. La rougeur apparaît.
  2. Séparer des parties du tégument de la peau.
  3. Peeling et démangeaisons sévères (non seulement sur le corps, mais aussi sur le visage).
  4. Un nez qui coule commence.
  5. Une toux apparaît.
  6. Les muqueuses peuvent être enflammées.

Si le bébé a des processus inflammatoires sévères, il sera hospitalisé pour un traitement hospitalier sous la supervision de spécialistes. Cela est dû au fait qu’avec de tels symptômes, le risque d’altération de la fonction respiratoire et de suffocation augmente. Les médecins identifient d’abord le facteur qui a provoqué la réaction pathologique, après quoi ils prescrivent des antihistaminiques sans danger pour les nouveau-nés. Pour la normalisation de la fonction intestinale, des eubiotiques et des sorbants sont prescrits.

Les bébés qui reçoivent une alimentation artificielle sont transférés à un régime alimentaire spécial. S'ils sont nourris au sein, leurs jeunes mères devraient s'en tenir à un régime alimentaire spécial. Les experts recommandent aux bébés la vaccination de routine, grâce à laquelle leur corps formera une constitution allergique pouvant fournir une protection contre divers allergènes.