A quoi ressemble l'allergie chez le bébé et comment est-elle traitée?

Chez les nouveau-nés et les enfants au cours des premiers mois de la vie, les éruptions cutanées allergiques ne sont pas rares. Le bébé doit s'adapter aux nouvelles conditions d'existence et les plus petites perturbations dans le corps entraînent des réactions instantanées. Le bébé est une sorte de test décisif de la peau. L'allergie est le plus souvent localisée sur les fesses, dans les plis anatomiques et sur le visage.

Facteurs provocants

Chez les enfants, les allergies se développent généralement de manière aiguë, mais avec une hérédité défavorable et une exposition constante à l’allergène à des doses minimales, les manifestations peuvent être de nature morose.

L'impulsion pour le développement de réactions allergiques chez les nourrissons sont les mauvaises habitudes alimentaires d'une mère allaitante. Si une femme s'intéresse aux fruits exotiques, au chocolat et aux noix, les allergies sont garanties.

Les autres causes d'éruption incluent:

  1. introduction plus précoce d'aliments complémentaires;
  2. activité des acariens;
  3. l'utilisation de produits chimiques ménagers agressifs et de détergents à lessive pour vêtements pour enfants;
  4. facteur de température;
  5. la présence d'animaux dans la maison;
  6. porter des vêtements de laine.

Les moisissures, le pollen des plantes et la poussière peuvent causer des éruptions cutanées. Mais le plus souvent, les symptômes dermatologiques surviennent en réponse à la nourriture. Un enfant en bonne santé peut réagir aux médicaments ou aux compléments alimentaires prescrits par un pédiatre.

Symptomatologie

L'allergie sur les joues s'appelle la diathèse. Dans la petite enfance, il s’agit d’un phénomène fréquent qui finit par disparaître. La peau est abondamment recouverte de taches et les formations se confondent, parfois des bulles apparaissent. Un inconfort particulier apporte des éruptions cutanées autour des yeux. L'enfant peut les peigner involontairement, ce qui provoque une conjonctivite.

Le tableau clinique des allergies alimentaires comprend également:

  • rhinite allergique;
  • larmoiement;
  • prurit;
  • éternuements et gonflement des muqueuses;
  • des croûtes autour de la bouche, des grappes, des plaies;
  • respiration lourde;
  • pathologie du tractus gastro-intestinal - diarrhée, nausée, brûlures d'estomac, coliques.

L'allergie sur le visage chez les nourrissons ne représente aucune menace jusqu'à ce que les autres symptômes se rejoignent. Signes particulièrement dangereux de bronchospasme. Et la complication la plus terrible de l'allergie est le choc anaphylactique.

Diagnostics

La dermatite au visage peut sembler être une manifestation allergique. Une méthode de recherche fiable est considérée comme un test sanguin immunologique. Les nourrissons ne subissent pas de tests d'allergie et, dans le cas d'allergies alimentaires, il est possible d'identifier les lésions de provocateur par exclusion.

Il est nécessaire de procéder à un diagnostic différentiel des hémorragies et de la maladie coeliaque. Une éruption néonatale apparaît souvent sur le visage. Ce sont des éruptions cutanées dues à l’acné qui ne nécessitent pas de traitement spécial.

Des facteurs supplémentaires indiquent la nature allergique des manifestations dermatologiques: clinique respiratoire (survient dans 90% des cas), lésion d'autres parties du corps - abdomen, mains, cou.

Pour une compréhension plus précise du tableau clinique, il est recommandé de procéder à une échographie de selle de la cavité abdominale, test sanguin pour les éosinophiles. Si une infection parasitaire est suspectée, un dosage immunoenzymatique ou un frottis contre l’entérobiose est effectué.

Traitement

Que doivent faire les parents lorsqu'ils détectent des allergies dans les miettes? La thérapie implique une approche globale. Tout d’abord, la correction nutritionnelle du bébé est effectuée et, s’il est exclusivement nourri au lait maternel, le régime de la femme qui allaite est modifié. Si les produits d'hygiène provoquent des allergies, elles sont remplacées par des produits moins agressifs. Il est nécessaire de surveiller le régime d'hygiène et d'utiliser des médicaments en fonction du degré de manifestation de l'allergie.

Traditionnellement, une allergie sur le visage d'un enfant est traitée avec des préparations topiques:

  1. "Dexpanthénol" - soulage les démangeaisons, apaise, guérit. Recommandé dès les premiers jours de la vie. Les analogues des fonds sont "Panthenol" et "D-panthenol";
  2. "Sudokrem" - est considéré comme un antiseptique fiable et sans danger. Il est utilisé pour les allergies, la dermatite atopique, les érythèmes fessiers;
  3. "Bepanten" - a des propriétés désinfectantes, adoucissantes et régénérantes. Non seulement stimule la réparation, mais empêche également l'infection de la plaie en cas de grattage.

Les médicaments à base hormonale sont utilisés pour les allergies compliquées. Advantan et Afloderm sont traditionnellement utilisés dans le traitement des enfants de la première année de vie. Ce sont des agents hormonaux de bas niveau avec un risque minimal d’effets secondaires.

Le médicament "Fenistil", souvent utilisé dans la pratique médicale, convient au traitement des nourrissons. Il a un effet antiallergique et antiprurigineux. Il est offert sous forme de gouttes à une dose de 100 µg / kg de poids corporel. Les autres antihistaminiques autorisés pour les nourrissons comprennent Avil et Fancoral.

Mesures préventives

Nous avons compris comment traiter les allergies infantiles sur le visage. Parlons maintenant de prévention. Afin d'éviter les réactions négatives, l'enfant ne reçoit pas d'aliments complémentaires avant l'âge de 6 mois. Et en offrant de nouveaux produits, faites attention au degré d'allergénicité. La même chose s'applique au régime d'une mère qui allaite. Le menu exclut les viandes grasses, les conserves, les sucreries et les noix.

Les parents doivent suivre la vidange intestinale régulière de l'enfant. Si le bébé a la constipation, il lui donne un laxatif en fonction de son âge. Toddler ne se baigne pas dans de l'eau chlorée et lors de procédures d'hygiène utilisant des produits à pH neutre.

Avant de sortir pendant la saison froide, il est nécessaire de lubrifier les joues de bébé avec de la crème pour bébé. Ils refusent les vêtements en laine naturelle, tandis que les sous-vêtements de l’enfant ne doivent pas être synthétiques. Les miettes de lit doivent être en coton, mais les oreillers et les couvertures - artificiels. Si un animal vit sous le même toit que le bébé, il devra être isolé. Il s’agit souvent d’une mesure temporaire. Dès que le système immunitaire de l’enfant est pleinement opérationnel, l’animal peut être renvoyé.

Eruption cutanée du visage chez le nourrisson: causes et méthodes de traitement

Les éruptions cutanées peuvent être causées par un certain nombre de raisons différentes, allant des allergies banales aux maladies infectieuses. Par conséquent, chaque cas nécessite une approche individuelle et un schéma thérapeutique spécifique. Il est nécessaire de commencer le traitement uniquement après un examen préalable et une consultation avec un pédiatre ou un dermatologue. Sinon, la situation ne peut qu'empirer et avoir des conséquences imprévisibles.

Considérez ce qui peut provoquer des éruptions cutanées sur le visage et le corps chez les enfants.

Pustus Bébé Néonatal

Pustulose néonatale (acné, éruption hormonale, milia ou floraison) - apparition de pustules sur le visage (petites formations jusqu’à 5 mm, à l’intérieur desquelles se présente une couleur jaunâtre ou blanche visqueuse) chez le nouveau-né âgé d’un mois. Par la suite, ces boutons peuvent fusionner et même se déplacer vers d'autres parties du corps (tête, cou, épaules).

Une telle éruption cutanée résulte de la restructuration du corps de l'enfant (processus de libération des hormones maternelles obtenues pendant le développement du fœtus). Elle est donc tout à fait naturelle.

La pustulose est accompagnée des symptômes suivants:

  • des boutons rougeâtres à contenu purulent ou une petite éruption cutanée rouge apparaissent sur le visage;
  • Ils ne dérangent pas le bébé, car ils ne causent pas de douleur ni de démangeaisons.

Le traitement du pustus chez le nouveau-né n’est pas nécessaire car, dans la plupart des cas, les boutons disparaissent d'eux-mêmes au bout de 1-2 mois (dès que les hormones maternelles quittent le corps de l’enfant).

En aucun cas, vous ne pouvez les traiter avec une crème, une pommade ou une solution contenant de l'alcool, car ils ne vous aideront pas, mais ne feront que nuire à la peau sensible du bébé. De plus, le régime strict de la mère n’aidera pas si le bébé est allaité.

Attention!
Il est strictement interdit de presser les boutons, sinon des bactéries pathogènes peuvent pénétrer dans la peau.

Pnichka

La douleur sur le visage des nouveau-nés est une pathologie résultant d'un dysfonctionnement des glandes sudoripares. En même temps, des infections secondaires peuvent rejoindre les zones irritées de la peau, provoquant l'apparition de vésicules et de pustules.

Les causes de la chaleur épineuse sont les facteurs suivants:

  • chaleur à l’intérieur ou à l’extérieur (les températures élevées contribuent à la transpiration excessive, ce qui irrite la peau du bébé);
  • des vêtements inadaptés à la température de l'air (certains parents, craignant d'attraper un bébé, commencent à l'envelopper dans plusieurs couches, mettent beaucoup de vêtements);
  • blocage des canaux excréteurs des glandes sudoripares;
  • application sur la peau de diverses huiles, utilisation excessive de produits cosmétiques pour bébés;
  • soins insuffisants (bain rare);
  • violation des processus métaboliques dans le corps.

La chaleur épineuse se produit souvent chez les bébés prématurés.

L'hémorragie chez un enfant est caractérisée par des symptômes tels que:

  • apparition sur la peau, principalement sur le cou, le menton, la nuque, le dos, les fesses, l'aine, les petits boutons rougeâtres.
  • un pelage de la peau peut survenir;
  • l'enfant s'inquiète des démangeaisons.

Cette condition nécessite un traitement. Si le heatwort n'est pas traité, le risque d'infection de la peau par des champignons ou des germes est élevé.

En traitement, il est recommandé:

  • créer des conditions confortables pour le bébé (la température optimale dans la pièce est de 22 degrés, un minimum de vêtements sur le corps dans la pièce, à porter en fonction des conditions météorologiques).
  • essuyez la zone touchée 3 à 4 fois par jour avec une décoction d’herbes (camomille, chasseur);
  • prévoir des bains d'air pour sécher la peau et les éruptions cutanées (2 à 3 fois par jour pendant 15 à 20 minutes);
  • lubrifier les zones touchées avec une fine couche de pommade au zinc (jusqu'à 3 fois par jour).

Éruption allergique

L'éruption allergique est la nourriture, le contact, la drogue. Chacun d'entre eux a ses propres caractéristiques et nécessite un traitement spécial.

Allergies alimentaires chez les nourrissons - réaction naturelle du système immunitaire en réponse à un produit en particulier dans l’alimentation de la mère (pendant l’allaitement) ou à la préparation pour nourrissons. Cela peut également se produire sur les aliments complémentaires.

L'éruption allergique alimentaire se caractérise par les symptômes suivants:

  • une petite éruption cutanée rose et squameuse apparaît sur le visage, localisée sur les joues, le front;
  • bébé a des démangeaisons;
  • Une constipation, des selles molles ou des coliques intestinales peuvent survenir.

Le traitement d'une éruption allergique alimentaire comprend plusieurs étapes:

  • pendant l'allaitement, excluez du régime alimentaire de la mère les produits allergènes (agrumes, légumes rouges, fruits, confiseries, miel, produits laitiers, conserves, épices, viandes fumées);
  • en cas d'alimentation artificielle, il est recommandé de transférer l'enfant dans un autre mélange;
  • annuler pendant quelque temps l'introduction du produit, qui a provoqué une réaction allergique;
  • identification de l'allergène par une analyse spéciale (réalisée après un an);
  • Un antihistaminique est prescrit par le médecin (Diazolin, Claritin, Suprastin, Zodac, Fenistil) pour soulager les symptômes.

L'allergie de contact chez les nourrissons est provoquée par l'exposition à toute substance (produits cosmétiques pour le soin, l'hygiène, le pollen des plantes à fleurs, les poils d'animaux, la poussière, les moisissures).

Les symptômes des allergies de contact incluent:

  • l'apparition de taches rouges ou de boutons sur tout le corps;
  • peeling, démangeaisons.

Pour le traitement de l'éruption devrait:

  • consulter un médecin et identifier un allergène;
  • cesser d'utiliser des produits cosmétiques allergènes et des produits d'hygiène;
  • éliminer le contact avec les plantes, les animaux;
  • la nomination des antihistaminiques, des onguents.

L'allergie aux médicaments se caractérise par l'apparition d'une petite éruption rouge, des démangeaisons. C'est un effet secondaire de l'utilisation de médicaments (antibiotiques, pommades médicamenteuses, crèmes, sirops, complexes multivitaminiques). Lorsque vous arrêtez d'utiliser leurs symptômes désagréables disparaissent sans laisser de trace.
Dans ce cas, le médicament doit être remplacé par un analogue sûr. Les jeunes enfants ne sont pas recommandés pour donner des sirops sucrés sur la température, il est préférable d'utiliser des suppositoires.

L’urticaire allergique chez l’enfant se caractérise par l’apparition de petites éruptions cutanées qui démangent sur tout le corps et qui se transforment progressivement en grandes vésicules séreuses de différentes tailles. L'urticaire est une forme grave d'allergie pouvant provoquer une affection dangereuse, pouvant être fatale - l'œdème de Quincke. Par conséquent, s'il y a des taches sur la peau du nourrisson qui ressemblent à une brûlure d'ortie, vous devriez alors consulter un médecin dès que possible.

L'apparition d'une telle réaction est possible avec n'importe quelle forme d'allergie (nourriture, contact, médicament).

Éruption infectieuse

Les éruptions cutanées sur le visage d’un bébé peuvent être l’un des symptômes de l’infection (roséole, rubéole, rougeole, varicelle).

Roseola Pédiatrique

Maladie virale transmise par des gouttelettes aéroportées ou par contact. Il est causé par le virus de l'herpès de type 6, qui pénètre dans la peau ou pénètre dans l'organisme par les voies respiratoires. La période d'incubation dure 5-15 jours. La maladie est fréquente chez les enfants de moins de deux ans.

Les symptômes caractéristiques de la roséole

La maladie commence par une forte augmentation de la température corporelle à 40 degrés. Vous pouvez également avoir le nez qui coule, la toux, les vomissements, la diarrhée. Après 3 jours, la température revient à la normale, mais après quelques heures, de petites éruptions cutanées apparaissent. L'éruption apparaît d'abord sur le visage, l'abdomen, la poitrine et quelques heures plus tard, elle se répand sur tout le corps. Les nœuds lymphatiques augmentent de taille sous-maxillaire. L'éruption de garder jusqu'à 4 jours, puis commence progressivement à aller. Une fois récupérés dans le sang de l’enfant, il reste des anticorps anti-infection qui empêchent la réinfection.

Le traitement spécial pour la roseole pédiatrique n'est pas fourni. Seuls les agents antipyrétiques sont utilisés (paracétamol, Nurofen). Dans certains cas, prescrit l'acyclovir.

Rubéole

Cette maladie infectieuse virale est transmise par des gouttelettes en suspension dans l'air, ainsi que par des objets et des jouets de tous les jours.

Les symptômes typiques de la rubéole chez un enfant:

  • l'apparition d'une petite éruption cutanée (jusqu'à 3 mm) sur le visage, le cuir chevelu, le cou, derrière les oreilles, puis sur tout le corps;
  • hypertrophie de la parotide et des ganglions occipitaux;
  • fièvre
  • rougeur de la muqueuse buccale.

En raison de la vaccination, la rubéole est rare. En cas d'infection, aucun traitement spécial n'est requis car les symptômes disparaissent d'eux-mêmes dans les 5 jours. Seul l’utilisation d’antipyrétiques et d’antihistaminiques est admissible.

Après la récupération, le corps produit une forte immunité.

Il s’agit d’une maladie virale hautement contagieuse caractérisée par l’apparition d’une éruption maculo-papuleuse sur la peau, une conjonctivite, une augmentation de la température corporelle à 40 degrés, une inflammation de la muqueuse buccale. L'agent causal de la maladie est un virus à ARN transmis d'un enfant malade à un enfant en bonne santé lors d'éternuements ou de toux. La rougeole affecte les enfants âgés de 2 à 5 ans. Les nouveau-nés de moins de 3 mois sont protégés par une immunité qui leur est transférée de la mère, qui s'était rétablie plus tôt.

Symptômes typiques:

  • augmentation de la température corporelle jusqu'à 40 degrés;
  • nez qui coule, éternuements, toux sèche, enrouement;
  • la conjonctivite;
  • taches rouges sur le ciel;
  • apparition le jour 2 dans la zone des peintres sur la membrane muqueuse des joues de petites taches blanches entourées d'une bordure rougeâtre;
  • au jour 4, une petite éruption apparaît sur le visage, derrière les oreilles, le cou, puis sur le corps, les doigts, les plis des jambes, les mains, sujettes à la fusion.

Les médicaments pour le traitement de l'infection n'existent pas. Des antipyrétiques, des anti-inflammatoires, des expectorants, des antispasmodiques peuvent être prescrits à l’enfant.

Varicelle

Infection virale commune et très contagieuse transmise par des gouttelettes en suspension dans l'air. En outre, l’infection de l’enfant peut survenir in utero par la mère, qui n’a pas été infectée et qui a été infectée pendant la grossesse. L'agent causal de la varicelle - Varcelle-Zoster.

La varicelle chez les enfants se déroule de différentes manières. Dans la plupart des cas, l’enfant souffre facilement de la maladie, son état général ne s’aggrave pas et des éléments isolés de l’éruption sont observés. Mais en raison de l'immaturité de l'immunité, certains bébés souffrent de varicelle avec fièvre, de nombreuses éruptions cutanées, de fortes démangeaisons et d'une détérioration du bien-être. En outre, la maladie est grave chez les nouveau-nés infectés par le virus in utero.

Un symptôme caractéristique de la varicelle est une éruption cutanée. D'abord, des taches rouges apparaissent qui, après quelques heures, se remplissent d'un liquide clair. Après une journée, les bulles s'assombrissent et rétrécissent, puis se couvrent de croûtes. Une semaine plus tard, les croûtes tombent sans laisser de traces.

Avec l'apparition d'une éruption cutanée, l'état général de l'enfant se dégrade, il devient de mauvaise humeur, refuse de manger, la température corporelle augmente à 38 degrés.

Un traitement léger contre la varicelle n'est pas nécessaire. Des médicaments antipyrétiques et antihistaminiques sont prescrits à l’enfant. Dans les cas graves, le traitement est effectué dans un hôpital, où des médicaments ayant un effet néfaste sur le virus sont utilisés.

Il est important d'éviter que l'enfant ne gratte l'éruption cutanée, sinon il y a une infection ou des cicatrices. Dans ce cas, il est recommandé aux enfants de porter des gants spéciaux et aux enfants plus âgés - de se couper les ongles rapidement.

Il est nécessaire de changer le linge de lit tous les jours, éviter la surchauffe de l'enfant (cela augmente les démangeaisons). Chaque nouveau bouton est recommandé pour gérer le vert brillant. Ceci est fait non pas pour traiter, mais pour détecter l'apparition d'une nouvelle bulle. L'enfant devient non contagieux 5 jours après l'apparition du dernier bouton.

Après la maladie dans le corps forme une forte immunité.

Une éruption cutanée sur le visage d'un enfant est une raison sérieuse de consulter un médecin. Chaque pathologie ou infection a des causes et des symptômes différents et nécessite donc un traitement spécial.

Allergie sur le visage d'un bébé - manifestation et traitement

L'allergie est une réaction immunopathologique systémique du corps (presque toujours aiguë) au contact avec des allergènes ou des agents pathogènes, à condition que cet allergène ait précédé la sensibilisation. Le mécanisme de développement de l'allergie n'est pas entièrement compris, il est donc impossible d'identifier avec précision les causes de telles réactions, mais les facteurs pouvant provoquer des réactions immunitaires hypersensibles aux interactions avec des structures protéiques étrangères ont été établis avec précision. Près de 60% des patients allergiques sont des enfants et la moitié d'entre eux sont des bébés de la première année.

L'allergie chez les nourrissons est un phénomène très courant, en raison de l'instabilité et de l'immaturité des cellules immunitaires. Dans les cas cliniques graves, une réaction allergique peut entraîner la mort d'un enfant. Les parents doivent donc savoir comment se manifeste la pathologie et pouvoir la différencier d'autres maladies, ainsi que fournir les premiers soins à un nourrisson présentant des signes de réaction allergique aiguë.

Comment et dans quelles parties du corps l'allergie se manifeste-t-elle?

Le principal symptôme d'une réponse immunitaire pathologique au contact d'un irritant interne ou externe chez les enfants de la première année de vie et les nouveau-nés est une éruption cutanée. Elle peut être généralisée et couvrir tout le corps, mais le plus souvent, des éruptions cutanées apparaissent sur le visage et la tête, ainsi que sur la surface de l'abdomen, des cuisses et des coudes. Les éruptions cutanées peuvent être accompagnées de démangeaisons, mais les enfants de moins de 3 ou 4 mois ne peuvent pas montrer ce qui les dérange (ils ne rayent pas les zones touchées) en raison de forts réflexes innés, qui ne disparaîtront complètement que vers la fin du quatrième mois de vie. Ces enfants ont des sensations de larmoiement, de refus de manger, de violation du sommeil de jour et de nuit.

Les autres signes cliniques d’allergie chez un nourrisson de moins d’un an comprennent:

  • signes de symptômes respiratoires (écoulement nasal, éternuements, congestion causée par un gonflement des muqueuses, toux allergique);
  • hyperémie sévère de la sclérotique oculaire et de la conjonctive;
  • larmoiement;
  • peeling de la peau dans les joues, zone frontale.

Chez certains enfants, les allergies peuvent provoquer de l'eczéma et de l'urticaire, ainsi que des érythèmes fessiers dans la zone inguinale et axillaire. L'état général du bébé peut rester stable et satisfaisant, mais lorsqu'il est exprimé sous forme de réactions immunopathologiques ou de contact systématique avec l'allergène (par exemple, lorsqu'il vit avec des personnes qui fument à l'intérieur), une légère augmentation de la température corporelle est possible.

C'est important! Chez les enfants atteints de troubles auto-immuns ou de diverses formes d'immunodéficience, une allergie au visage peut devenir plus grave et conduire au développement d'un choc anaphylactique ou d'un angioedème.

Il s'agit d'une maladie potentiellement mortelle avec un risque élevé de mortalité, de développement rapide et conduisant à un bronchospasme et à une suffocation. Appeler une ambulance est nécessaire en cas de peau bleue, d'essoufflement, d'enrouement, de toux aboyante ou de pâleur anormale des muqueuses et de la peau.

Éruption cutanée allergique sur le visage: causes

L'intolérance alimentaire est la forme d'allergie la plus courante. Chez les enfants nourris au lait maternisé, les allergies sur le visage peuvent être provoquées par la présence de protéines complexes dans le produit, qui ne sont pas absorbées par le corps en raison de l'immaturité du tube digestif. Dans ce cas, la peau de l’enfant est recouverte de plaques squameuses rouges qui peuvent causer des démangeaisons et grossir si l’agent pathogène n’est pas éliminé à temps.

Les allergies provoquées par des agents pathogènes d'origine alimentaire peuvent également survenir chez les nourrissons pour les raisons suivantes:

  • non-observance d'un régime hypoallergénique recommandé par la femme allaitante aux femmes qui allaitent;
  • introduction précoce de nouveaux produits dans le régime alimentaire (vous devez commencer à vous nourrir au plus tôt dans les 5-6 mois);
  • transition de l'allaitement au mélange d'alimentation.

Afin que le visage du bébé ne présente pas de boutons, d’éruptions cutanées, de desquamation et d’autres symptômes de la réaction immunopathologique, les femmes qui allaitent doivent être exclues du régime des allergènes potentiellement dangereux (miel, blé, poisson rouge, noix), ainsi que des repas difficiles à digérer. Il peut s'agir d'aliments en conserve (en particulier de fruits et de légumes), de marinades, de sauces de production industrielle, d'aliments fumés, de chocolat, de sodas, d'aliments riches en colorants, d'additifs aromatisants et de conservateurs.

C'est important! Bien que les stabilisants et les épaississants soient des additifs relativement sûrs, vous ne devez pas abuser de la consommation de produits contenant leur contenu, car ils ont des propriétés allergènes élevées.

Diagnostic différentiel

Les allergies chez les nouveau-nés peuvent souvent être «masquées» pour d’autres pathologies cutanées. Il est donc important de connaître les symptômes particuliers des principales maladies de la peau du nourrisson et de pouvoir les distinguer des signes d’une véritable allergie - le traitement et le pronostic futurs en dépendent.

Allergie chez les nourrissons

Les parents ignorent souvent que la cause réelle de la toux, des éruptions cutanées ou des douleurs abdominales chez l’enfant est une allergie. Ils accusent les rhumes, les coliques, les éruptions cutanées du nourrisson (miles, ou l'acné des nouveau-nés), ou simplement la nature difficile d'un enfant. Bien entendu, les maladies infectieuses sont la cause la plus fréquente de ces symptômes (surtout s’ils disparaissent rapidement). Mais si les symptômes réapparaissent encore et encore, il est temps de penser aux allergies.

Allergie chez le nouveau-né

La cause de la réaction allergique est la réponse du système immunitaire de l’enfant. Il est programmé pour protéger le corps, mais il réagit parfois à une substance inoffensive (pollen, poussière, aliments, par exemple) comme s’il s’agissait d’une menace. Afin de protéger le système immunitaire, il commence à produire des composés protéiques spéciaux, ou anticorps. Lorsqu'ils entrent en contact avec une substance considérée par le système immunitaire comme dangereuse, les anticorps produisent des substances chimiques puissantes appelées médiateurs: histamines, prostaglandines et leucotriènes. Et ceux-ci, à leur tour, affectent les glandes, les capillaires et les muscles lisses des organes, entraînant des symptômes allergiques.
L'allergie se produit très souvent et la susceptibilité à son apparition, selon les recherches, est héréditaire. Cependant, la sensibilité des parents aux enfants vis-à-vis d'une substance particulière n'est pas transmise.

Comment se manifeste l'allergie chez les bébés et les nourrissons

Souvent, les symptômes d'allergie affectent différents systèmes du corps et le tableau général peut sembler contradictoire. Il est possible de déterminer s'il est allergique selon les schémas suivants:
Les réactions allergiques ne dépendent pas de la saison (à l'exception du rhume des foins, mais en général, les nourrissons ne sont pas affectés). Les symptômes d'allergie sont observés quelque temps (de quelques minutes à plusieurs heures) après que l'enfant a mangé un repas ou après avoir été en contact avec un irritant.

Les allergies peuvent affecter les systèmes corporels suivants:

Voies respiratoires supérieures. Un nez qui coule avec écoulement nasal indique généralement un rhume. Cependant, un écoulement aqueux persistant peut être un signe d'allergie. Les lésions des voies respiratoires supérieures après une exposition à un allergène ou un choc anaphylactique, heureusement, se produisent rarement. Dans ces conditions, l'enfant ne peut ni avaler ni même respirer. Dans ce cas, appelez immédiatement l'ambulance.

Voies respiratoires inférieures. La toux et la respiration enrouée sont des signes courants d'une maladie virale chez les enfants. Les voies respiratoires des bébés sont très sensibles et lorsque leur surface s'enflamme sous l'influence de la maladie, les enfants peuvent commencer à tousser et à respirer sifflante. Parfois, la toux et la respiration sifflante sont une conséquence de l'asthme.

Les enfants allergiques attrapent souvent des virus respiratoires et ne peuvent pas se débarrasser de la toux pendant longtemps. À la suite d'une exposition à des allergènes ou à des virus, la surface interne des voies respiratoires de l'enfant devient enflammée, ses parois gonflent, ce qui entraîne une toux sèche et tendue et parfois des difficultés à respirer.

Le sifflement fait par l'enfant en train de respirer est un signe dangereux. Les parents doivent inspecter l’enfant et s’il aspire de l’air avec le bruit, gonfle ses narines, siffle pendant l’inspiration ou l’expiration, vous devez immédiatement montrer le bébé au médecin.

Les yeux Yeux rouges enflammés, conjonctivite, œdème des paupières - une affection provoquée à la fois par un virus et par une allergie. Les enfants s’inquiètent, se frottent les yeux, pleurent, des cernes apparaissent sous leurs yeux.

Tractus gastro-intestinal. Les maladies virales peuvent provoquer des vomissements, une diarrhée (chez les nourrissons dont les selles sont plus molles, plus liquides et plus grosses que d'habitude), une constipation, une dyspepsie, une augmentation de la formation de gaz, une mauvaise absorption des nutriments (pouvant entraîner une perte de poids) et une colite. Cependant, ces symptômes sont également caractéristiques des allergies. L'allergie elle-même peut même ne pas être un aliment: les enfants allergiques à l'environnement peuvent développer des maladies gastriques en avalant des expectorations, ce qui entraîne une irritation de la muqueuse gastrique.

Peau Des allergies chez les nourrissons se sont manifestées, notamment éruption cutanée sur les joues et le corps, desquamation de la peau, érythème fessier, démangeaisons. Il est nécessaire de distinguer les symptômes d'allergie de la dermatite habituelle de la couche (lorsque la couche est rarement remplacée pour un enfant) ou de l'irritation de la peau provoquée par des agrafes peu pratiques pour un enfant, des matières collantes ou des matières textiles inappropriées.

Comportement La santé de l'enfant se reflète dans son comportement. Un enfant qui ne se sent pas bien, mange peu, ne dort pas bien, se comporte de manière agitée en raison de douleurs abdominales, de démangeaisons, de nez bouché.

Allergie à l'allaitement chez un nourrisson

Les substances allergènes sont éliminées du corps de trois manières: par le système urinaire, le système respiratoire ou par la peau. Dans ce dernier cas, les irritants peuvent provoquer une réaction allergique ou une éruption cutanée. Ils sont des types suivants:

Dermatite atopique, eczéma. Se produit le plus souvent chez les nouveau-nés allaités, si l'un des parents ou les deux souffrent d'allergies. Tout d'abord, des rougeurs apparaissent sur le visage, le cuir chevelu, le torse et, chez les enfants plus âgés, peuvent se produire dans les plis de la peau, dans le creux du coude et sous les genoux. Formation en rouge eczéma, recouvert de croûtes ou d'écailles, parfois pleurant.

Dermite allergique, urticaire. Une éruption allergique classique - beaucoup de petites formations convexes sur le visage et le corps d'une personne - survient rarement chez les nourrissons. Il est généralement plus petit que les enfants plus âgés ou les adultes. Tout d'abord, une éruption cutanée chez les nourrissons apparaît sur le visage, puis elle peut progressivement atteindre le cou et le corps. Les éruptions cutanées, les éruptions cutanées peuvent être soit rouges (si l'irritant est ingéré avec des aliments, des médicaments, par inhalation) ou blanches (si vous êtes allergique au lait).

Dermatite de contact. Il s’agit d’une éruption allergique provoquée par une réaction au savon, à un détergent, à des vêtements de laine irritant la peau du bébé, à des plantes contenant du jus toxique et à d’autres substances entrant en contact avec la peau du bébé.

Comment soulager les symptômes des allergies non alimentaires

Il n’existe pas de médicament pour les allergies, mais vous pouvez essayer d’atténuer ses symptômes. Si le bébé souffre d'allergies, la première chose à faire est de minimiser le contact de l'enfant avec l'irritant. Les allergies sont généralement exacerbées si l'effet des allergènes sur le corps reste au même niveau. Si les parents peuvent protéger l'enfant contre les irritants pendant au moins six mois, il est possible qu'une allergie chez les nourrissons disparaisse au bout d'un certain temps et que l'organisme «oublie» les allergènes.

Cependant, déterminer la cause des allergies n’est pas si facile. Pour les enfants de plus de deux mois, vous pouvez essayer de passer des tests d'allergie ou des tests cutanés pour les allergies. Cependant, leurs résultats sont difficiles à interpréter correctement, car le système immunitaire de l’enfant est encore immature. Dans ce cas, il peut être utile que les parents commencent à tenir un journal. Là, il est nécessaire d’enregistrer le moment de la manifestation des symptômes allergiques chez un enfant, ce qu’ils expriment, quels événements l’ont précédé. Ainsi, après un certain temps, vous pouvez identifier la cause de l'allergie - il peut s'agir d'un détergent, d'un animal domestique, d'un vêtement ou d'un meuble, ainsi que du type d'aliment, de médicament, etc.

Bien que la cause exacte de l'allergie ne soit pas claire, les parents peuvent essayer les précautions suivantes:

  • Utilisez des housses anti-poussière pour les matelas et les oreillers.
  • Essayez de retirer l'animal de la maison pendant une semaine.
  • Remplacez les oreillers ou les couvertures par des matériaux d'origine animale (laine, plumes) par des matériaux synthétiques.
  • Optez pour un détergent à lessive hypoallergénique.
  • Faites souvent le nettoyage humide de l'appartement.

Médicaments pour le traitement des allergies

Après avoir identifié la cause de l’allergie, le médecin peut lui prescrire les médicaments suivants:

  • Antihistaminiques, généralement de deuxième génération (par exemple, Zyrtec).
  • Pommades et crèmes médicamenteuses non hormonales qui soulagent l'inflammation et les démangeaisons et ont un effet cicatrisant.
  • Dans les cas plus graves, le médecin peut vous prescrire des pommades hormonales. Après avoir besoin de lubrifier la peau de l'hydratant pour enfants.
  • Pour les irritations modérées de la peau, vous pouvez appliquer des onguents, des crèmes et des teintures d'herbes médicinales (par exemple, la camomille), qui ont un effet anti-inflammatoire et analgésique.
  • Si une réaction allergique peut menacer la vie de l’enfant, il est nécessaire de lui donner immédiatement un antihistaminique (par exemple, la suprastine) et d’appeler une ambulance.

Il n'est pas recommandé de traiter l'éruption cutanée chez un enfant seul - par exemple, lubrifier les rougeurs avec de l'iode, un vert brillant et d'autres médicaments qui peignent la peau. Cela peut entraîner des difficultés de diagnostic chez le médecin. Aussi, ne pas presser ou ouvrir l'acné et les cloques, ne pas essuyer la peau du bébé avec des lotions ou des substances contenant de l'alcool.

Allergie alimentaire chez les nourrissons et l'allaitement

L'allaitement protège contre les allergies pour deux raisons. Le premier et le plus évident, les enfants allaités sont exposés à moins d'allergènes alimentaires. Le régime alimentaire des nourrissons ne comprend ni protéines de soja ni produits à base de soja; moins un enfant consomme de ces produits, moins le risque de développer une allergie est élevé. Selon les recherches, plus un produit est introduit tôt dans l'alimentation, plus il est probable qu'il puisse provoquer des allergies.

Une autre raison est liée au développement du système immunitaire. À la naissance, le système immunitaire de l’enfant n’est pas pleinement fonctionnel. Avant la naissance, la mère transmet ses anticorps au bébé, ce qui constitue un système de protection chez l’enfant. 1 mois après la naissance, le corps du nourrisson commence à produire ses propres anticorps. Et au bout de six mois, l’enfant dispose d’un système immunitaire complètement fonctionnel, quoique immature, pouvant servir de première ligne de défense contre les ennemis.

Par conséquent, il est recommandé d'allaiter pendant au moins six mois. Avec l'alimentation artificielle, vous pouvez utiliser une formule hypoallergénique pour l'alimentation. Les protéines contenues dans ces mélanges artificiels sont traitées de manière à ne pas être reconnues par le système immunitaire.

Mais tout n'est pas sans nuages. Il arrive parfois que les aliments consommés par la mère, par le lait maternel, pénètrent dans le corps de l'enfant et provoquent des allergies. Pour déterminer quels aliments contribuent à une réaction allergique chez un bébé, une mère peut, en tenant un journal. Là, vous pouvez écrire quand la mère mange, ce qu’elle mange exactement, comment l’enfant réagit à son lait, commence-t-il à s’inquiéter et à gémir après avoir mangé? Habituellement, les premiers symptômes d’une allergie durent de quatre heures à un jour après l’alimentation, mais si l’allergie est grave, la réaction se produit en quelques minutes à peine.

Lorsque la cause des allergies chez l'enfant est identifiée, il est recommandé à la mère de développer un régime alimentaire excluant tous les aliments suspects. Si le bébé se sent mieux après l’introduction du régime, il est recommandé de manger certains aliments interdits après un certain temps et de voir comment il réagit. Si la réaction est négative, le produit doit être soit fortement réduit, soit ne pas être utilisé du tout pendant une longue période. En règle générale, l'état des bébés est nettement amélioré la première semaine après que la mère a cessé de consommer des aliments allergiques. Cependant, pour que tous les symptômes disparaissent, il faut au moins deux semaines et parfois même davantage.

Bien sûr, le régime alimentaire de la mère est désagréable, mais tout n’est pas si triste. Avec l'alternance de nourriture (quand entre les repas, pour lesquels le bébé est allergique, cela prend un certain temps), la mère peut même utiliser des produits "interdits". Lorsque l'intervalle est de 3 à 7 jours, les aliments consommés sont complètement retirés du corps de la mère, ce qui aide à prévenir l'accumulation de symptômes allergiques chez l'enfant. Mais plus la réaction de l’enfant à la nourriture que mange la mère est forte, plus elle doit attendre longtemps. Il est seulement possible de déterminer l'intervalle de temps requis avec précision par expérience.

Fait intéressant, souvent, la nourriture à laquelle le bébé réagit de manière négative affecte négativement la mère elle-même. Elle n’en est peut-être même pas consciente, jusqu’à ce qu’elle ressente une poussée de force pendant le régime forcé. Ironiquement, cette catégorie comprend souvent des produits qui constituent la base du régime alimentaire de la famille.

A quoi ressemble une allergie sur le visage d'un nourrisson: photo d'une éruption cutanée, symptômes et méthodes de traitement

Les scientifiques ont commencé à observer et à étudier les réactions allergiques seulement au début du 20ème siècle. L'allergie sous diverses formes se produit dans 30% de la population des enfants. Ses causes sont des facteurs environnementaux défavorables, une prédisposition génétique, ainsi que le nombre croissant de maladies que les parents subissent avant la conception et l'accouchement. Le plus souvent, les nouveau-nés et les enfants de la première année de vie sont sujets à l'hypersensibilité.

Qu'est-ce qu'une allergie?

L’allergie est le processus immunopathologique provoqué par l’hypersensibilité du système immunitaire du corps. Une substance qui déclenche une réaction allergique, appelée "allergène".

Lorsque l'allergène est à nouveau exposé à un organisme préalablement sensibilisé, le système immunitaire, en réponse, produit des immunoglobulines E. Elles provoquent à leur tour un certain nombre de modifications qui contribuent au développement de symptômes caractéristiques.

Types d'allergies chez les nourrissons et les symptômes qui les accompagnent

L'hypersensibilité chez les jeunes enfants peut être divisée en trois groupes selon les types et les symptômes:

Lésions cutanées:

  • diathèse exsudative, gale lactée (peau du visage, du front, des joues, des seins, des fesses, ventre rouge, feuilletée, humide, démangeaisons) (nous vous conseillons de lire: qu’en est-il si l’enfant est mouillé derrière les oreilles?);
  • éruption cutanée, rougeur de nature diverse (des petites taches sur le front et les joues aux taches de l'urticaire sur tout le corps);
  • gneiss (séborrhée) sous les poils de la tête et des sourcils;
  • érythème fessier à durcissement prolongé (derrière les oreilles, dans les plis inguinaux, sous les aisselles);
  • perte de chaleur excessive même avec une légère surchauffe;
  • conjonctivite allergique.

Violations de la fonction du système digestif:

  • coliques intestinales - spasmes des muscles intestinaux, flatulences;
  • régurgitations fréquentes et abondantes; vomissements;
  • selles irrégulières irrégulières (liquide avec mousse, verdâtre, constipation);
  • dysbiose intestinale.

Manifestations du système respiratoire:

  • rhinite allergique (écoulement nasal prolongé, difficulté à respirer par le nez);
  • bronchospasme (étouffement de la respiration sifflante avec contraction des zones thoraciques souples), il est possible de passer à l’asthme bronchique.

L'angioedème (œdème angio-névrotique) est une manifestation particulièrement dangereuse d'une réaction allergique. Cette affection se caractérise par un gonflement de la graisse sous-cutanée du visage, du cou, moins souvent des extrémités, du larynx et, par conséquent, par une suffocation. La forme extrême d'une réaction allergique est le choc anaphylactique.

Causes d'une réaction allergique

En raison de la présence d'allergies chez un nourrisson peut être la nourriture, le contact, la drogue. Les agents pathogènes sont les aliments, le lait maternel, les produits chimiques ménagers, les parfums pour enfants, les médicaments, les vaccins, les piqûres et le venin d'insectes.

Les allergies alimentaires chez les nourrissons sont les plus courantes et se manifestent principalement sous la forme de dermatite atopique exsudative, de troubles du tractus gastro-intestinal:

  • L'allergie aux joues résultante chez un enfant nourri au sein, dit à propos de la réaction alimentaire de ma mère au régime alimentaire, une intolérance individuelle au lait maternel.
  • Les préparations pour nourrissons - la cause d'allergie la plus fréquente chez les nouveau-nés recevant une alimentation artificielle (nous recommandons de lire: quelle est l'allergie au mélange sur le corps du bébé?). Dans ce cas, une allergie sur le visage d'un enfant peut également indiquer une intolérance aux ingrédients du mélange, un déficit en lactase.
  • L'allergie chez les enfants jusqu'à un an survient au moment de l'introduction d'aliments complémentaires. Selon les recommandations, les compléments alimentaires commencent à l’âge de quatre mois et n’essayent pas un nouveau produit au maximum une fois par semaine.

L'allergie de contact chez un bébé d'un mois se manifeste sous la forme d'une éruption cutanée diversifiée. Des éruptions cutanées apparaissent sur la peau en contact direct avec l'allergène, puis se disséminent dans tout le corps. Dans ce cas, une hypersensibilité à la poussière domestique, à la laine et aux déchets d’animaux, ainsi qu’aux tissus en lin pour enfants, aux détergents à lessive, aux produits cosmétiques spéciaux pour enfants (crèmes, couches, lingettes humides) est possible.

Réaction allergique de type de contact

Une réaction allergique aux médicaments débute le plus souvent avec une petite éruption cutanée avec démangeaisons rouges, sujette à la perte de poids. Cela peut n'être qu'un effet secondaire des médicaments antibactériens, des complexes vitaminiques, des sirops antipyrétiques ou des vaccins.

Au printemps et en été, une allergie chez les nourrissons peut être une réaction à la floraison des plantes (pollinose). Dans ce cas, le pollen des arbres et des herbes joue le rôle d’allergène. La pollinose chez le nourrisson se manifeste par un nez qui coule, des éternuements, une conjonctivite, une saisonnalité prononcée.

Pollinose ou rhinoconjonctivite allergique saisonnière chez un nourrisson

Comment comprendre ce que le bébé a des allergies?

Le diagnostic des allergies et l'identification de l'allergène ne sont effectués que par des médecins spécialistes: un pédiatre, un allergologue immunologue. Examen obligatoire de l'enfant, tests sanguins, méthodes supplémentaires d'examen instrumental.

La présence de niveaux élevés d'IgE et d'éosinophiles dans le test sanguin nous permet de comprendre et de reconnaître plus précisément la réaction allergique et de déterminer le principal allergène. Identifier la relation entre les effets de certains facteurs, la consommation de nourriture et les symptômes d'hypersensibilité permet d'interroger les parents, en tenant un journal alimentaire.

Qu'est-ce qui est allergique aux nourrissons?

  • La complication la plus fréquente est l'asthme, une maladie à long terme de nature infectieuse-allergique avec des exacerbations fréquentes.
  • Peut-être le développement de lésions chroniques du système hématopoïétique - anémie hémolytique. Le principal symptôme de cette maladie est la destruction accélérée des globules rouges.
  • Cependant, l'œdème de Quincke et le choc anaphylactique sont reconnus comme les états les plus dangereux. Ces états apparaissent soudainement, se développent rapidement et ne sont traités que dans des conditions stationnaires.

Traitement de la pathologie chez les enfants de moins d'un an

Pour guérir les allergies chez un nourrisson, vous devez d'abord éliminer l'allergène. Lorsqu'elle allaite, une femme doit choisir avec soin sa nourriture. Les agrumes, le miel et les produits apicoles, les fruits et légumes rouges, les pâtisseries, le chocolat, les produits en conserve et fumés, le lait, les noix, le poisson et les fruits de mer sont complètement exclus du régime alimentaire.

Les produits cosmétiques pour bébé ne sont choisis que comme hypoallergéniques (nous vous conseillons de lire: quelle préparation hypoallergénique est la plus utile?). Il est important que la chambre d'enfants aère le plus souvent possible et y effectue un nettoyage humide en éliminant les accumulateurs de poussière (tapis, rideaux, peluches).

Comment traiter, quel médicament donner à l'enfant, comment oindre les lésions cutanées? Les médicaments sont strictement prescrits par le médecin, tandis que les médicaments d’action générale et locale sont sélectionnés.

Utilisation d'absorbants

Les entérosorbants - Smecta, Polysorb, Enterosgel, charbon actif, charbon - sont plus couramment utilisés dans le traitement des allergies alimentaires. Il est possible d'utiliser à partir de la naissance, ainsi que dans 6-7 mois - avec l'introduction d'aliments complémentaires.

Les entérosorbants ne sont pas absorbés par le tube digestif. En passant dans le tractus gastro-intestinal sans modification, provoque des réactions toxiques et allergiques, aide à réduire la charge sur le foie et les reins, lie les agents pathogènes dans l'intestin, accélère leur élimination de l'organisme en activant le péristaltisme.

Utilisation d'antihistaminiques

Les antihistaminiques réduisent les manifestations d'hypersensibilité sous forme d'œdèmes, de démangeaisons, d'éruptions cutanées. Jusqu'à ce que l'enfant atteigne l'âge d'un mois, aucun antihistaminique n'est prescrit. À ce jour, il existe plusieurs générations de ce groupe de drogues.

Les premières générations (Dimedrol, Suprastin, Tavegil, Fenkrol, Diazolin), outre l’action antiallergique, ont un effet sédatif prononcé, elles doivent être prises deux à trois fois par jour. À la maison, ces fonds chez les nourrissons ne sont pas utilisés.

Les préparations des générations suivantes (I, II) sont mieux adaptées à l’utilisation par un enfant - Loratadine, Desloratadine, Cétirizine, Levocetirezin, Fexofenadine, Dimetinden. Posséder une action quotidienne dirigée et sélective, il n'y a pas d'effet sédatif. Si l'enfant a un mois, le traitement par gouttes, par exemple Fenistil, est autorisé. Une fois que le bébé a 6 mois, les gouttes de Zyrtec peuvent être utilisées.

Remèdes pour usage local

Tous les fonds pour une utilisation locale sont divisés en hormones et non hormonaux. Disponible sous forme de crème, gel, pommade.

Des moyens qui n'ont pas d'hormones dans sa composition, vous pouvez utiliser pendant une longue période. Ces crèmes comprennent Bepanten, Fenistil, Elidel, Vondekhil. Si l'enfant a déjà un mois, une allergie au visage, au front, aux joues est interrompue par un médicament comme Bepanten (pour plus de détails, voir l'article: utilisez la crème Bepanten correctement pour les mères allaitantes et les nouveau-nés). Il est également disponible pour les enfants sous forme d'émulsion et de liquide de refroidissement.

Les pommades et les crèmes, ayant dans leur composition des hormones corticostéroïdes, sont utilisés en cas d’inefficacité d’autres agents à fortes allergies uniquement sur prescription du médecin. Ils réduisent activement et rapidement les démangeaisons et les manifestations cutanées, tout en étant absorbés dans le sang. Des préparations relativement sûres pour les enfants (Advantan, Mometasone) commencent à être utilisées à partir de six mois. Pendant combien de temps on peut les appliquer sur la peau, seul un spécialiste décide. Si vous arrêtez abruptement le traitement avec de telles substances, vous pouvez rencontrer le "syndrome de sevrage" et la récurrence de la maladie sous-jacente.

Recettes de médecine traditionnelle

Les bains, les lotions, les herbes à frotter avec des décoctions ne doivent pas être opposés aux méthodes traditionnelles, ils sont simplement un ajout à la thérapie principale. Après la guérison complète de la plaie ombilicale, une décoction de ficelle, de calendula, de camomille et d’écorce de chêne est versée dans le bain pour que le bébé hydrate et apaise la peau. Les lotions et le frottement du jus d'aloès réduiront les démangeaisons et les rougeurs.

Recommandations d'entretien général

Que doivent faire les parents lorsqu'un enfant est diagnostiqué avec une allergie? Tout d'abord, ne paniquez pas! Des méthodes non spécifiques de traitement et de prévention de la récurrence de la maladie sont faciles à appliquer à la maison tous les jours.

Pour prévenir les réactions allergiques chez les nourrissons, vous devez suivre scrupuleusement toutes les règles de soins pour le bébé.

  • observer le régime de consommation et maintenir l’équilibre hydrique du corps du bébé;
  • suivre strictement les recommandations diététiques dans le régime et le nouveau-né et la mère;
  • ne ramassez la literie de bébé que dans des tissus doux et naturels aux coutures extérieures; ne portez que des vêtements propres et secs;
  • aérer régulièrement la chambre des enfants, faire le nettoyage humide, en évitant l'accumulation de poussière;
  • à temps pour se baigner, laver le bébé, utiliser des couches uniquement marques vérifiées;
  • traiter les plis de la peau avec une crème protectrice; si au moins plusieurs éléments de l’éruption apparaissent, utiliser une crème spéciale (par exemple, Bepanten);
  • ne tardez pas à contacter un pédiatre en cas de suspicion de progression de vos allergies, suivez ses recommandations au bon moment.

Combien d'allergie traverser?

La rapidité de récupération de l'enfant est très individuelle et dépend de nombreux facteurs. Quel était l'allergène, combien de temps a-t-il fallu (voir aussi: produits allergènes connus qui sont nocifs pour l'allaitement)? Combien de temps après le début de l'allergie le traitement at-il été prescrit et était-il efficace?

L'ensemble des manifestations de l'allergie peut disparaître sans laisser de trace en deux ou trois jours et nécessiter un traitement à long terme. Si toutes les recommandations sont suivies, il est à espérer que l'allergie disparaisse d'ici cinq ans, car le système immunitaire et le tube digestif achèveront leur formation et leur amélioration. Vous bénisse!

Pourquoi un nourrisson a-t-il une allergie au visage et comment le traiter?

À la naissance d'un enfant, chaque parent s'inquiète de l'apparence, qu'il s'agisse d'une éruption cutanée ou d'une éruption cutanée sur la peau d'un bébé. Cependant, il y a des situations où il y a une allergie sur le visage du nouveau-né, de telles manifestations provoquent la panique chez les parents. Pour éliminer ces éruptions cutanées désagréables, il est nécessaire d’approcher rapidement et correctement le procédé de traitement d’une réaction allergique.

Allergie sur le visage chez les nourrissons

À la naissance, le nouveau-né est affecté par divers facteurs sur le corps. Nombre de ces effets se manifestent sous la forme d'éruptions cutanées sur la peau. Les allergies chez les enfants sont très courantes, avec lesquelles presque tous les parents.

L'immunité des enfants n'est pas encore en mesure de traiter de manière indépendante les allergènes externes, ce qui entraîne l'apparition d'une réaction au moindre contact avec l'allergène, qui se manifeste le plus souvent sous la forme d'une éruption cutanée.

L'allergie la plus courante chez le nouveau-né concerne les joues et les fesses. Cependant, si une réaction à un allergène se produit, une éruption cutanée aiguë peut recouvrir tout le corps du bébé. En conséquence, l'enfant ressent des symptômes désagréables, aggravés par le contact avec le liquide.

Le nouveau-né devient de mauvaise humeur et les allergies peuvent même provoquer de la fièvre. Beaucoup de parents croient que lorsqu'une éruption cutanée apparaît, vous pouvez simplement utiliser de la crème pour bébé pour corriger le problème.

Cependant, cela est faux, tout d'abord, il est nécessaire d'éliminer les causes de l'apparition, car une éruption cutanée allergique peut apparaître non seulement sur la peau, mais également sur les organes internes du nouveau-né, ce qui ne peut être vu visuellement.

Le mécanisme du développement des allergies chez les nourrissons

Le corps du nouveau-né diffère de celui de l'adulte par un niveau de sensibilité accru et peut donc réagir négativement à divers types d'allergènes.

Un adulte peut ne pas s'en apercevoir, à un moment où, pour un nouveau-né, il peut s'agir d'un problème grave.

Après la naissance du bébé, toute substance entrée dans le corps est un allergène et peut provoquer une éruption cutanée et des démangeaisons sur la peau. Dans la première ligne du sang de l’enfant, il n’ya que des éléments protecteurs de la mère.

Les allergies les plus courantes sont les groupes suivants:

  • En présence de lésions infectieuses du corps de la mère au troisième trimestre de la grossesse;
  • La présence de déchets dangereux au travail d'une femme enceinte;
  • Mauvaises habitudes pendant la grossesse;
  • Mauvaise alimentation pendant la grossesse, qui ne fournissait pas la quantité nécessaire de composés de vitamines;
  • Maladies allergiques chroniques chez les femmes;
  • L'usage de drogues dans la période de porter un bébé;
  • Transfusion sanguine pendant la grossesse;
  • Absence d'allaitement

Malgré la généralisation de ce type de maladie, le mécanisme du développement de l'allergie chez le nouveau-né n'a pas été complètement étudié.

L'allergie est un grave problème de la société moderne. Plus de 93% des personnes au moins une fois dans leur vie l'ont rencontré: toux, démangeaisons, larmoiement et autres. Le plus tôt vous commencez le traitement, mieux ce sera. L'outil soulage non seulement les symptômes des réactions allergiques, mais élimine également la cause.

En règle générale, le problème disparaît 15 minutes après l'utilisation des gouttes. C’est un complexe végétal naturel, créé à partir d’herbes naturelles. Je peux conseiller le médicament à mes patients en toute confiance!

Comment se manifeste une allergie chez les nourrissons?

Une réaction allergique chez le nouveau-né se manifeste le plus souvent par le rougissement des joues, la présence d'un grand desquamation au niveau du front et du menton. Cependant, l'emplacement de l'éruption cutanée peut dépendre des raisons ayant contribué à l'apparition d'une telle allergie.

Les parents peuvent observer un sentiment accru de mauvaise humeur chez l'enfant, des ballonnements et des selles molles, présentant des signes de mousse dans leur contenu.

Photo de manifestations d'allergies sur le visage chez les nourrissons:

Causes de l'allergie chez les nourrissons

Les maladies allergiques peuvent se manifester chez le nouveau-né pour diverses raisons.

Les plus communs sont:

  • Prédisposition génétique aux réactions allergiques;
  • Alimentation inadéquate de la mère pendant l'allaitement;
  • Utilisation par la mère lors de l'alimentation d'aliments interdits
  • Abus de mauvaises habitudes pendant la grossesse et l'allaitement;
  • Premier aliment;
  • Produits chimiques pour nettoyer et laver et laver les vêtements pour enfants;
  • Articles cosmétiques tels que savon et crème pour bébé;
  • Les cas fréquents de suralimentation du nouveau-né;
  • Substances cosmétiques de la mère;
  • La poussière;
  • Poils d'animaux;
  • L'utilisation de médicaments pour le traitement du nouveau-né;
  • Les couches;
  • Jouets contenant des éléments toxiques.

Ce ne sont pas toutes les causes du développement d'une éruption allergique chez le nouveau-né.

Les allergies

Les nouveau-nés ont les types d'allergies suivants:

  • Nourriture - l'apparition d'une réaction à la nourriture, qui consomme la mère et nourri à l'enfant avec du lait maternel. Les premiers leurres, surtout s’ils sont présentés trop tôt à un enfant;
  • Allergie de contact - au contact d’objets contenant des particules d’allergènes. Par exemple, des couches lavées avec un détergent ou un shampoing pour bébé;
  • Inhalation - Allergie résultant du contact avec des allergènes lors de l'inhalation d'air, par exemple, de la poussière.

En cas de réaction allergique, il faut d'abord identifier et éliminer l'allergène.

Allergies alimentaires

Allergies d'allaitement

Quand un enfant naît au début, il se nourrit de lait maternel, qui est nécessaire au développement normal de tous les organes internes et au renforcement de l'immunité.

Il est particulièrement important de suivre le régime alimentaire, en excluant tous les allergènes pouvant être contenus dans les produits.

Ce type d'allergie est le plus fréquent chez les nouveau-nés.

Cela peut se manifester par l'apparition des symptômes suivants:

  • Rougeur des joues et des fesses;
  • L'éruption apparaît sous forme de petits points;
  • Un pelage de la peau peut survenir.
  • Indigestion.

Allergie au gluten et au lactose

Lorsqu'une mère consomme des produits contenant du gluten, une réaction allergique peut survenir chez un enfant. Ceci est principalement dû aux enzymes irritantes qui affectent négativement les parois de l'estomac du nourrisson et provoquent un grand nombre de symptômes désagréables.

Ce type de réaction allergique peut se manifester avec les symptômes suivants:

  • Distension abdominale;
  • Léthargie du nourrisson;
  • Rougeur sur la peau pouvant apparaître dans le dos et le visage;
  • Chaise avec enzymes lavables des trompes.

Dans certains cas, les bébés sont allergiques au lactose. Dans ce cas, l'allaitement devient impossible et le nourrisson doit être transféré à une alimentation artificielle à l'aide de mélanges secs.

Le mélange est choisi individuellement par les pédiatres et ne doit pas contenir de sucre et présenter ses qualités bénéfiques au plus près du lait maternel.

Allergie au lait de vache

De nombreuses femmes utilisent du lait de vache dilué pour préparer des aliments pour bébés. Cependant, l'enfant peut avoir une réaction allergique à la protéine contenue dans le produit en grande quantité.

Ce type d'allergie se manifeste par les symptômes suivants:

  • Douleur et ballonnements;
  • L'estomac devient dur;
  • Il y a un tabouret liquide mousseux, vert;
  • Le corps entier est recouvert de plaques rouges.

De leur côté, tous les parents ne peuvent pas déterminer la cause d’un défaut aussi désagréable; il est donc nécessaire de consulter un pédiatre.

Introduction d'aliments complémentaires et d'allergies

Avec une quantité insuffisante de lait maternel, il est nécessaire d'introduire les premiers aliments complémentaires à l'aide de céréales sèches, qui sont préparées avec du lait ou de l'eau spéciale pour enfants.

Les fabricants de nombreuses marques, qui produisent le premier aliment pour les plus petits, ajoutent du sucre au produit.

Ce composant contribue à la formation d'allergies et peut provoquer des ballonnements.

En outre, une réaction allergique se produit souvent lors de la première entrée dans le régime des purées de fruits et de légumes.

Comme ces produits contiennent un grand nombre de composés inconnus de l'estomac du nouveau-né, des éruptions cutanées peuvent apparaître sur le corps du nourrisson.

Alimentation artificielle et allergies

Pour diverses raisons, la femme peut ne pas avoir le lait nécessaire pour nourrir le nouveau-né.

Dans ce cas, il est nécessaire de passer à un aliment sec spécial pour les nouveau-nés.

Cette nutrition est introduite en petites quantités, mais très souvent, au début, l'éruption cutanée sur la peau de l'enfant apparaît.

Cela est principalement dû à l'addition au mélange de lait de vache en poudre et de sucre.

Ce mélange est utilisé pendant deux à trois mois, après quoi d'autres types de produits doivent être administrés à petites doses.

Allergie au vaccin

Très souvent après la vaccination, des manifestations post-vaccinales sont observées. Cela se produit en raison de la réaction du corps à l'introduction d'une substance étrangère, le plus souvent, les manifestations de telles réactions se produisent de manière autonome dans les 5 jours.

Cependant, certaines complications peuvent nécessiter l’utilisation de médicaments anti-allergiques chez les enfants.

Les symptômes d'allergie suivants peuvent être observés le plus souvent après la vaccination:

  • Des éruptions cutanées partout;
  • Des démangeaisons;
  • Sceller au site d'injection;
  • Selles molles;
  • Augmentation de la température.

Si la vaccination a provoqué une réaction chez l'enfant, il est nécessaire d'en informer le pédiatre traitant.

Il est nécessaire de mettre en évidence les types de vaccins suivants, qui ont des effets indésirables sous forme d'allergies:

  • BCG - se manifeste par une rougeur de la peau, un gonflement au site d'injection et une suppuration, une augmentation de la température corporelle;
  • Vaccination Mantoux - se manifeste par les symptômes suivants:
    • faiblesse
    • selles molles;
    • éruption cutanée sur le visage et le corps;
    • augmentation de la température;
    • sceller au site d'injection;
  • Vaccination contre la rubéole - forte fièvre, selles molles, faiblesse, éruptions cutanées rouges;
  • Vaccination contre la rougeole - éruption cutanée sur tout le corps rouge, toux, fièvre;
  • Vaccination DTP - se manifeste sous la forme d'un sceau au site de vaccination, de démangeaisons et de rougeurs au corps, de selles molles, de fièvre;
  • Vaccination contre la poliomyélite - peut provoquer de la fièvre, des troubles intestinaux, des éruptions cutanées sur le corps.

Il est nécessaire de distinguer les médicaments suivants pouvant provoquer la réaction du corps:

  • Priorix - de la rubéole;
  • Khavriks 720 - vaccin contre l'hépatite A;
  • Endzheriks In - un vaccin contre l'hépatite B;
  • Okavaks - vaccination contre la varicelle;
  • Imovax Polio - Vaccination contre la polio.

Allergie aux médicaments

Une allergie aux médicaments peut apparaître:

  • comme facteur héréditaire;
  • en cas d'utilisation simultanée de médicaments incompatibles;
  • avec l'utilisation à long terme du médicament;
  • en présence de réactions allergiques d'un autre

Allergies non alimentaires

Les réactions du corps du nouveau-né à divers facteurs qui affectent l'environnement sont appelées allergies non alimentaires.

Les plus courants sont:

  • Produits chimiques ménagers - très souvent, les nouveau-nés ont une réaction allergique aux produits chimiques ménagers tels que le détergent à lessive et le savon. Des éruptions cutanées apparaissent aux endroits de contact entre le corps et les vêtements. Pour éviter ce genre de réaction, il est nécessaire d’utiliser des détergents anti-allergiques spéciaux. Condition obligatoire pour repasser toutes les choses du nouveau-né après le lavage, non seulement il réduit le risque de contracter une maladie virale, mais il élimine également les allergènes.
  • Détergents - un autre allergène qui provoque souvent des symptômes désagréables chez les nouveau-nés est un bain et un shampoing pour bébé. La présence de colorants et de parfums dans ces détergents nuit à l'immunité de l'enfant. Pour éviter de telles situations, il est nécessaire d’utiliser des produits sans parfum.
  • Poussière et pollen de plantes - dans la pièce dans laquelle se trouve un nouveau-né, il est recommandé de nettoyer deux fois par jour. La présence de poussière peut provoquer non seulement des allergies, mais également un asthme bronchique. Très souvent, des allergies peuvent survenir pendant la période de floraison de la végétation, au pollen. Il est également déconseillé de placer les plantes à fleurs dans des vases susceptibles de contribuer à l'apparition de symptômes désagréables dans une pièce où se trouve un petit enfant.
  • Les poils d'un animal dans une pièce où un petit enfant peut avoir un animal peuvent être allergiques aux poils et à l'alimentation des animaux domestiques. Principalement allergique aux chats et aux chiens. Par conséquent, de nombreux pédiatres recommandent de retirer l'animal à la fois afin de prévenir de telles manifestations. Si cela n'est pas possible, restreignez l'accès de l'animal au nouveau-né;
  • Produits cosmétiques pour bébés - au cours de la première année de vie, les bébés ont besoin de produits cosmétiques spéciaux, tels que poudre, crème pour bébé, huile pour la peau. Beaucoup de ces produits contiennent des agents aromatisants. Par conséquent, il est nécessaire de choisir des produits avec une note indiquant que cette substance est antiallergique;
  • Jouets - de nombreux jouets contiennent des substances nocives et ne conviennent pas à un usage précoce.

Lorsque les allergies apparaissent, les parents doivent d’abord essayer d’identifier le facteur qui provoque une telle réaction. Une fois le sujet éliminé, les symptômes désagréables disparaîtront beaucoup plus rapidement.

Histoires de nos lecteurs!
"J'ai une allergie saisonnière annuelle. Je vis dans une maison privée, je bricole dans le jardin, bien que je souffre d'une réaction allergique au pollen de nombreuses plantes. En résumé, je passe mes journées d'été avec un écoulement nasal constant, une toux, des démangeaisons et un gonflement.

A commencé à prendre ces gouttes sur les conseils d'un ami. Les symptômes se sont lentement atténués, j'ai commencé à me sentir plus facile, la rhinite allergique et le nez qui coule ont cessé de gêner. Un bon médicament pour les allergies et les maladies et carences connexes, je le recommande! "

Comment reconnaître les allergies?

Une réaction allergique peut se manifester de différentes manières. La méthode la plus courante est l'apparition d'une éruption cutanée à des endroits comme les fesses et les joues d'un bébé.

Cependant, ce type de symptôme se réfère le plus souvent à une réaction à la nourriture ou au lait maternel. D'autres types d'allergies peuvent survenir sans aucune éruption corporelle.

Identifier correctement la réaction allergique ne peut que le pédiatre, qui prescrira le passage de certains types de tests.

Les parents devraient consulter un médecin si l'enfant présente les symptômes suivants:

  • La diarrhée;
  • Déchirure accrue;
  • Yeux rouges et nez bouché;
  • Eruption cutanée ou imperfections sur la peau;
  • Fièvre, pas de signes de rhume;
  • Faiblesse et desquamation de la peau.

Il n'est pas recommandé d'éliminer la réaction corporelle de l'enfant aux allergènes sans consulter un spécialiste.

Comment ne pas confondre allergies et perte de chaleur?

L'apparition de chaleur piquante chez un enfant est principalement due à la réaction de la peau à la sueur. Les jeunes enfants transpirent souvent la nuit et presque tous les enfants ont des cas de chaleur épineuse.

La chaleur épineuse se produit le plus souvent aux endroits suivants:

  • Zone axillaire;
  • Zone inguinale;
  • Dans les plis du cou;
  • Zone fessière;
  • Derrière les oreilles;
  • Entre les doigts;
  • Sur le genou et le coude se plie.

Il y a une chaleur piquante sous la forme d'une éruption rouge ou de boutons qui disparaissent d'eux-mêmes si une sécheresse est observée sur le site de la lésion de l'épiderme.

Contrairement aux allergies, la chaleur piquante ne montre aucun autre symptôme et ne survient que lorsque les plis sont présents. La chaleur épineuse ne provoque pas de démangeaisons, avec une large zone lésée, seule une légère sensation de brûlure peut se produire sur le site de transpiration accrue.

Comment ne pas confondre allergies et éruptions néonatales?

Dans les premiers jours après la naissance, les éruptions cutanées néonatales, communément appelées floraison chez le nouveau-né, apparaissent très souvent chez le nouveau-né.

Cela se produit pour les raisons suivantes:

  • Le contenu dans le sang du nouveau-né un grand nombre d'hormones maternelles;
  • La restructuration du fond hormonal du bébé, entraînant un dysfonctionnement des glandes sébacées;
  • Transmission continue d'hormones maternelles avec du lait pendant la tétée;
  • Adaptation de la peau des nouveau-nés au monde extérieur.

Les parents doivent savoir à l'avance qu'une telle éruption est considérée comme normale et ne nécessite aucun traitement.

Afin de ne pas confondre allergies et floraisons, vous devez prendre en compte certains facteurs:

  • L'éruption néonatale est rouge avec des taches blanches sur le dessus et la réaction allergique se manifeste le plus souvent par une éruption ou des taches rouges;
  • Les masses néonatales apparaissent dans la région centrale du visage, tandis que les éruptions cutanées allergiques sont le plus souvent basées sur les joues et les ailes du nez;
  • Lorsque la peau fleurit, le nouveau-né ne ressent aucun symptôme désagréable.
Éruption néonatale

Diagnostic d'allergie

Afin de prescrire le traitement correct, il est nécessaire de contacter un spécialiste qui, si nécessaire, le redirige pour un examen plus approfondi.

Au rendez-vous chez le médecin, les parents du nouveau-né doivent répondre à des questions orales à l'aide desquelles le pédiatre tentera de déterminer la cause de la réaction de l'organisme.

  • Numération globulaire complète;
  • Si nécessaire, échographie abdominale.

En outre, le médecin procède à un examen visuel du nourrisson et lui prescrit un traitement approprié et une nutrition diététique si le nouveau-né est nourri au sein.

Fatigué de la dermatite?

Peeling de la peau, éruption cutanée, démangeaisons, ulcères et vésicules, les fissures sont tous des symptômes désagréables de la dermatite.

Sans traitement, la maladie progresse, la zone cutanée touchée par les éruptions cutanées augmente.

Nos lecteurs recommandent d’utiliser le nouveau remède - la cire crème HEALTH avec venin d’abeille.

Il a les propriétés suivantes:

  • Élimine les démangeaisons après la première utilisation.
  • Restaure, adoucit et hydrate la peau.
  • Élimine les éruptions cutanées et la desquamation après 3-5 jours
  • Après 19-21 jours, élimine complètement les plaques et leurs traces
  • Empêche l'apparition de nouvelles plaques et une augmentation de leur superficie

Traitement des allergies chez les nourrissons

Avec la formation de symptômes allergiques, il est nécessaire d’adopter une approche globale pour résoudre le problème. Dans un premier temps, il est recommandé d'identifier et d'éliminer l'allergène, après quoi des médicaments de type médicament peuvent être prescrits à l'enfant.

Si une réaction allergique est survenue en raison d'un mélange inapproprié, un pédiatre vous aidera à choisir la meilleure option nutritionnelle pour les nourrissons.

Traitement de la toxicomanie

Le traitement médicamenteux comprend plusieurs étapes, qui sont utilisées en fonction de la complexité de la manifestation des éruptions cutanées et des symptômes désagréables chez les nourrissons.

Absorbants

L'utilisation de médicaments absorbant - aide à réduire l'intoxication du corps et à faire ressortir naturellement par les composés qui peuvent causer des symptômes désagréables.

Pour un nouveau-né, vous pouvez utiliser les médicaments suivants:

Le dosage du médicament est prescrit dans des cas individuels. Le traitement ne dure pas plus de trois jours.

Antihistaminiques

Les médicaments antihistaminiques sont prescrits pour réduire les démangeaisons et les rougeurs; ils sont utilisés dans les cas aigus de réaction du corps à un allergène.

Les médicaments les plus couramment prescrits sont:

Il est nécessaire de broyer la quatrième partie du comprimé en poudre et de l'ajouter au liquide consommé une fois par jour. Les gouttes proviennent du calcul du poids corporel. Le traitement ne dure pas plus de trois jours.

Préparations topiques

Médicaments non hormonaux à usage externe - l’absence d’hormones vous permet d’utiliser le médicament pendant une longue période jusqu’à disparition des symptômes. Les médicaments peuvent réduire les poches et les rougeurs.

Les outils les plus couramment utilisés pour une utilisation en extérieur sont:

Les médicaments hormonaux à usage local - sont très efficaces, mais sont nommés très rarement. Seulement dans les cas où une thérapie complexe n'a pas apporté les résultats souhaités.

Parmi les onguents hormonaux comprennent:

Préparations pour la restauration de la microflore intestinale

Probiotiques - Utilisés pour rétablir la microflore intestinale normale et améliorer la digestion.

Le plus souvent utilisé:

  • BioGay Drops - un probiotique unique isolé du lait maternel, produit en Suède;
  • Bibife Baby - les préparations comprennent des bifidobactéries et des entérocoques spéciaux pour bébés, enrichis en vitamines B6 et B1, ainsi que des fibres végétales d'inuline, produites au Danemark;
  • Linex - entérocoques, bifidobactéries, lactobacilles sont inclus dans le médicament, produit en Slovénie.

Autres drogues

Si nécessaire, vous pouvez attribuer des gouttes spéciales qui coulent dans les yeux et le nez pour éliminer les symptômes de type allergique.

Les plus couramment prescrits sont Vibrocil et Ophtalmol. Ces gouttes visent à éliminer les poches et à éliminer les symptômes de la maladie. Utilisé dès les premiers jours de la vie sur recommandation d'un médecin.

Traitement des remèdes populaires

Les méthodes traditionnelles de traitement sont utilisées en présence de petits symptômes d'allergie. Il est très important de savoir qu'avant d'utiliser une méthode, il est nécessaire de procéder à un test préliminaire des effets indésirables.

La décoction du train

Pour les nouveau-nés, la décoction de train la plus fréquemment utilisée élimine les formations inflammatoires sur la peau du nouveau-né. Permis d'utiliser dès les premiers jours de la vie.

Pour faire une décoction il vous faut:

  • 10 grammes d'herbe sèche versez 4 tasses d'eau;
  • Mettez un feu lent et porter à ébullition;
  • Laisser reposer 2-3 heures;
  • Filtrer l'infusion résultante à travers une double coupe de gaze;
  • Ajouter à l'eau en se baignant.

Il est recommandé d'utiliser trois fois par semaine.

Jus d'aloès

Jus d'aloès - aide à réduire les démangeaisons et à éliminer les éruptions cutanées.

Pour préparer, vous devez effectuer les étapes suivantes:

  • Coupez une feuille d'aloès, qui pousse près de la racine elle-même. Il convient le mieux à un tel processus.
  • Broyer et verser un verre d'eau tiède;
  • Partez pour trois heures;
  • Filtrer la jauge avec de la gaze;
  • Liquide dilué avec un verre d'eau bouillie;
  • Essuyez l'éruption allergique deux fois par jour.

Utilisé sous forme diluée dès les premiers jours de la vie du nouveau-né.

Écorce de chêne

Bain d'écorce de chêne - possède des propriétés tanniques et élimine les symptômes désagréables, tels que les démangeaisons et les rougeurs.

Pour préparer vous avez besoin de:

  • Une cuillerée d'écorce verse un demi-litre d'eau bouillante;
  • Laisser infuser une heure;
  • Filtrer et ajouter à l'eau de baignade;
  • Après le bain, appliquez de la crème pour bébé sur la peau.

Il est recommandé d'effectuer une telle procédure deux fois par semaine.

Recommandations diététiques pour les mères allaitantes

Tous les aliments qu'une femme consomme pendant l'allaitement sont donnés au nouveau-né avec le lait. Par conséquent, pour éviter les éruptions cutanées, une femme doit être attentive aux produits qu'elle utilise.

Les éruptions cutanées les plus courantes sont causées par les produits suivants:

  • Fruits et légumes de couleur vive, par exemple les agrumes et les tomates;
  • Œufs de poule;
  • Lait entier de vache;
  • Chocolat et sucré;
  • Les verts;
  • Les champignons;
  • L'ail;
  • Des fruits de mer;
  • Café
  • Produits de poisson gras;
  • Le miel;
  • Des marinades;
  • Salé épicé;
  • Viande fumée;
  • Nourriture en conserve;
  • Sauces et épices;
  • Saucisses;
  • Boissons gazeuses.

Dans la modération devrait être consommé:

  • Crème sure;
  • Produits de farine de blé;
  • Manka;
  • Poulet

Types de produits autorisés:

  • Toutes sortes de céréales;
  • Soupes de légumes à la courgette;
  • Pommes de terre trempées, faibles en amidon;
  • Des pâtes;
  • Produits de viande faibles en gras tels que le bœuf;
  • Fromage à pâte dure;
  • Produits laitiers faibles en gras;
  • Fromage cottage;
  • Beurre;
  • Huile végétale;
  • Pommes vertes;
  • L'aneth;
  • Compotes;
  • Thé noir

Il est nécessaire de manger de la nourriture en petites portions toutes les deux à trois heures.

Beaucoup de mères qui allaitent pensent que pour avoir un bon lait, il est nécessaire de manger des aliments gras, c'est faux.

La présence de grandes quantités de graisse peut perturber la digestion du nouveau-né et nuire à la mère qui allaite.

Prévenir l'apparition d'allergies

Empêcher la survenue d'une réaction allergique chez le nouveau-né est presque impossible.

Cependant, vous pouvez réduire le risque de symptômes désagréables:

  • Commencez à manger à un âge approprié et avec une petite quantité;
  • Lorsque vous allaitez, suivez un régime alimentaire spécial qui réduira le risque d'allergènes.
  • Utilisez uniquement des mélanges non allergiques pour l'alimentation et l'alimentation artificielle;
  • Nettoyage quotidien dans la pièce où se trouve l'enfant;
  • Réduire le risque de contact du nouveau-né avec des animaux domestiques;
  • Utilisez des produits cosmétiques pour soigner un enfant sans parfum.

Conclusion

Les réactions allergiques chez les nouveau-nés sont éliminées assez rapidement, l’essentiel est de contacter un pédiatre rapidement. Si des symptômes se manifestent, ne prescrivez pas vous-même le traitement, mais tenez également compte des règles simples en matière de garde d'enfants. Ce qui aidera à réduire les symptômes désagréables et à réduire le gonflement de la peau.

S'il s'agit d'une allergie de type non alimentaire, la première étape consiste à essayer de trouver l'allergène et de l'éliminer, sinon tous les types de traitement ne seront pas efficaces. Après avoir éliminé les symptômes désagréables, il est recommandé d’effectuer un nettoyage de haute qualité de la pièce en traitant l’eau bouillante avec des jouets et des objets personnels du nouveau-né.