Que faire si les bébés sont allergiques

Allergie - une réaction protectrice à divers stimuli. Ceux-ci peuvent être de la nourriture, des produits cosmétiques, de la poussière et bien plus encore. Pour certaines personnes, ce sont des choses familières, pour d'autres, ce sont des allergènes. Les maladies sont souvent transmises génétiquement. Par conséquent, les enfants dont les parents souffrent d'une réaction allergique sont plus sujets à l'apparition d'une réaction allergique. En outre, l’allergie du nouveau-né peut être un agent pathogène complètement différent, différent de celui du parent.

Les mamans et les papas devraient être attentifs au bébé. Il est important d'identifier la maladie, de distinguer l'allergène et de commencer le traitement. Aujourd'hui, une réaction allergique est observée chez 30% des jeunes enfants du monde entier.

Facteurs qui causent des allergies

Le facteur pouvant provoquer une réaction négative chez un enfant est différent. L'option la plus courante est l'allergie alimentaire. Et les produits peuvent être consommés à la fois par le bébé et par la mère. N'oubliez pas qu'avec le lait, chaque élément de la nourriture que la mère allaitante a absorbée pénètre dans le corps de l'enfant. Par conséquent, il est important de surveiller le régime pendant l'allaitement.

Les causes d'allergie suivantes sont distinguées:

  • Abus de la mère qui allaite avec des produits allergènes (agrumes, chocolat et autres bonbons, pâtisseries, œufs, etc.). Le menu recommandé pour l'allaitement dans la section sur l'allaitement maternel;
  • Protéine de vache et transfert précoce d'un nourrisson à une alimentation artificielle en lait de vache, préparations lactées ou kéfir. Quand et comment introduire des aliments de complément, lisez l'article «Régime et régime des premiers aliments»;
  • L'hérédité;
  • Drogues utilisées par maman ou bébé;
  • Effets environnementaux négatifs;
  • Virus, vaccins et vaccinations;
  • Produits introduits dans l'alimentation. Ce qui peut et ne doit pas être donné à un enfant en bas âge, lisez ici;
  • Cosmétiques et produits chimiques ménagers (crèmes et poudres pour enfants, savon et détergent à lessive);
  • Allergènes ménagers (poils et pollen d'animaux, oreillers à poussière et à plumes).

Beaucoup d'enfants dans les premières semaines de la vie souffrent d'une réaction allergique. Ainsi, dans les 20 premiers jours après la naissance, l'enfant a une éruption cutanée. La cause de ce phénomène pourrait être les hormones de la mère, que le bébé reçoit même dans l'utérus. Le corps s'adapte à de nouvelles conditions, entraînant la formation de petites taches rouges sur le visage et le cou. Une éruption similaire passe en trois ou quatre semaines indépendamment.

Les symptômes typiques d'allergies, à l'exception des éruptions cutanées, contiennent des rougeurs, une rugosité et une sécheresse de certaines zones de la peau. Il existe également d'autres symptômes, notamment des selles vertes, la toux et les éternuements, l'écoulement nasal et de fortes démangeaisons. Regardons de plus près à quoi ressemblent les allergies chez les bébés.

Comment se manifeste une allergie

L'allergie se manifeste de différentes manières. Cela dépend du type d’allergène et des caractéristiques individuelles du développement de l’enfant. Selon le type de réaction, il existe également des symptômes de la maladie, notamment les types d'allergie suivants:

  • Les types atopiques affectent la peau, les yeux et la cavité nasale, parfois les poumons. Cette catégorie comprend les dermatites, les urticaires, divers œdèmes et les affections pulmonaires allergiques (asthme, pneumonite, etc.). Les enfants présentant de tels problèmes peuvent prendre du poids de façon inégale et avoir une éruption cutanée persistante accrue.
  • Les espèces infectieuses sont dues aux bactéries et aux champignons. Les symptômes typiques incluent des manifestations cutanées, un écoulement nasal et une congestion nasale, une toux et un larmoiement, un gonflement et un malaise, et une arthrite, des douleurs articulaires et une fièvre dans les zones touchées.

Il existe d'autres options pour déterminer comment les bébés sont allergiques. Après tout, la réaction de chaque enfant est individuelle. Un bébé peut avoir une manifestation négative non seulement dans les organes respiratoires et sur la peau. La réaction peut aussi se manifester par les intestins. Ceux-ci comprennent des ballonnements et des douleurs abdominales, des diarrhées et d'autres problèmes liés aux selles, des régurgitations et des vomissements. Dans ce cas, la prise de poids pose des problèmes.

Notez que la rougeur des joues n'indique pas toujours une allergie. Les joues rouges sont des symptômes typiques de la diathèse, limite entre une maladie allergique et un état de santé. En règle générale, la diathèse se manifeste du fait de l’utilisation de tout produit.

Quand les allergies passent

Les éruptions cutanées et les rougeurs de la peau commencent 1 à 1,5 heure après l’interaction avec l’allergène. Les allergies alimentaires des intestins se sont manifestées dans les deux jours. C'est pourquoi il est recommandé aux mères allaitantes, lorsqu'elles sont introduites dans l'alimentation d'un nouveau produit, de surveiller la réaction du nouveau-né pendant deux jours.

La quantité d'allergie qu'un bébé subit dépend de plusieurs facteurs. Tout d’abord, c’est le contact avec l’allergène et les types de réactions. Si nous excluons immédiatement l'agent pathogène, la réaction aura lieu dans quelques heures. Mais éliminer rapidement la réaction aux aliments ne fonctionne pas, car il faut du temps pour digérer, éliminer complètement le produit du corps et le réhabiliter. Les symptômes d'allergie après l'exclusion de l'agent pathogène du menu lors de l'allaitement continueront pendant encore deux à trois semaines. Le temps dépend de la quantité de nourriture prise.

La durée est également influencée par l'efficacité et l'efficience du traitement, l'état de l'immunité. Plus l'immunité chez les enfants est forte, plus l'organisme réagit vite à la maladie.

Comment aider bébé

Lorsqu'une réaction allergique se produit chez un enfant, les parents se demandent immédiatement quoi faire et comment traiter. Une éruption cutanée sur la peau, qui se manifeste dans les premières semaines en raison des hormones de la mère, passera d'elle-même. Le traitement dans ce cas n'est pas nécessaire. Ne pas enlever ou traiter les taches rouges avec des cotons-tiges! Cela entraînera la peau à se propager à travers la peau.

Si les allergies ne sont pas causées par des hormones, le traitement doit commencer par un régime. Éliminer les allergènes des aliments diététiques. Vous ne pouvez pas prendre divers moyens et médicaments pour les enfants, car l'automédication ne peut qu'aggraver l'état de l'enfant! Pour déterminer la forme des allergies, consultez un médecin. Seul un spécialiste peut prescrire le bon traitement!

Comment aider votre enfant souffrant d'allergies:

  • Régime hypoallergénique, que les médecins conseillent à toutes les mères d’utiliser au cours des premiers mois à 1,5 mois de la lactation. Un tel régime réduira le risque de réaction allergique et aidera à faire face à une maladie déjà apparue. Sur les principes de nutrition avec un régime hypoallergénique, lisez le lien http://vskormi.ru/mama/gipoallergennaya- dieta-dlya-kormyashhix-mam/;
  • La cause des allergies alimentaires est souvent la protéine de vache. Exclure les produits similaires des aliments, en particulier le lait de vache. Le célèbre pédiatre Komarovsky ne recommande pas de boire du lait de vache pendant l'allaitement, 4 à 6 mois à compter de la date de naissance;
  • Observez le nettoyage parfait dans la maison. N'oubliez pas que la poussière est l'allergène le plus puissant pouvant causer diverses maladies et complications. En cas d'allergie, il peut être nécessaire de retirer des peluches, des tapis et des couvertures de fourrure des locaux, qui collectent la poussière en grande quantité;
  • Lavez les choses avec du savon hypoallergénique à haute température ou de la poudre et rincez abondamment. Le linge est lavé au moins deux fois par semaine. Les couvertures et les oreillers sont choisis avec un enduit synthétique hypoallergénique. Souvent, une allergie chez un nouveau-né est causée par une literie en plumes;
  • Avec une alimentation artificielle ou mixte, une allergie chez le nouveau-né peut être due à une préparation mal choisie. En cas de réaction négative, utilisez des produits hypoallergéniques non protéinés. Pour choisir le bon mélange, lisez l'article «Règles d'alimentation mixte».

En cas d'allergies et de l'enfant dans tous les cas, ne cessez pas d'allaiter! Après tout, le lait maternel se forme et renforce le système immunitaire, qui est en mesure de faire face rapidement à une réaction allergique. Seul le lait maternel nourrit pleinement le corps des enfants en vitamines essentielles et en éléments bénéfiques.

Rappelez-vous que les allergies sont une maladie. Par conséquent, si vous trouvez des symptômes, consultez immédiatement un médecin. Il vous prescrira des tests qui aideront à identifier l'allergène. Après exclusion de l'agent pathogène, les symptômes de la maladie s'atténuent et disparaissent progressivement.

Il est strictement interdit de commencer l'auto-traitement et de consommer de la drogue! Seul un spécialiste choisit correctement les médicaments les plus efficaces pour lutter contre la maladie et qui ne feront pas de mal au nourrisson. Il existe différents remèdes pour les enfants.

Traitement d'une éruption allergique chez les enfants

Environ les deux tiers des enfants de moins d'un an et environ 30% des enfants de plus d'un an souffrent d'allergies. Une réaction corporelle inadéquate à l'allergène chez les enfants se manifeste le plus souvent sous la forme d'une éruption cutanée. Comment le traitement de l'éruption allergique chez les enfants est effectué, vous apprendrez en lisant cet article.

La tendance aux allergies est souvent héritée. Ce fait ne fait plus de doute chez les médecins. Cependant, les mécanismes de développement d'une réaction allergique ne sont pas encore bien compris, car ce ne sont pas toujours la mère ou le père qui sont allergiques à un enfant allergique, mais qui sont également allergiques.

L'essence des processus en cours est assez simple. Une certaine protéine antigénique qui ne peut pas être absorbée pénètre dans le corps de l’enfant. L’immunité du bébé «se souvient» de la protéine étrangère et, lorsqu’elle est répétée, donne une réponse immunitaire sous la forme d’une rhinite allergique appelée toux. Les éruptions cutanées constituent également une réponse immunitaire à un antigène protéique.

La médecine connaît des centaines de telles protéines. Ceux qui se produisent le plus souvent provoquent les types d'éruptions allergiques chez les enfants:

  • éruptions cutanées dues à des allergies alimentaires (pour certains produits);
  • éruption cutanée d'allergie à un médicament (pour certains types de médicaments, certaines substances et leurs composés);
  • éruption cutanée avec allergies saisonnières (pollen, floraison);
  • éruptions cutanées en réponse aux piqûres d'insectes;
  • allergie de contact éruption cutanée (produits chimiques ménagers, cosmétiques);
  • éruption cutanée due à des allergies domestiques (poussière de maison, oreillers en plumes, poils d'animaux).

Une éruption allergique peut apparaître en réponse à la pénétration d'un allergène à tout âge, chez les enfants de tout sexe, de toute race et de tout état de santé. Les manifestations d'éruptions cutanées ne dépendent pas du climat dans lequel vit l'enfant, des soins suffisants ou insuffisants lui sont fournis. Une éruption cutanée due à une allergie n'est que la manifestation extérieure d'un processus interne orageux.

Les éruptions cutanées les plus courantes se présentent sous les formes suivantes:

  • l'urticaire;
  • diathèse exsudative;
  • eczéma allergique;
  • dermatite atopique;
  • dermatite de contact.

Les causes

Un allergène est presque toujours une structure moléculaire d'origine protéique. Tous les allergènes ne provoquent pas une réponse immunitaire lorsqu'un organisme pénètre dans l'organisme. Certains sont capables de se lier à des protéines présentes dans tous les tissus humains. Ce sont généralement des éléments entrant dans la composition des médicaments ou des produits chimiques.

Après la première entrée dans le corps de l’enfant, l’allergène provoque une sensibilisation, ce qui augmente la sensibilité et la susceptibilité des récepteurs de l’histamine, ainsi que la sensibilité à un allergène spécifique. Les contacts ultérieurs avec cet allergène sont accompagnés d'une cascade de processus immunitaires avec formation d'éruptions cutanées.

Le mécanisme non immunitaire est associé à la libération d'histamines, qui, lorsqu'elles sont exposées à des cellules immunitaires, provoquent un gonflement des couches de la peau, des capillaires dilatés (cause de la rougeur), des cloques.

Le nombre d'enfants souffrant d'allergies cutanées augmente chaque année. Les médecins estiment que les principales raisons sont la dégradation de l'environnement, la consommation d'aliments génétiquement modifiés. En outre, les médecins disent que les enfants à risque sont les plus susceptibles aux éruptions cutanées allergiques.

Il comprend:

  • Bébés nés de grossesse accompagnée de pathologies (prééclampsie, manque d'eau ou taux d'hydratation élevé, jumeaux ou triplés, jumeaux ou triplés, menace de fausse couche, toxémie grave au début et à la fin de la période de gestation).
  • Les enfants qui, à un âge précoce (jusqu'à un an) ont contracté une infection virale sous forme sévère.
  • Les enfants qui, par coïncidence, dès la naissance ou jusqu'à 3 mois sont transférés dans des mélanges artificiels.
  • Les tout-petits qui manquent de vitamines importantes et mangent de manière insuffisante ou incomplète.
  • Les enfants qui ont dû prendre des médicaments pendant une longue période.

Les symptômes

Les symptômes de différents types d'éruptions allergiques présentent des différences significatives. Par exemple, les allergies de contact ne sont jamais courantes. Les éléments de l'éruption cutanée (le plus souvent ce sont les cloques) sont situés sur la partie du corps qui a été en contact avec l'allergène (produit chimique). Les ampoules sont accompagnées de démangeaisons.

Dans les allergies alimentaires, une éruption cutanée se développe généralement sous la forme d'une dermatite atopique. Il est localisé sur le corps, le visage, le cou, parfois - sur le cuir chevelu, à l'arrière de la tête. L'éruption n'a pas de contour clair, les fragments peuvent être dispersés très loin les uns des autres - dans tout le corps.

L'urticaire est une tache rougeâtre de différentes intensités de couleur sur la peau. En appuyant dessus avec votre doigt, vous pouvez voir des taches blanchâtres. Les taches urticaires sont légèrement gonflées et rappellent visuellement les brûlures d’ortie. L'urticaire géante (la forme la plus grave d'une telle allergie) s'accompagne d'un gonflement du larynx, du cou et d'un œdème de Quincke. L'urticaire est souvent associée à des allergies aux médicaments - au corps, au visage, aux bras et aux jambes, au dos et à l'abdomen.

Les diathèses exsudatives sont le plus souvent observées sur les joues, le menton, les bras et le cou, ainsi que dans les oreillettes et les oreilles. Au début, ce sont des bulles remplies de liquide clair, ce qui provoque un fort jugement. L'enfant s'inquiète, se peigne ou se frotte sur le lit. Par conséquent, les bulles éclatent facilement et laissent derrière elles une croûte rouge. Si de l'eczéma se développe, alors ces croûtes deviennent détrempées, démangeaisons et compliquées par une infection adhérente, qui devient perceptible par la présence de pustules.

L'éruption allergique peut être complètement incolore, se manifestant par "la chair de poule". Elle n’est généralement pas accompagnée de démangeaisons, n’a pas de forme grave. Cela se produit si le processus d'inflammation s'arrête sur la lésion du derme papillaire.

Comment distinguer les allergies des infections?

Les parents qui ont découvert une étrange éruption cutanée sur la peau d’un enfant veulent d’abord savoir de quoi il s’agit - une réaction allergique ou des maladies infectieuses qui se manifestent également lors de manifestations cutanées. Seul un médecin appelé peut répondre à cette question avec un degré de confiance élevé. Le diagnostic de laboratoire est en mesure de confirmer ou d'infirmer sa conclusion. Cependant, les parents attentifs sont également capables de comprendre la différence entre les infections et les allergies. En fait, ce n'est pas si difficile.

Avec les allergies, il n'y a pas de fièvre. Avec les infections, la fièvre et la fièvre sont le plus souvent les «satellites» obligatoires du stade initial de la maladie. Une éruption infectieuse a généralement un contour clair: les papules, les vésicules, les pustules et d'autres éléments de l'éruption ont certaines limites, leur forme. Lorsque des éruptions cutanées allergiques se produisent, les cloques et les cloques sont assez floues.

Gonflement du visage et des lèvres, apparition de poches avec allergies est souvent, mais avec infections, ces symptômes ne sont généralement pas observés. En cas d'allergie, l'éruption cause des démangeaisons et, dans les infections, cela ne se produit pas toujours.

Faiblesse, intoxication et courbatures avec les maladies infectieuses sont toujours, mais avec les allergies - presque jamais. Un nez qui coule et qui accompagne l'infection change de caractère. D'abord, un secret du nez est sécrété, puis il s'épaissit et change de couleur. En cas d'allergie, la morve chez un enfant est fluide tout le temps, la nature de l'évolution de la rhinite ne change pas avec le temps.

Éruption allergique sujette à la fusion, gonflement de la peau, infectieuse ne gonfle généralement pas, et tous ses éléments sont clairement visibles. Le premier se manifeste généralement par des boutons et des bulles, le second par des vésicules, des pustules, des papules.

Premiers secours

Traiter les allergies devrait allergologues et pédiatres. Toutefois, donner les premiers soins à la maison à l’enfant devrait être à la portée de tous les parents, étant donné que des allergies cutanées peuvent survenir soudainement - à tout moment et avec n’importe quel bébé.

Lorsqu’une éruption cutanée apparaît, vous devez d’abord examiner soigneusement la peau du bébé afin de repérer les caractéristiques et les lieux de la luxation des boutons. Il est important de se rappeler que l'enfant a mangé, bu, pris 3 ou 4 jours.

En cas de suspicion d'allergie alimentaire, l'enfant reçoit l'entérosorption à la dose pour l'âge (Enterosgel), la peau présentant des éruptions cutanées est lavée à l'eau froide sans savon. Avant de consulter le médecin, rien de plus ne peut être donné.

Si vous soupçonnez une allergie à un médicament, vous devez arrêter de prendre le médicament et emmener l’enfant chez le médecin. L'exception est lorsque l'enfant reçoit des médicaments pour des raisons de santé. Alors vous ne devriez pas interrompre le cours. Il vaut mieux aller à la réception chez un spécialiste.

Pour toute forme d'allergie, les premiers soins consistent à interrompre le contact avec l'allergène. Si on ne sait pas ce que l'enfant a eu une réaction cutanée, il est préférable de le protéger contre un large éventail d'allergènes communs potentiellement dangereux. Cela comprend le lait de vache entier, les œufs, les noix, les agrumes, certains types de poisson de mer, les sucreries, le miel et autres aliments, la poussière domestique, les poils d'animaux, les aliments pour poissons, tous les parfums, les cosmétiques, le pollen de plantes et les médicaments.

Si la cause des éruptions cutanées chez les parents est claire, il sera plus facile de limiter le contact avec l'allergène.

Le site de la lésion est lavé à l'eau sans savon dans tous les cas. Avec une forte éruption cutanée, vous pouvez administrer des antihistaminiques à l'enfant (en une dose unique). Après consultation avec le médecin, ils commencent le traitement principal.

Traitement

La base du traitement est l'élimination de l'allergène. On peut le trouver grâce aux diagnostics modernes, qui incluent des méthodes de laboratoire et des tests d'allergie. Après avoir éliminé l’allergène, le médecin décide de l’utilisation des médicaments. Tout dépendra du degré de lésions cutanées et des symptômes généraux.

Dans les formes les plus légères d’éruption cutanée, aide signifie avec un effet sédatif - teinture d’agripaume, décoction de valériane, décoction de mélisse. L'ingestion de tels médicaments permettra au bébé de moins souffrir de démangeaisons et améliorera son sommeil.

Les antihistaminiques éliminent la cause interne de l'histamine sans éruption cutanée. Dans la pratique pédiatrique, Erius, Loratadin, Tsétrine, Zyrtec, Diazolin, Suprastin, Claritin, Fenistil (gouttes) sont largement utilisés.

Les sorbants aident à excréter les toxines générées par des allergènes, tels que Polysorb et Enterosgel, ainsi que Lactofiltrum.

Localement, les sites d'éruption cutanée peuvent être traités avec Fenistil (gel). En cas d'éruption cutanée abondante provoquant des démangeaisons, le médecin peut vous recommander des hormones à faible teneur en glucocorticostéroïdes, par exemple l'onguent Triderm ou l'onguent Advantan. Ils vont supprimer les démangeaisons et éliminer progressivement toutes les éruptions cutanées. En cas d'allergie sévère, des préparations hormonales («prednisolone») sont prescrites pour un usage interne.

Si l'éruption s'accompagne d'un œdème grave, le médecin vous recommandera sans hésiter des médicaments diurétiques avec des préparations à base de calcium, de sorte qu'une miction fréquente ne provoque pas le "lessivage" de ce minéral essentiel par l'organisme.

Les enfants allergiques doivent être baignés sans écume, sans shampoing ni savon. Dans l'eau, vous pouvez ajouter une petite quantité de décoction de camomille ou de calendula. Laver l'enfant à l'eau avec l'ajout d'huiles essentielles est inacceptable.

S'il est nécessaire d'utiliser d'autres médicaments, il est important d'appeler le médecin et de vous informer de la possibilité de les prendre pendant le traitement d'une éruption allergique. Certains antibiotiques (par exemple, la "tétracycline"), ainsi que le médicament nootrope "Pantogam" provoquent souvent des allergies sévères, ce qui n'est pas souhaitable lors du traitement d'une éruption cutanée.

Lubrifier les éruptions cutanées avec des allergies La crème pour bébé est impraticable et nuisible, car sous la couche de crème grasse, la peau "trempe", ce qui ralentira la récupération. Appliquer la poudre ne vaut pas la peine, car elle dessèche trop la peau.

Outre les médicaments, on prescrit à un enfant allergique à la peau un régime hypoallergénique spécial qui exclut complètement les produits pouvant aggraver l’état du bébé. Pour les enfants de moins d’un an, le médecin procède à la correction de la nourriture de la mère si elle allaite, ou remplace la préparation lactée adaptée au nourrisson.

Si vous suivez toutes les recommandations et le traitement prescrit, l'éruption cutanée dure environ une semaine et demie.

Recommandations générales

Pour prévenir le développement d'allergies cutanées pour la première fois (ainsi que les faits de récidive chez les enfants qui ont déjà subi un traitement) aidera des conseils préventifs simples et efficaces:

  • Il n'est pas nécessaire de donner à l'enfant un grand nombre de médicaments. Cela sape son immunité et provoque une légère réactogénicité allergique. S'il est possible de réduire la température sans tablette, cela vaut la peine de l'utiliser. Si vous ne pouvez pas donner de sirop contre la toux et que vous fournissez plutôt une boisson chaude et abondante et un massage, il est préférable de profiter de cette occasion.

Moins un enfant "mange" de pilules, plus son immunité est forte.

Eruption allergique chez le nouveau-né

Contenu de l'article

"La peau est comme un bébé" - combien de fois entendons-nous cette expression! En effet, la peau des bébés dans les vidéos et sur les affiches est idéale, mais en réalité, les parents sont souvent sujets à des éruptions cutanées allergiques chez les nouveau-nés. Qu'est-ce que les mères et les pères doivent savoir pour ne pas paniquer et aider le petit?

Est-ce une allergie?

Tout d’abord, il est important de comprendre la nature de l’éruption cutanée apparue sur le corps de votre bébé. À première vue, les rougeurs, les irritations et les éruptions cutanées indiquent clairement des violations du corps. Cependant, il y a une éruption cutanée, ce qui est tout à fait naturel, et ne devrait pas en avoir peur.

C'est ce qu'on appelle "l'éruption de trois semaines", qui apparaît sur la peau le premier mois de vos miettes. Son apparence s’explique comme suit: le fond hormonal du bébé commence à revenir à la normale, les hormones de la mère, obtenues pendant la grossesse, quittent le corps de l’enfant. Au cours de cette reconstruction, une petite éruption cutanée rougeâtre apparaît sur le corps - le plus souvent sur le visage, parfois sur la partie supérieure du corps.

Maximum dans un mois cette éruption cutanée passe par elle-même. La seule chose que vous ne devriez pas faire est d'éliminer les petits boutons et d'essayer de les "enlever" avec un coton-tige.

Si la rougeur ne disparaît pas pendant longtemps et est accompagnée de démangeaisons, de gêne pour le bébé ou si l'éruption devient abondante, vous devriez consulter un pédiatre. C'est peut-être une vraie allergie.

À quoi ressemble une allergie?

Signes d'une éruption allergique chez un bébé

Chez les enfants de moins d'un an, les éruptions cutanées allergiques sont localisées sur les joues, le cou, les poignées (avant-bras) et les fesses. Au début - généralement à court terme (quelques heures à peine) - l’allergie ressemble à des points rouges se fondant progressivement en un seul point. La peau dans ces zones gonfle légèrement, gonfle. Ensuite, sur place des rougeurs, de petites bulles se forment, remplies de liquide clair.

Les vraies allergies ne se limitent pas aux éruptions cutanées. La rougeur de la peau et sa rugosité s'ajoutent aux symptômes. L'apparition de l'éruption s'accompagne de démangeaisons qui gênent l'enfant, parfois la toux commence. Le bébé devient irritable, ne dort pas bien, peut refuser de manger. Dans certains cas, les allergies sont accompagnées de selles liquides verdâtres.

Lorsque des soins d'urgence sont nécessaires

Si une éruption allergique chez le nouveau-né est accompagnée de larmoiement, de congestion nasale et d’enflure au visage, vous devez immédiatement appeler une ambulance.

Les symptômes peuvent indiquer un œdème de Quincke, avec le développement de l'enflure du larynx et de la langue, conduisant à la suffocation.

Pourquoi un nourrisson développe-t-il une éruption allergique: à la recherche des causes

L’opinion enracinée selon laquelle une éruption allergique chez un nouveau-né se produit uniquement à cause de sa nutrition, c.-à-d. à cause du lait maternel, à tort. C'est certainement l'une des raisons. Cependant, avant de déclarer que votre bébé a une éruption allergique due au lait et de le transférer dans une préparation pour nourrissons, vous devez exclure les autres allergènes possibles.

Les facteurs qui suggèrent que l'enfant est sujet aux allergies sont:

· La présence de parents souffrant d'allergies, surtout s'il s'agit du père ou de la mère du bébé.

  • Maladies virales avec lesquelles le bébé a eu le temps de tomber malade avant l’âge de 1 an.
  • Acceptation des antibiotiques par un enfant ou une mère.
  • Mélanges d'alimentation artificielle.
  • Complications de la grossesse dues à une maladie maternelle pendant cette période.

Dans tous ces cas, le nouveau-né est très probablement prédisposé aux allergies. En prévenir l’apparition contribuera au respect de mesures préventives simples.

  • Les vêtements pour le nouveau-né doivent être de haute qualité et fabriqués à partir de matériaux naturels. La laine est une exception, elle peut provoquer une irritation de la peau.
  • Laver les vêtements doit être soigneusement, une poudre spéciale. Les éruptions allergiques chez les nourrissons peuvent être une réaction banale aux produits chimiques ménagers. Il en va de même pour les vêtements des parents et les autres tissus avec lesquels l'enfant est en contact.
  • Découvrez les cosmétiques pour bébé que vous utilisez. Peut-être qu'il contient des composants qui peuvent causer une irritation. Et mieux choisir des moyens fiables. Dans la ligne de "La Cree" présente des produits cosmétiques pour le soin des nouveau-nés: shampooing-mousse pour les enfants dès la naissance, gel nettoyant et émulsion. Tous les produits ont une composition naturelle, ne contiennent pas d'hormones.
  • Les mères qui allaitent devraient suivre un régime spécial: exclure les allergènes alimentaires des aliments. La réaction de l'enfant au fait que la mère a mangé peut se manifester dans une période de 4 heures à une journée. Un régime alimentaire approprié est généralement élaboré par un pédiatre qui observe l'enfant.
  • Une éruption allergique chez les nourrissons sous alimentation artificielle survient au moins. Dans ce cas, l'irritant est constitué des protéines contenues dans les mélanges de lait. Dans la nature, il n'y a rien de plus naturel que d'allaiter. Le lait maternel est en soi la meilleure prévention des allergies. Cela vaut la peine de refuser l'allaitement seulement après la conclusion du médecin, ce qui provoque exactement une allergie.

Que faire lorsqu'une éruption allergique apparaît chez un nourrisson?

Si vous ne trouvez pas l'allergène vous-même, consultez votre médecin. Un pédiatre sera en mesure de déterminer la cause de l'éruption cutanée.

Vous ne devez en aucun cas vous donner des médicaments ou des antibiotiques. Si nécessaire, un traitement médicamenteux et un antihistaminique seront prescrits.

Pendant la période de traitement, faites attention aux détails:

  • Surveillez attentivement l'hygiène du bébé et l'état de la peau. Des soins inappropriés peuvent provoquer une dermatite de la couche dans la région de la couche.
  • Essayez de ne pas trop sécher la peau du bébé.
  • Changez de vêtements mouillés à temps, n’enveloppez pas trop l’enfant, s’il fait chaud dans la pièce ou à l’extérieur - sinon, il pourrait avoir une chaleur piquante.
  • Utilisez des produits chimiques spéciaux pour le lavage de vos vêtements et de ceux de vos enfants, ainsi que pour le nettoyage en pépinière. Le meilleur moyen consiste à choisir des produits portant la mention «hypoallergénique».
  • Le meilleur de tous, si la maison n'aura pas d'animaux domestiques qui peuvent provoquer des allergies.
  • Contrôlez la nourriture et la nutrition de votre bébé. Avant que l'enfant ait six mois, la mère qui allaite ne doit pas manger de produits laitiers, de bœuf, de pois, de haricots, de pommes de terre, de betteraves, de pêches, d'abricots et de bananes. Essayez de supprimer tous les produits allergènes du régime alimentaire de l’enfant: œufs, poisson, fruits de mer, carottes, tomates, fraises, agrumes, ananas, cantaloup, café, chocolat, champignons, noix, miel.

Eruption allergique chez le nouveau-né: comment traiter

Une fois que l'allergène a été trouvé et exclu, toutes vos actions doivent viser à éliminer les symptômes désagréables qui accompagnent l'éruption allergique.

Traitez la localisation de l'éruption avec une crème hypoallergénique à faible teneur en matière grasse. La crème pharmaceutique "La Cree" est un produit cosmétique naturel qui ne contient pas de composants hormonaux, de colorants ni de parfums. La crème élimine parfaitement les desquamations et les rougeurs, favorise la guérison et soulage les démangeaisons, y compris sur les jambes.

Il est important que les produits de "La Cree" soient autorisés pour les nourrissons - ceci est confirmé par le certificat de l'Etat et de nombreuses études. La marque de cosmétiques médicaux est vendue uniquement dans les pharmacies, ce qui est également un signe de la qualité des produits. "La peau est comme un bébé" - combien de fois entendons-nous cette expression! En effet, la peau des bébés dans les vidéos et sur les affiches est idéale, mais en réalité, les parents sont souvent sujets à des éruptions cutanées allergiques chez les nouveau-nés. Qu'est-ce que les mères et les pères doivent savoir pour ne pas paniquer et aider le petit?

  • Les mères qui allaitent devraient suivre un régime strict: exclure le chocolat, le lait, les noix, le miel, les agrumes, les fraises, les tomates et les autres allergènes éventuels. Le système nutritionnel est généralement développé par un pédiatre qui observe l'enfant.
  • Une éruption allergique chez les nourrissons sous alimentation artificielle survient au moins. Dans ce cas, l'irritant est constitué des protéines contenues dans les formules de lait. La solution est simple: choisissez un mélange différent pour votre bébé.
  • Les vêtements pour les nouveau-nés doivent être de haute qualité, fabriqués à partir de matériaux naturels. La laine est une exception, elle peut provoquer une irritation de la peau.
  • Laver les vêtements doit être soigneusement, une poudre spéciale. Les éruptions allergiques chez les nourrissons peuvent être une réaction banale aux produits chimiques ménagers.

Comment une allergie alimentaire se manifeste-t-elle chez les nourrissons par rapport à une éruption cutanée au visage

Le problème le plus courant auquel les mères doivent faire face est l'apparition d'allergies chez les nourrissons. L'allergie apparaît sur le corps à différents endroits, vous pouvez le voir sur la photo.

Chez le bébé, une réaction allergique peut se développer pour la nourriture, les médicaments, les produits d’hygiène.

L'allergie chez le nouveau-né se manifeste par une éruption cutanée, une rougeur de certaines zones de la peau, une desquamation de la peau et éventuellement l'apparition de croûtes. Certains nouveau-nés peuvent avoir un gonflement ou un gonflement de petites zones du corps, ils peuvent répandre des taches écarlates sur tout le corps. Ces éruptions cutanées démangent, causant le sommeil du bébé est perturbé et il devient agité. Endroits éruption cutanée chez les nourrissons:

  • Sur les cheveux;
  • Sur les pommettes et les joues;
  • La zone autour de la bouche;
  • Dans des endroits de plis;
  • Dans la région de l'aine;
  • Sur les fesses.

Les maladies allergiques les plus courantes

  1. La dermatite atopique a le principal symptôme - démangeaisons. Apparaît sur le visage du nouveau-né et dans les régions fléchissantes, la peau devient sèche et contient un grand nombre de peignes. Les exacerbations reprennent souvent, ils peuvent tomber malades avec un facteur héréditaire.
  2. Urticaire - Les éruptions provoquant des démangeaisons se présentent sous forme de papules oedémateuses de couleur rougeâtre, en appuyant dessus, elles disparaissent. L'éruption est comme un contact avec l'ortie. Les causes de la maladie peuvent être l’utilisation de certains médicaments, piqûres d’insectes et produits alimentaires: noix, fruits, œufs et fruits de mer.
  3. Angio-œdème - une éruption cutanée ressemble à de l'urticaire, mais l'œdème occupe de grandes surfaces de la peau et pénètre dans les couches sous-cutanées. Les oedèmes peuvent être situés n'importe où: sur les membres, sur le visage ou dans les intestins. Le gonflement du larynx et son emplacement sur la langue sont un grand danger.
  4. L'asthme bronchique est accompagné de toux, d'essoufflement fréquent et d'asthme, surtout pendant le sommeil ou au réveil. L'asthme commence à progresser après une bronchite répétée.

Causes de l'allergie chez les nourrissons

  • Antibiothérapie. Lorsqu'un enfant tombe malade, on lui prescrit un traitement antibiotique. En prenant ces médicaments, sa microflore intestinale est perturbée et le bébé perçoit facilement divers allergènes.
  • L'alimentation n'est pas à l'heure. Si la mère applique son bébé sur le sein plus tard ou plus tôt que l'heure prescrite, la stérilité de l'intestin est perturbée. Cela conduira à la formation de microflore.
  • Mauvais génotype. L'enfant peut être hypersensible et avoir une propension héréditaire aux allergies. Chez les bébés, les réactions se répètent et ils réagissent aux mêmes stimuli que leurs parents. La nature du cours d'une allergie est également héritée.
  • Vaccinations Les médicaments utilisés dans les vaccinations peuvent être un puissant allergène chez le nouveau-né.
  • Rupture de régime de maman d'allaitement. Si la mère utilise des aliments allergènes dans son alimentation, il sera dans le corps du nourrisson et il aura une réaction.
  • Manière de se nourrir Pendant l'alimentation, le bébé reçoit des aliments pour bébé. Et dans les aliments pour bébés, l'ingrédient principal est le lait de vache, une protéine qui est contenue dans le lait et qui est un allergène puissant.

Il est important de déterminer le plus rapidement possible le principal allergène responsable de la réaction chez le bébé. En éliminant à temps le produit allergène du régime alimentaire de votre bébé, vous évitez les conséquences désagréables et ne laissez pas l’état de santé de votre enfant se dégrader.

Il y a des cas où les bébés sont allergiques aux herbes médicinales ou à la cueillette d'herbes pour le bain, la parfumerie, les cosmétiques pour enfants et les produits chimiques ménagers.

Allergies alimentaires chez les nourrissons, causes

Les systèmes digestif et immunitaire des nourrissons ne se sont pas encore formés et leur développement se poursuit jusqu'à cinq ans. Par conséquent, lorsque les «mauvais» aliments pénètrent dans l'œsophage, le corps de l'enfant peut faire défaut. Les symptômes commencent à apparaître lorsque le bébé est en contact avec l'allergène une deuxième fois. Lorsqu'il entre pour la première fois dans le corps, il ne s'en souvient plus. Plus l'enfant est en contact avec l'allergène, plus les signes d'allergie seront forts. Les principaux signes d'allergies alimentaires chez les nourrissons:

  • Sur le mélange de lait commencent les éruptions cutanées;
  • Si l'introduction d'aliments complémentaires était précoce ou incorrecte;
  • Si une mère qui allaite ne suit pas de régime.

Comment l'allergie chez les nourrissons

Le corps du bébé est couvert d'une éruption cutanée, il apparaît sur le visage. L'éruption cutanée a une couleur et une structure variées: elle commence par de petits nodules rose pâle et se termine par des taches rouge vif. D'autres symptômes l'accompagnent:

  • Le bébé a des démangeaisons;
  • La rhinite allergique commence;
  • Des troubles digestifs apparaissent: ballonnements, diarrhée, augmentation de la formation de gaz, coliques intestinales.

La température corporelle n'augmente pas. Lorsque les allergies non alimentaires, les éruptions cutanées n'apparaissent pas dans tout le corps, mais uniquement là où il y a eu contact avec l'allergène. Une éruption cutanée due à un allergène alimentaire peut apparaître après quelques secondes ou quelques heures. Une réaction allergique disparaît après quelques jours, sauf en cas de contact répété avec l'allergène.

Allergie sur le visage chez les nourrissons

Les allergies peuvent apparaître sur le visage d'un nouveau-né pour diverses raisons: des causes internes et externes peuvent en être la cause. Causes internes:

  1. Lait maternel
  2. Produits inclus dans les suppléments;
  3. Préparation pour nourrissons;
  4. La nourriture;
  5. Médicaments.

Causes externes:

  1. Articles d'hygiène et de parfumerie;
  2. Vaccins et sérums;
  3. Plantes à fleurs;
  4. Poussière et autres

Lorsque l'allaitement ne provoque pas d'allergies alimentaires, si la mère mange correctement, les aliments pour le bébé seront également corrects. Avec un régime rationnel de la mère au cours des six premiers mois, l’enfant recevra toutes les substances nécessaires au corps.

Alimentation artificielle et allergies

Si nécessaire, la transition vers une alimentation mixte ou artificielle doit être effectuée avec soin et compétence, car avec cette méthode, le bébé peut facilement avoir des réactions allergiques. Des éruptions allergiques sur le visage et la tête peuvent apparaître après avoir bu du lait de vache, ou plus précisément des protéines (caséine). C'est la base pour la fabrication de préparations pour nourrissons non adaptées.

Le lait maternel contient moins de protéines que celui de vache. L'enfant n'a pas complètement développé ses processus métaboliques et son système urinaire, et le lait maternel est nutritif et facile à digérer. L'utilisation de caséine peut provoquer les symptômes suivants:

  • Une éruption rouge apparaît sur le visage et la tête;
  • L'enfant a des éructations fréquentes, une régurgitation abondante et parfois des vomissements;
  • Chaise non formée;
  • Douleur abdominale, anxiété;
  • La température peut monter.

Comment traiter les allergies chez les nourrissons

Un allergologue et un immunologiste vous aideront à déterminer quels médicaments doivent être administrés au nouveau-né. Au stade initial de la maladie, il est nécessaire d’envisager la nutrition de la mère qui allaite et de choisir un régime individuel pour elle. Le régime ne devrait pas inclure des aliments contenant des allergènes. La liste de ces produits:

  • Poissons d'eau douce, toutes sortes;
  • Fruits de mer, y compris le caviar
  • Lait de compagnie;
  • Oeufs d'oiseaux;
  • Légumes et fruits jaunes et rouges;
  • Céréales, champignons;
  • Noix, chérie;
  • Cacao, chocolat, café.

Une fois que le médecin aura fait un régime, passez en revue tous les produits d’hygiène que vous utilisez pour le soin des enfants et les produits ménagers. Remplacez tout cela par d'autres produits, essayez de trouver des produits non allergènes.

Allergies chez les nourrissons - comment traiter?

Médicaments:

"Diazaline", "Diprazine", "Claritine", "Suprastine" - sont prescrits pour les poches, lorsque le bronchospasme commence. Pour un nouveau-né, il est préférable d’acheter ces médicaments au sirop. Si vous étouffez ou rougissez au visage, appelez une ambulance.

La dermatite allergique chez les nourrissons est traitée avec des médicaments prescrits par un médecin. Afin de réduire les démangeaisons et d’éliminer les effets de la diathèse, utiliser des antihistaminiques et, dans les cas graves, des glucocorticoïdes, mais uniquement sous contrôle médical.

Pour le traitement des éruptions cutanées, il est recommandé d'utiliser des onguents et des crèmes: Vondekhil, Gistan, Desitin, Skin-Cap, Protopic, Fenistil. Bien restaurer la peau des nourrissons contre les effets des onguents et des crèmes d'allergies: "Bepanten", "Bepanten plus", "De-Panthenol".

Dans le traitement des allergies chez le nouveau-né, il est bon d'utiliser l'adjuvant Smekta. Il élimine les substances toxiques, les bactéries et les virus du corps. "Smekta" est sans danger pour la santé du bébé et n'est pas absorbé par l'organisme.

Pour le traitement des allergies chez les nouveau-nés, il existe sur le marché des gouttes de Fenistil, qui éliminent les rougeurs et les démangeaisons. Vous pouvez le prendre à partir de cinq mois et à partir de huit mois, utiliser "Ceterysin" - il a un effet anti-inflammatoire.

Les bébés nourris au sein peuvent prendre des mélanges hypoallergéniques. Ils sont utilisés pour les allergies modérées et graves.

Suivez certaines règles pour réduire le risque de réaction allergique. Observez la réaction de l'enfant lorsque vous introduisez un nouveau produit dans son alimentation. Maintenir une vie hypoallergénique: nettoyage humide quotidien, surveiller la température et l'humidité de l'appartement, ne pas avoir d'animaux domestiques. Consultez un pédiatre et il vous recommandera individuellement des mesures préventives et vous prescrira le bon traitement.

Comment reconnaître et ressembler aux allergies chez les nourrissons: photos, causes et traitement des maladies dans l'hypersensibilité du corps de l'enfant

Les enfants de moins d'un an ont souvent des réactions cutanées négatives. Les éruptions cutanées, les rougeurs, les démangeaisons apportent un inconfort au bébé, aggravent son état général. Les symptômes négatifs apparaissent souvent sous l'action du stimulus, une réponse immunitaire aiguë se développe.

Les parents doivent savoir à quoi les bébés sont allergiques, pourquoi des symptômes désagréables se produisent, comment distinguer les maladies dermatologiques de l'urticaire, de l'eczéma ou de la dermatite de contact chez les enfants. Les conseils des pédiatres et des allergologues aideront à faire face au problème.

Les causes

Chez les enfants de la première année de vie, des réactions négatives se produisent dans les cas suivants:

  • prédisposition génétique. Une véritable allergie se développe dans le contexte de facteurs négatifs, si le père ou la mère (parfois les deux parents) sont hypersensibles aux stimuli;
  • dysbactériose. Attachement tardif au sein, imperfection du système digestif faible chez le nouveau-né, alimentation artificielle - facteurs causant des problèmes avec la microflore. Le manque de lait maternel ralentit le remplissage intestinal avec des bactéries bénéfiques, dans le contexte de problèmes digestifs persistants, des allergies alimentaires surviennent;
  • utilisation fréquente par la future mère d'allergènes potentiels. En cas de non-respect d'un régime hypoallergénique, la dépendance à un certain type d'aliments peut provoquer des réactions négatives chez le nouveau-né.
  • nourrir le bébé avec des mélanges nutritifs dès les premiers jours de la vie, refus de l'alimentation naturelle;
  • vaccination. Le corps des enfants affaiblis réagit négativement aux vaccins;
  • inhalation de pollen de certaines plantes. Les enfants allergiques peuvent endommager le pollen d'ambrosia, de bouleau, d'aulne, de loboda, de duvet de peuplier;
  • introduction de l'alimentation avec violation des normes, l'utilisation d'aliments hautement allergènes comme aliments pour bébés;
  • maladies infectieuses pendant la grossesse. Dans le contexte de la rubéole, l'hépatite, l'amygdalite purulente, les pathologies du développement fœtal se produisent souvent, parfois un enfant est né avec une sensibilité congénitale à l'action des allergènes;
  • utilisation d'antibiotiques. Souvent, une réponse immunitaire aiguë accompagnée de symptômes graves se développe pendant le traitement de maladies infectieuses dans les miettes. Les allergies aux médicaments provoquent souvent des réactions dangereuses, telles que l’œdème de Quincke;
  • médicaments anti-coliques. Les médicaments sous forme de suspensions et de gouttes facilitent l’état des miettes avec des manifestations douloureuses, mais contiennent souvent des parfums et des colorants. Chez certains bébés, le corps réagit négativement aux composants synthétiques.
  • produits de soins de la peau pour bébés de qualité inférieure, détergents à lessive pour enfants avec phosphates bon marché, agents de surface nocifs, produits chimiques ménagers sous forme d’aérosols et de poudres. Le parfum persistant, les désodorisants à l'arôme vif provoquent parfois une réaction négative des miettes;
  • mauvaise écologie. Dans les régions où l'eau, l'air et les radiations sont pollués, les médecins diagnostiquent les cas de maladies allergiques plus souvent que dans les zones prospères.

Consultez une liste de pilules d’allergie non somnolentes, peu coûteuses mais efficaces.

Comment l’allergie à Mantus après la vaccination se manifeste-t-elle chez un enfant et que faut-il lire à cette adresse?

Signes et symptômes caractéristiques

Comment l'allergie se manifeste-t-elle chez les nourrissons? Les médecins distinguent plusieurs groupes de symptômes négatifs. Avec un léger degré de réaction allergique, deux ou trois symptômes apparaissent, l'état du bébé est satisfaisant. La forme grave est une détérioration notable de la santé, la manifestation de nombreux signes (certains symptômes menacent la vie d'un enfant).

Réactions cutanées négatives:

  • cloques violettes (taille des formations convexes - de 0,5 à 12-15 cm);
  • petite éruption allergique: vésicules contenant du liquide à l'intérieur;
  • des taches rouges;
  • ampoules blanches avec une bordure rouge (urticaire géante au stade sévère);
  • petites taches rouge-rose ressemblant à une piqûre d'ortie;
  • papules avec fluide;
  • rougeur de l'épiderme sur les joues, le front, le menton. On observe également une hyperémie aux coudes, au cou, sous les genoux, aux fesses, dans les plis inguinaux;
  • érythème;
  • prurit et brûlure;
  • puits séreux d'eczéma;
  • des croûtes sur un fond rouge;
  • écailles jaunes séborrhéiques;
  • plaies, ulcères, suintement des zones à problèmes après avoir ouvert les bulles, exsudat qui fuit;
  • augmentation de la température locale, apparition d'une infection fongique ou bactérienne sur le fond du peigne.

Réactions négatives dans le tube digestif:

  • des nausées;
  • perte d'appétit;
  • vomissements;
  • coliques douloureuses;
  • la diarrhée;
  • la régurgitation;
  • constipation

Symptômes communs:

  • essoufflement;
  • bronchospasme;
  • chute de pression;
  • insomnie, humeurs sur le fond de démangeaisons sévères;
  • anxiété ou au contraire somnolence;
  • palpitations cardiaques;
  • augmentation de la température (rare).

Types de maladies allergiques chez les nourrissons

Les médecins distinguent plusieurs types d'allergies:

  • la nourriture;
  • médicament
  • contact (dermatite);
  • aéroallergie.

Par la nature du flux:

  • aigu. Les signes apparaissent peu de temps après le contact avec un irritant et disparaissent au bout de quelques jours (avec un traitement approprié);
  • chronique Les symptômes négatifs durent de quatre à cinq semaines ou plus, des rechutes se produisent après un contact répété avec l'allergène.

Chez les nourrissons, les médecins diagnostiquent des maladies de nature allergique:

  • dermatite allergique. La maladie avec des symptômes prononcés se développe avec une prédisposition héréditaire. La réaction allergique se produit dans le contexte de l'action de nombreux facteurs: de l'utilisation d'aliments inappropriés à l'action des rayons UV. L'eczéma chez l'enfant avec un traitement opportun et approprié a lieu au bout de deux à cinq ans, les mauvaises actions des parents provoquent le passage de la maladie à une forme chronique, la tendance à l'atopie persiste pendant de nombreuses années;
  • urticaire. Des taches et des cloques rose-rouge apparaissent sur le corps du bébé, ressemblant à une piqûre d’ortie. Le corps pique, l'enfant est vilain. L'urticaire aiguë se développe dans le contexte de l'action de divers allergènes. La forme chronique survient lorsqu'une pathologie auto-immune est détectée chez un bébé, des lésions sévères du foie, des maladies du système digestif, l'apparition de tumeurs;
  • dermatite de contact. La maladie avec des symptômes cutanés prononcés. Les symptômes négatifs apparaissent dans la zone de contact avec l'irritant. De nombreux noms font office d’allergènes: produits de soin de la peau de bébé, sous-vêtements, lavés avec une poudre de qualité médiocre. Les principaux symptômes sont les suivants: rougeur de l'épiderme, taches rouges ou éruption vésiculeuse, démangeaisons, gonflement de la zone touchée;
  • allergie alimentaire chez les nourrissons. Chez les bébés de moins de un an allaités, des réactions cutanées et des problèmes digestifs surviennent dans deux cas: une alimentation inadéquate du bébé (introduction précoce d'aliments complémentaires, consommation d'allergènes potentiels) ou une violation des recommandations de la mère qui allaite (la femme mange des aliments provoquant des allergies chez le nourrisson). Les enfants artificiels souffrent souvent d’allergies alimentaires aux mélanges nutritionnels contenant une intolérance au gluten ou au lactose;
  • Œdème de Quincke. Condition dangereuse dans le contexte d'une libération puissante d'histamine. La réaction éclair se développe après avoir été mordu par un insecte piquant, manger de la nourriture hautement allergique, prendre des antibiotiques. Le visage, les paupières, la langue, les lèvres et le palais gonflent. L'enfant suffoque, respire bruyamment et la suffocation se développe lorsque le larynx est pressé. Lorsque de tels signes apparaissent, une ambulance doit être appelée de toute urgence. Avant l'arrivée des médicaments, il est nécessaire de donner le médicament pour les allergies: Suprastin à la posologie ¼ comprimé ou Fenistil-gouttes - 3-10 gouttes.

En savoir plus sur les symptômes de l'allergie à l'or, ainsi que sur le traitement de la maladie.

Cet article traite des symptômes et du traitement de la dermatite atopique chez les enfants à l’aide de remèdes populaires.

Allez à http://allergiinet.com/zabolevaniya/u-vzroslyh/narodnoe-lechenie-krapivnitsy.html et découvrez comment et comment traiter l'urticaire chronique à la maison.

Comment distinguer les allergies de la chaleur épineuse

Dans le tableau, les parents trouveront des signes sur la base desquels il est plus facile de comprendre quelle maladie se développe chez le nourrisson:

A quoi ressemble une allergie sur le visage d'un nourrisson: photo d'une éruption cutanée, symptômes et méthodes de traitement

Les scientifiques ont commencé à observer et à étudier les réactions allergiques seulement au début du 20ème siècle. L'allergie sous diverses formes se produit dans 30% de la population des enfants. Ses causes sont des facteurs environnementaux défavorables, une prédisposition génétique, ainsi que le nombre croissant de maladies que les parents subissent avant la conception et l'accouchement. Le plus souvent, les nouveau-nés et les enfants de la première année de vie sont sujets à l'hypersensibilité.

Qu'est-ce qu'une allergie?

L’allergie est le processus immunopathologique provoqué par l’hypersensibilité du système immunitaire du corps. Une substance qui déclenche une réaction allergique, appelée "allergène".

Lorsque l'allergène est à nouveau exposé à un organisme préalablement sensibilisé, le système immunitaire, en réponse, produit des immunoglobulines E. Elles provoquent à leur tour un certain nombre de modifications qui contribuent au développement de symptômes caractéristiques.

Types d'allergies chez les nourrissons et les symptômes qui les accompagnent

L'hypersensibilité chez les jeunes enfants peut être divisée en trois groupes selon les types et les symptômes:

Lésions cutanées:

  • diathèse exsudative, gale lactée (peau du visage, du front, des joues, des seins, des fesses, ventre rouge, feuilletée, humide, démangeaisons) (nous vous conseillons de lire: qu’en est-il si l’enfant est mouillé derrière les oreilles?);
  • éruption cutanée, rougeur de nature diverse (des petites taches sur le front et les joues aux taches de l'urticaire sur tout le corps);
  • gneiss (séborrhée) sous les poils de la tête et des sourcils;
  • érythème fessier à durcissement prolongé (derrière les oreilles, dans les plis inguinaux, sous les aisselles);
  • perte de chaleur excessive même avec une légère surchauffe;
  • conjonctivite allergique.

Violations de la fonction du système digestif:

  • coliques intestinales - spasmes des muscles intestinaux, flatulences;
  • régurgitations fréquentes et abondantes; vomissements;
  • selles irrégulières irrégulières (liquide avec mousse, verdâtre, constipation);
  • dysbiose intestinale.

Manifestations du système respiratoire:

  • rhinite allergique (écoulement nasal prolongé, difficulté à respirer par le nez);
  • bronchospasme (étouffement de la respiration sifflante avec contraction des zones thoraciques souples), il est possible de passer à l’asthme bronchique.

L'angioedème (œdème angio-névrotique) est une manifestation particulièrement dangereuse d'une réaction allergique. Cette affection se caractérise par un gonflement de la graisse sous-cutanée du visage, du cou, moins souvent des extrémités, du larynx et, par conséquent, par une suffocation. La forme extrême d'une réaction allergique est le choc anaphylactique.

Causes d'une réaction allergique

En raison de la présence d'allergies chez un nourrisson peut être la nourriture, le contact, la drogue. Les agents pathogènes sont les aliments, le lait maternel, les produits chimiques ménagers, les parfums pour enfants, les médicaments, les vaccins, les piqûres et le venin d'insectes.

Les allergies alimentaires chez les nourrissons sont les plus courantes et se manifestent principalement sous la forme de dermatite atopique exsudative, de troubles du tractus gastro-intestinal:

  • L'allergie aux joues résultante chez un enfant nourri au sein, dit à propos de la réaction alimentaire de ma mère au régime alimentaire, une intolérance individuelle au lait maternel.
  • Les préparations pour nourrissons - la cause d'allergie la plus fréquente chez les nouveau-nés recevant une alimentation artificielle (nous recommandons de lire: quelle est l'allergie au mélange sur le corps du bébé?). Dans ce cas, une allergie sur le visage d'un enfant peut également indiquer une intolérance aux ingrédients du mélange, un déficit en lactase.
  • L'allergie chez les enfants jusqu'à un an survient au moment de l'introduction d'aliments complémentaires. Selon les recommandations, les compléments alimentaires commencent à l’âge de quatre mois et n’essayent pas un nouveau produit au maximum une fois par semaine.

L'allergie de contact chez un bébé d'un mois se manifeste sous la forme d'une éruption cutanée diversifiée. Des éruptions cutanées apparaissent sur la peau en contact direct avec l'allergène, puis se disséminent dans tout le corps. Dans ce cas, une hypersensibilité à la poussière domestique, à la laine et aux déchets d’animaux, ainsi qu’aux tissus en lin pour enfants, aux détergents à lessive, aux produits cosmétiques spéciaux pour enfants (crèmes, couches, lingettes humides) est possible.

Réaction allergique de type de contact

Une réaction allergique aux médicaments débute le plus souvent avec une petite éruption cutanée avec démangeaisons rouges, sujette à la perte de poids. Cela peut n'être qu'un effet secondaire des médicaments antibactériens, des complexes vitaminiques, des sirops antipyrétiques ou des vaccins.

Au printemps et en été, une allergie chez les nourrissons peut être une réaction à la floraison des plantes (pollinose). Dans ce cas, le pollen des arbres et des herbes joue le rôle d’allergène. La pollinose chez le nourrisson se manifeste par un nez qui coule, des éternuements, une conjonctivite, une saisonnalité prononcée.

Pollinose ou rhinoconjonctivite allergique saisonnière chez un nourrisson

Comment comprendre ce que le bébé a des allergies?

Le diagnostic des allergies et l'identification de l'allergène ne sont effectués que par des médecins spécialistes: un pédiatre, un allergologue immunologue. Examen obligatoire de l'enfant, tests sanguins, méthodes supplémentaires d'examen instrumental.

La présence de niveaux élevés d'IgE et d'éosinophiles dans le test sanguin nous permet de comprendre et de reconnaître plus précisément la réaction allergique et de déterminer le principal allergène. Identifier la relation entre les effets de certains facteurs, la consommation de nourriture et les symptômes d'hypersensibilité permet d'interroger les parents, en tenant un journal alimentaire.

Qu'est-ce qui est allergique aux nourrissons?

  • La complication la plus fréquente est l'asthme, une maladie à long terme de nature infectieuse-allergique avec des exacerbations fréquentes.
  • Peut-être le développement de lésions chroniques du système hématopoïétique - anémie hémolytique. Le principal symptôme de cette maladie est la destruction accélérée des globules rouges.
  • Cependant, l'œdème de Quincke et le choc anaphylactique sont reconnus comme les états les plus dangereux. Ces états apparaissent soudainement, se développent rapidement et ne sont traités que dans des conditions stationnaires.

Traitement de la pathologie chez les enfants de moins d'un an

Pour guérir les allergies chez un nourrisson, vous devez d'abord éliminer l'allergène. Lorsqu'elle allaite, une femme doit choisir avec soin sa nourriture. Les agrumes, le miel et les produits apicoles, les fruits et légumes rouges, les pâtisseries, le chocolat, les produits en conserve et fumés, le lait, les noix, le poisson et les fruits de mer sont complètement exclus du régime alimentaire.

Les produits cosmétiques pour bébé ne sont choisis que comme hypoallergéniques (nous vous conseillons de lire: quelle préparation hypoallergénique est la plus utile?). Il est important que la chambre d'enfants aère le plus souvent possible et y effectue un nettoyage humide en éliminant les accumulateurs de poussière (tapis, rideaux, peluches).

Comment traiter, quel médicament donner à l'enfant, comment oindre les lésions cutanées? Les médicaments sont strictement prescrits par le médecin, tandis que les médicaments d’action générale et locale sont sélectionnés.

Utilisation d'absorbants

Les entérosorbants - Smecta, Polysorb, Enterosgel, charbon actif, charbon - sont plus couramment utilisés dans le traitement des allergies alimentaires. Il est possible d'utiliser à partir de la naissance, ainsi que dans 6-7 mois - avec l'introduction d'aliments complémentaires.

Les entérosorbants ne sont pas absorbés par le tube digestif. En passant dans le tractus gastro-intestinal sans modification, provoque des réactions toxiques et allergiques, aide à réduire la charge sur le foie et les reins, lie les agents pathogènes dans l'intestin, accélère leur élimination de l'organisme en activant le péristaltisme.

Utilisation d'antihistaminiques

Les antihistaminiques réduisent les manifestations d'hypersensibilité sous forme d'œdèmes, de démangeaisons, d'éruptions cutanées. Jusqu'à ce que l'enfant atteigne l'âge d'un mois, aucun antihistaminique n'est prescrit. À ce jour, il existe plusieurs générations de ce groupe de drogues.

Les premières générations (Dimedrol, Suprastin, Tavegil, Fenkrol, Diazolin), outre l’action antiallergique, ont un effet sédatif prononcé, elles doivent être prises deux à trois fois par jour. À la maison, ces fonds chez les nourrissons ne sont pas utilisés.

Les préparations des générations suivantes (I, II) sont mieux adaptées à l’utilisation par un enfant - Loratadine, Desloratadine, Cétirizine, Levocetirezin, Fexofenadine, Dimetinden. Posséder une action quotidienne dirigée et sélective, il n'y a pas d'effet sédatif. Si l'enfant a un mois, le traitement par gouttes, par exemple Fenistil, est autorisé. Une fois que le bébé a 6 mois, les gouttes de Zyrtec peuvent être utilisées.

Remèdes pour usage local

Tous les fonds pour une utilisation locale sont divisés en hormones et non hormonaux. Disponible sous forme de crème, gel, pommade.

Des moyens qui n'ont pas d'hormones dans sa composition, vous pouvez utiliser pendant une longue période. Ces crèmes comprennent Bepanten, Fenistil, Elidel, Vondekhil. Si l'enfant a déjà un mois, une allergie au visage, au front, aux joues est interrompue par un médicament comme Bepanten (pour plus de détails, voir l'article: utilisez la crème Bepanten correctement pour les mères allaitantes et les nouveau-nés). Il est également disponible pour les enfants sous forme d'émulsion et de liquide de refroidissement.

Les pommades et les crèmes, ayant dans leur composition des hormones corticostéroïdes, sont utilisés en cas d’inefficacité d’autres agents à fortes allergies uniquement sur prescription du médecin. Ils réduisent activement et rapidement les démangeaisons et les manifestations cutanées, tout en étant absorbés dans le sang. Des préparations relativement sûres pour les enfants (Advantan, Mometasone) commencent à être utilisées à partir de six mois. Pendant combien de temps on peut les appliquer sur la peau, seul un spécialiste décide. Si vous arrêtez abruptement le traitement avec de telles substances, vous pouvez rencontrer le "syndrome de sevrage" et la récurrence de la maladie sous-jacente.

Recettes de médecine traditionnelle

Les bains, les lotions, les herbes à frotter avec des décoctions ne doivent pas être opposés aux méthodes traditionnelles, ils sont simplement un ajout à la thérapie principale. Après la guérison complète de la plaie ombilicale, une décoction de ficelle, de calendula, de camomille et d’écorce de chêne est versée dans le bain pour que le bébé hydrate et apaise la peau. Les lotions et le frottement du jus d'aloès réduiront les démangeaisons et les rougeurs.

Recommandations d'entretien général

Que doivent faire les parents lorsqu'un enfant est diagnostiqué avec une allergie? Tout d'abord, ne paniquez pas! Des méthodes non spécifiques de traitement et de prévention de la récurrence de la maladie sont faciles à appliquer à la maison tous les jours.

Pour prévenir les réactions allergiques chez les nourrissons, vous devez suivre scrupuleusement toutes les règles de soins pour le bébé.

  • observer le régime de consommation et maintenir l’équilibre hydrique du corps du bébé;
  • suivre strictement les recommandations diététiques dans le régime et le nouveau-né et la mère;
  • ne ramassez la literie de bébé que dans des tissus doux et naturels aux coutures extérieures; ne portez que des vêtements propres et secs;
  • aérer régulièrement la chambre des enfants, faire le nettoyage humide, en évitant l'accumulation de poussière;
  • à temps pour se baigner, laver le bébé, utiliser des couches uniquement marques vérifiées;
  • traiter les plis de la peau avec une crème protectrice; si au moins plusieurs éléments de l’éruption apparaissent, utiliser une crème spéciale (par exemple, Bepanten);
  • ne tardez pas à contacter un pédiatre en cas de suspicion de progression de vos allergies, suivez ses recommandations au bon moment.

Combien d'allergie traverser?

La rapidité de récupération de l'enfant est très individuelle et dépend de nombreux facteurs. Quel était l'allergène, combien de temps a-t-il fallu (voir aussi: produits allergènes connus qui sont nocifs pour l'allaitement)? Combien de temps après le début de l'allergie le traitement at-il été prescrit et était-il efficace?

L'ensemble des manifestations de l'allergie peut disparaître sans laisser de trace en deux ou trois jours et nécessiter un traitement à long terme. Si toutes les recommandations sont suivies, il est à espérer que l'allergie disparaisse d'ici cinq ans, car le système immunitaire et le tube digestif achèveront leur formation et leur amélioration. Vous bénisse!