Que faire si le sens de l'odorat et le goût étaient perdus dans le froid?

L'odeur joue un rôle important dans notre vie: grâce à elle, nous pouvons non seulement profiter de saveurs agréables, mais aussi percevoir des aliments plus appétissants. Rappelez-vous à quel point le plat a l'air insipide lorsque vous avez le nez bouché et que vous ne faites pas la distinction entre les odeurs.

Quel est le mécanisme de développement de la perte de cette sensation, que faire si le sens de l'odorat est perdu lors de l'écoulement nasal et comment redonner le goût à vos plats préférés: comprenons.

Un peu de physiologie

La perte partielle ou totale de l'odeur a le terme scientifique - anosmie. La détérioration de la perception du goût s'appelle agevziya. Pour comprendre les causes de la formation de ces symptômes, touchons à la physiologie.

La région olfactive est située dans la membrane muqueuse de la partie supérieure de la cavité nasale. Il est représenté par des cellules sensibles spéciales capables de percevoir les odeurs et de les transmettre par le nerf olfactif au cerveau, où elles sont traitées.

La perception du goût se fait également dans le cerveau, au niveau de l'analyseur de goût. Les impulsions nerveuses des cellules situées sur les papilles de la langue sont analysées par le système nerveux central et sont reconnues par l'homme.

Puisque les fibres nerveuses des analyseurs olfactifs et gustatifs se croisent, perception du goût et odeur de nombreux plats est inextricablement liée.

Causes de perte d'odeur et de goût

L’une des causes les plus courantes d’anosmie et d’avgésie est un rhume banal. Des agents infectieux (virus, bactéries ou champignons) sont introduits dans la muqueuse nasale, provoquant une inflammation - rhinite.

L'œdème et le mucus accumulé empêchent les cellules sensibles de percevoir des informations et la personne ne sent presque pas. Dans ce contexte, tous les plats sont frais et sans goût. En plus du rhume, les médecins distinguent plusieurs autres raisons pour lesquelles l’odeur peut disparaître:

  • Action périphérique (problème dans la cavité nasale):
    • Utilisation prolongée de gouttes vasoconstricteurs nasales;
    • Contact avec des substances nocives;
    • La courbure du septum nasal;
    • Polypes et autres néoplasmes dans la cavité nasale;
  • Action centrale (problème au niveau du cerveau):
    • Les conséquences d'une lésion cérébrale traumatique;
    • Dommages au nerf olfactif;
    • Polyneuropathie dans le diabète sucré;
    • Changements d'âge.

Comment traiter le problème: conseils d'experts

Que faire si, après la rhinite, l’odeur avait disparu et que tous les aliments semblaient sans goût et sans appétit? La solution à ce problème doit être complète et inclure plusieurs étapes.

Étape 1. Éliminer la cause de la maladie

Le plus souvent le nez qui coule - une conséquence de "réglé" dans le corps de l'infection. Il est important de consulter un médecin pour déterminer l'agent responsable de la rhinite et un traitement adéquat:

Présent dans 50 à 60% des cas, il fait l'objet d'un traitement symptomatique (boisson chaude, perfusion de solution saline) ou de la prise d'antiviraux (rimantadine, Relenza).

Nécessite la nomination d'antibiotiques. Les principaux groupes de médicaments sont les pénicillines, les céphalosporines et les macrolides.

Si le nez qui coule est allergique.

Les médecins prescrivent des antihistaminiques (Suprastin, Zyrtec, Claritin).

Faites attention! Les gouttes nasales de vasoconstricteur, qui ont probablement échappé à ceux qui ont eu le nez bouché au moins une fois dans leur vie et dont l’odorat a été perdu, ne guérissent pas le nez qui coule, mais éliminent simplement ses symptômes désagréables. Comme ces outils créent rapidement une dépendance et ont de nombreux effets secondaires, les médecins recommandent de ne pas les utiliser plus de trois fois par jour et pas plus de cinq jours de suite.

Étape 2. Nettoyer la muqueuse du nez

Il est possible de renvoyer l'odeur et le goût en cas de rhinite en rinçant la cavité nasale avec une solution saline. La solution saline la plus simple peut être préparée à la maison en dissolvant 1 c. sans une colline de sel dans un verre d'eau bouillie. Vous pouvez également utiliser des préparations pharmaceutiques prêtes à l'emploi:

La procédure est simple:

  • Prenez la solution saline dans la seringue;
  • Penchez-vous au dessus de l'évier en tournant la tête sur le côté.
  • Insérez le bout de la seringue dans la narine;
  • Cliquez doucement sur la poire tout en irriguant la cavité nasale. Le liquide doit se plier autour du septum nasal et s'écouler des autres narines.

Les médecins lavent leur nez 2 à 3 fois par jour jusqu'à ce que leur état s'améliore.

Étape 3. Nous facilitons la respiration

Les moyens simples, mais efficaces, pour soulager la respiration nasale et retrouver le sens de l'odorat dans le rhume sont les suivants:

Douche chaude avant de se coucher.

La vapeur d'eau hydratera et dégagera les muqueuses des voies nasales, et la respiration et l'odorat deviendront beaucoup plus faciles. Il est important d'éviter l'hypothermie après les traitements à l'eau.

Maintenir une humidité optimale (entre 60 et 65%) dans la pièce.

Pour atteindre ce chiffre, vous pouvez utiliser un humidificateur ou des serviettes mouillées suspendues autour de l'appartement.

Boisson chaude copieuse.

Buvez plus de thé chaud avec de la confiture de citron ou de framboise et du bouillon de poulet faible en gras.

Étape 4. Méthodes traditionnelles de traitement

La médecine traditionnelle propose d'utiliser l'ail pour le retour de l'odeur et du goût pour le rhume. Comment traiter rapidement les symptômes désagréables avec de l'eau à l'ail?

  • Préparez une décoction d'ail en jetant 4 gousses d'ail épluchées et hachées dans 200 ml d'eau bouillante.
  • Faire bouillir pendant 2-3 minutes et à la fin de la cuisson ajouter une pincée de sel;
  • Boire un mélange chaud;
  • La réception d'un tel outil après le dîner pendant trois jours aidera à nouveau à sentir pleinement les goûts et les odeurs.
Avant d'utiliser la décoction d'ail, consultez votre médecin. L'outil présente des contre-indications (intolérance individuelle, maladies de l'estomac, des intestins, etc.).

Odeur perdue face à un rhume: que faire?

Parfois, lors d'un nez qui coule chez l'homme, s'accompagne d'un manque de perception des odeurs et même de sensations gustatives. Ce problème nécessite l'avis d'un spécialiste, un oto-rhino-laryngologiste. Un examen médical et des recommandations aideront dans les plus brefs délais à éliminer les effets désagréables de la rhinite.

Quels sont les types de violations de l'odorat médecins

Avant de prescrire un schéma de procédures médicales et de médicaments, le médecin doit déterminer lequel des types de troubles connus comprend le manque de perception des odeurs chez le patient qui a fait la demande. La médecine distingue ce trouble dans les types suivants:

  1. Hyposomie (lorsque l’odorat est partiellement préservé, le patient reconnaît mal les arômes peu prononcés).
  2. Hypersomia (lorsque l’odorat est présent mais sous une forme aiguë).
  3. Kakosmiya (la violation ne va pas de pair avec les maladies respiratoires, un type rare de trouble, lorsqu'une odeur normale est désagréable pour un patient).
  4. Anosmie (lorsque le sens de l'odorat est complètement absent, se produit souvent à l'arrière-plan de l'action de l'infection ou à la suite d'un accident vasculaire cérébral).

L'absence ou la déformation de l'odorat chez une personne est la cause d'une perturbation sous la forme d'un état dépressif, d'une irritabilité accrue et de manifestations similaires.

Pour une raison quelconque, avec une odeur de nez qui coule et quoi faire?

La cause principale de la perte de l’odorat est la muqueuse nasale enflammée et enflée. La muqueuse est enflammée pendant la période d'un rhume, d'une infection du corps par des virus infectieux, comme manifestation d'une réaction allergique, d'une rhinite, d'une sinusite d'autres maladies du nez, lorsqu'il y a une perturbation fonctionnelle de l'état normal de la membrane muqueuse. Négliger les instructions d'utilisation des gouttes nasales peut également causer une perte de l'odorat.

Le sens de l'odorat qui est généralement perdu lors d'un nez qui coule revient à la personne quelques jours après sa guérison, au cours de la période de récupération. Il convient de rappeler que la panique et les nerfs peuvent ralentir la récupération du corps après une maladie. Si pendant ce temps le goût et l'odeur ne sont pas revenus, vous devriez passer un examen de diagnostic dans un établissement médical.

La méthode traditionnelle de traitement des problèmes d'odorat

Le schéma thérapeutique est déterminé par le médecin oto-rhino-laryngologiste une fois le diagnostic établi. En règle générale, cela inclut la thérapie générale et locale. Lorsque le sens de l'odorat n'est pas revenu après un rhume, les procédures médicales commencent par l'élimination des causes de l'obstruction respiratoire nasale. Si le gonflement de la muqueuse nasale est préservé, des gouttes dites vasoconstrictives sont prescrites (par exemple, la même naphtyzine ou similaire). La cavité nasale est lavée avec les solutions salines les plus courantes, instillée avec des solutions de protargol (collier) - argent.

Une intervention chirurgicale est indiquée lorsque la congestion nasale permanente et un gonflement important des muqueuses sont le résultat d'un défaut anatomique (dans ce cas, nous parlons de polypes, de végétations adénoïdes). Comme le montre la pratique, un rhume en même temps n’exacerbe que le processus chronique.

L'immunocorrection, incluse dans le schéma thérapeutique, est conçue pour éliminer la possibilité d'une récurrence de la maladie. Ce sont des remèdes homéopathiques, des préparations à base d'échinacée, l'imudon, le kagocel, etc.

Dans certains cas, le patient reçoit un blocage de Novocaïne ou des injections d'une suspension d'hydrocortisone sous forme d'injections endonasales. Consommation de médicaments avec valériane, agripaume, brome est prescrite.

Les procédures de physiothérapie donnent également de bons résultats dans le traitement du manque d'odorat. Pratiquer la nomination de thérapie au laser, thérapie magnétique, UHF, UV, inhalation, électrophorèse.

Ces médicaments et procédures éliminent efficacement les causes de l’odorat.

Méthodes populaires dans la lutte pour le retour de l'odeur

Une alternative à la médecine officielle est toujours les recettes folkloriques basées sur les herbes et les propriétés des aliments naturels. Pour le dysfonctionnement olfactif, les traitements suivants sont pratiqués.

Instillation "Raifort"
Jus de squeeze racine de raifort fraîchement râpé. Diluez-le avec de l'eau dans un rapport de 1:10. La solution obtenue est instillée dans chaque passage nasal en 2 gouttes, 2 fois par jour. Un résultat positif se produit le troisième jour d'application. Si une telle concentration de jus provoque une sensation de brûlure de la muqueuse nasale, la recette ne doit pas être appliquée.

L'inhalation
Le mélange thérapeutique pour inhalation peut être à base de pommes de terre bouillies, d’huiles essentielles (lavande, eucalyptus, sapin, basilic), d’infusions d’herbes médicinales ayant une action anti-inflammatoire (calendula, camomille, boutons de pin).

Les vapeurs chaudes sont inhalées par le nez pendant 5-7 minutes. Dans les procédures à domicile, on utilise un pot de cuisine ou un dispositif spécial pour l'inhalation d'un nébuliseur, vendu en pharmacie. Le dispositif présente l’avantage de disposer de différentes buses pour effectuer la procédure, qui acheminent la vapeur exactement à destination sans perte sur le trajet.

Les infusions de matières premières médicinales sont préparées à l'avance à raison de 1 cuillère à soupe d'herbes hachées par tasse d'eau bouillante. Le temps d'infusion est de 20 à 40 minutes. Pour inhalation avec une solution filtrée.

Les huiles essentielles sont ajoutées à l'eau chaude immédiatement avant la procédure en une quantité de 5 à 7 gouttes pour la portion recommandée d'eau.

Inhalations au citron et aux huiles essentielles
Un verre d'eau bouillante doit être pris 10 gouttes de jus de citron frais et 3 gouttes d'huile essentielle. Respirez par dessus la casserole ou le nébuliseur en inspirant brusquement. L'intervalle entre les traitements pendant au moins 24 heures.

Nez gouttes à base de camphre et de menthol
L'effet thérapeutique consiste en une odeur très forte, bénéfique pour la stimulation d'un sens de l'odorat affaibli. La composition est préparée immédiatement avant l'utilisation et comprend des parties égales d'huiles de menthol et de camphre. Instiller 3 gouttes dans chaque passage nasal deux fois par jour. La durée du traitement est de 7 jours, avec le début de l'amélioration, les gouttes sont arrêtées.

Pour restaurer l'odeur, vous pouvez utiliser l'odeur piquante d'autres produits: ail, oignons, vinaigre, ammoniac, grains de café.

Lavage nasal avec une solution de sel d'iode
Utilisez du sel de mer dans une proportion de 10 grammes pour 100 ml d'eau, mélangez et ajoutez 4 gouttes d'iode. La solution est bien mélangée jusqu'à consistance lisse. Deux fois par jour, chaque narine est lavée avec 1 ml de solution. Il est introduit dans les voies nasales avec une seringue jetable de 2 ml.

Betterave - Gouttes De Miel
Le jus de betterave frais est mélangé à une demi-cuillère à café de miel de haute qualité. Enterré 3 fois par jour, 2 à 5 gouttes dans chaque passage nasal. Cet outil peut être utilisé pour traiter la rhinite chez les enfants.

Baume "étoile"
Un remède vietnamien bien connu frotte légèrement la région du nez, des sinus frontaux et maxillaires, ainsi que les ailes du nez. La membrane muqueuse du nez n'est pas recommandée pour la lubrification. La procédure est répétée pour pas plus de 5 jours.

Turunda imbibée d'agent thérapeutique

Les Turunds sont préparés à partir d'un bandage stérile sous forme de petites mèches torsadées. Composition médicale abondamment huilée "mèche" mise pendant 5-15 minutes au fond des voies nasales. À ce stade, la respiration se fait par la bouche. Habituellement, la procédure est effectuée au coucher. En tant que composition thérapeutique utilisée:

  • Consistance liquide naturelle au miel (pour les enfants mélangés avec une quantité égale de beurre).
  • Solution aqueuse de propolis.
  • Jus d'aloès avec de l'eau dans un rapport arbitraire (afin de ne pas gonfler).
  • Le jus de Kalanchoe, dilué en deux avec de l'eau.

Lorsque vous observez une réaction allergique, arrêtez d'utiliser le remède. Suprastin ou un autre médicament similaire est recommandé pour soulager les symptômes d'allergie.

Une approche intégrée de la restauration de l'odorat

Le traitement systémique donne souvent un résultat positif plus rapide que les procédures individuelles. Le complexe de mesures pour le traitement de l’anosmie et de l’hyposomie due au rhume est le suivant:

  • Instiller du jus de chou.
  • Masser les mouvements dans la région des sinus paranasaux, du nez et des ailes du nez.
  • Aromathérapie au pin (30 minutes par jour).
  • Inhalation de l'odeur d'absinthe couvée.
  • Tension et relaxation dans les voies nasales.
  • Natation
  • Départ pour la station.
  • Respirez l'air des forêts de conifères, de la mer, des réservoirs à haute teneur en iode.
  • Reste pour le système nerveux.

Vaincre la maladie ne suffit souvent pas pour utiliser un seul médicament. Il est nécessaire d’aider le corps à éliminer les facteurs prédisposants. L'application des méthodes et moyens ci-dessus vise à résoudre ce problème.

Odeur perdue lors d'un rhume

Raisons

Avec le froid, l'air est bloqué aux récepteurs olfactifs. Cela signifie que les particules en suspension dans l'air qui transportent des arômes dus à la morve pénètrent difficilement dans ces endroits, ce qui entraîne la perte de l'odeur et du goût.

Les personnes souffrant de rhinite chronique, de sinusite et de frontite sont particulièrement sensibles à cette maladie. Les adénoïdes, les polypes, les allergies, les défauts de la cloison nasale et les tumeurs de la cavité nasale aggravent sensiblement la situation.

Infection virale

L'abaissement de l'odorat se produit toujours au cours de la deuxième phase du nez qui coule lors d'une infection virale, lorsque les démangeaisons au nez et les éternuements sont remplacés par un écoulement abondant de liquide et une congestion. Cela se produit pour deux raisons:

  1. Les décharges enveloppent les parois du nez, empêchant l'air de les atteindre.
  2. Certains virus bloquent le travail des récepteurs.

Sinusite

Si, une semaine après le rhume, l'état s'aggravait, la température commençait à monter, l'odorat et le goût disparaissaient, une congestion nasale persistante et des maux de tête apparaissaient, peut-être que la maladie était compliquée par une sinusite. La sinusite est une inflammation des muqueuses des sinus. La membrane muqueuse des sinus se gonfle, le secret stagne et se transforme en pus.

Les micro-organismes responsables de la sinusite détruisent l'épithélium. Les signaux du goût et de l'odorat cessent tout simplement de circuler dans le cerveau. C'est la cause de la perte de l'odorat.

Surdosage de gouttes nasales

Les gouttes vasoconstrictrices ne peuvent être gouttes qu'après 4 à 6 heures et pas plus de 3 ou 4 fois par jour. La durée du traitement pour la plupart des médicaments est de 3 jours. Mais il n’est pas rare que les gens abusent de ces médicaments et les enterrent souvent et souvent.

Avec l'utilisation fréquente et prolongée de médicaments vasoconstricteurs, la couche musculaire des vaisseaux nasaux cesse de fonctionner de manière indépendante, l'alimentation de la paroi vasculaire est perturbée.

La muqueuse nasale sèche peut aussi utiliser de façon irrationnelle des gouttes astringentes - Collargol et Protargol.

Allergie

L'odorat peut disparaître temporairement pendant la rhinite allergique. Cela est dû à un œdème et à une abondance de sécrétions liquides qui empêchent l'air d'entrer en contact avec les récepteurs olfactifs.

Si le sens de l'odorat est perdu à cause de l'allergie, vous devez d'abord vous en débarrasser à l'aide d'antihistaminiques et de médicaments hormonaux.

Troubles hormonaux

Ce n’est pas effrayant si l’odorat est perdu pendant la grossesse (dans le contexte de la rhinite vasomotrice), la menstruation, après la prise de contraceptifs oraux. La raison en est les changements hormonaux, après quoi tout revient à la normale.

Changements anatomiques de la cavité nasale

La perte de l’odorat peut être due à des modifications de la cavité nasale, accompagnées de sécrétions:

  • les polypes;
  • les végétations adénoïdes;
  • grande courbure du septum du nez;
  • des tumeurs;
  • hypertrophie des cornets.

Pour rendre le sens de l'odorat, vous devez vous débarrasser de ces défauts anatomiques. Il n'est pas exclu que cela ne soit possible qu'avec l'aide d'une opération.

Poisons et produits chimiques

L'odeur et le goût disparaissent chez les personnes qui travaillent à la production de substances toxiques et au contact de produits de peinture et de vernis, de produits pétroliers, de vapeurs d'acides divers, etc. Cette condition, appelée anosmie ou perte totale de la perception des arômes, peut être accompagnée d'un écoulement nasal ou peut-être pas.

De plus, les fumeurs actifs et passifs se plaignent souvent d'avoir perdu leur sens de l'odorat. Les récepteurs peuvent mourir complètement et il est presque impossible de restaurer leurs fonctions d'origine.

Traitement

Pour vous débarrasser de ce fléau, vous devez éliminer les écoulements nasaux et ajuster le débit de mucus sortant de la cavité nasale.

Tout d'abord, vous devez vous limiter à l'utilisation de gouttes nasales. Au lieu de cela, il vaut mieux ressembler à la physiothérapie, par exemple électrophorèse, phonophorèse, irradiation ultraviolette du nez et du pharynx, bioptron. Lorsqu'il est urgent d'ajuster votre respiration, vous devez vous entraîner à utiliser des solutions salines qui aident à éliminer les symptômes et les causes de la maladie. Inclus dans leur composition en minéraux, les ingrédients naturels améliorent considérablement les performances de la muqueuse nasale.

Recommandations médicales

  1. Il est nécessaire de faire de la gymnastique quotidienne - dix minutes pour forcer et détendre les muscles du nez. Nez tendu à garder au moins une minute.
  2. Masser les ailes du nez.
  3. Si le sens de l'odorat a disparu et qu'il y a une perte de goût, il est nécessaire de faire un échauffement. Il est recommandé de chauffer le nez avec une lampe bleue; en son absence, vous pouvez utiliser une lampe d’étudiant ordinaire. L'échauffement est effectué à une distance de 25 cm, pendant 10 minutes, une fois par jour pendant une semaine.
  4. Rincer quotidiennement le nez avec des solutions salines de pharmacie - Delphi, Aquamaris, Humer.
  5. Vous pouvez goutter dans le nez gouttes d'huile Pinosol.

Attention! Pour le traitement, il est interdit d'utiliser des gouttes vasoconstricteurs, des aérosols et des gouttes combinées contenant un composant vasoconstricteur (Polydex, Vibrocil).

Manières folkloriques

  • Vous devez faire l'inhalation de vapeur d'eau en ajoutant du jus de citron, de la lavande et de l'huile de menthe. Faites-les quotidiennement, le nombre de procédures - 10. Pour l'inhalation, vous pouvez préparer une décoction de sauge, calendula, ortie ou menthe, avec l'ajout de jus d'ail frais. Vous devez vous couvrir la tête avec une couverture et respirer par dessus la vapeur pendant 15 minutes.
  • Insérez des cotons-tiges imbibés de miel dans le nez pendant 20 minutes.
  • Si le sens de l'odorat est perdu, vous pouvez respirer au-dessus de la fumée d'absinthe, de cosses d'ail ou d'oignons en feu.
  • L'inhalation d'odeurs fortes aidera à rendre le goût: raifort, oignon, moutarde.
  • Il est utile d'inhaler une paire d'huile de menthol ou de baume "Star".
  • Faites des bains de pieds chauds avec de la moutarde, de l’eucalyptus et du poivre. Ils améliorent la circulation sanguine, gèrent efficacement le nez qui coule et se bouchent, ils chassent le rhume, surtout si vous prenez un bain chaud avant de vous coucher.

Prévention

Pour perdre votre odorat et votre goût, vous devez prendre soin de votre santé et suivre les recommandations suivantes:

  • ne retardez pas le traitement du rhume et du rhume;
  • lors d'une épidémie de maladies virales, rincer le nez avec des solutions salines, des décoctions de camomille, du calendula;
  • éviter le contact avec les allergènes si des allergies sont diagnostiquées;
  • prendre soin de renforcer l'immunité;
  • lorsque vous travaillez avec des substances nocives, utilisez des masques de protection et des respirateurs;
  • suivez les règles de sécurité dans le sport.

La perte de l'odeur après un rhume n'est pas toujours et pas du tout. Elle n'est pas la norme et nécessite un traitement. Par conséquent, si le sens de l'odorat a disparu et qu'il ne s'est pas rétabli après quelques mois, il n'est pas recommandé d'hésiter. Vous devez vous adresser au médecin de l'ENT.

Si le sens de l'odorat est perdu dans le froid: que faire

La capacité de percevoir les odeurs et les goûts permet à une personne de ressentir la plénitude de la vie, de profiter des arômes agréables et d’éviter les odeurs nauséabondes. Souvent, le froid habituel devient la cause de violations du sens de l'odorat. Un tel état apporte un inconfort tangible, peut durer plusieurs jours et beaucoup plus longtemps. Si le sens de l'odorat est perdu en cas de rhume, la fonction perdue peut être rétablie assez rapidement. Pour ce faire, appliquez diverses méthodes efficaces recommandées par les médecines conventionnelles et alternatives.

Pourquoi les odeurs et les goûts disparaissent-ils dans le froid?

L'anosmie est la perte totale ou partielle de la capacité de distinguer les odeurs. Si un tel phénomène se produit lorsqu'il y a un rhume, il ne devrait y avoir aucune raison d'excitation - dans ce cas, ce processus est naturel. Le plus souvent, il est facilement réversible car, chez la plupart des patients, l'état est normalisé après réduction du gonflement de la muqueuse nasale et résolution de la cause fondamentale du développement de l'affection.

Lors des rhumes et de l’apparition d’un mauvais rhume, les processus suivants se produisent, entraînant la disparition de l’odorat:

  • la membrane muqueuse de la cavité nasale (neuroépithélium, contenant des cils sensibles aux odeurs) gonfle;
  • sa structure change;
  • affaiblit la sensibilité des récepteurs des voies nasales.

Une condition dans laquelle le nez respire, mais ne sent pas, s'accompagne souvent d'une accumulation importante de mucus, d'une dégradation de la qualité du sommeil et d'une irritabilité accrue.

La pathologie se présente sous deux formes principales - l'hyposmie et l'anosmie. Dans le premier cas, le phénomène négatif est temporaire, la sensibilité est partiellement perdue et progressivement normalisée avec une influence externe minimale. Le développement de l'anosmie entraîne une perte totale de sensibilité aux odeurs et aux goûts, peut se transformer en conséquences plus graves et nécessite une approche professionnelle du traitement.

Le plus souvent, après un rhume, un sens de l'odorat complet est retrouvé après 5-7 jours. Dans des circonstances défavorables, un défaut peut rester pour toujours - comme les conséquences désagréables d'une maladie passée.

Causes de perte d'odeur

La cause la plus fréquente de la perte temporaire de sensations olfactives chez la plupart des gens est le traitement tardif et de mauvaise qualité du rhume. La rhinite entraîne également un affaiblissement ou une disparition complète des sensations gustatives, responsables des récepteurs recouvrant le corps de la langue. Un rhume et un nez qui coule n'affectent pas leur fonctionnement normal, et la perte de goût est naturellement associée au manque d'odorat.

Le manque d'odorat empêche de jouir pleinement du goût des aliments. Si une personne ne sent pas l'odeur des aliments, le cerveau n'est pas en mesure d'analyser en détail les différentes saveurs des différents plats. Dans le même temps, il conserve la capacité de définir sucré, salé, etc.

En plus du froid, les causes de la perte d'odorat sont les suivantes:

  1. Les infections virales qui provoquent également des démangeaisons dans la cavité nasale, des éternuements, une congestion nasale, des écoulements muqueux abondants.
  2. Les processus de nature infectieuse et inflammatoire, se produisant dans le nasopharynx.
  3. Sinusite, après laquelle il y a souvent une perte de goût et de la fonction olfactive.
  4. Utilisation incontrôlée de médicaments à usage nasal. Une surdose de tels médicaments peut endommager la muqueuse nasale et la priver de sa capacité à percevoir même les odeurs les plus fortes.
  5. Irritation des muqueuses du nasopharynx avec des substances au goût et à l'arôme prononcés (alcool, ail, épices chaudes) ou des substances d'origine chimique.
  6. Réactions allergiques qui provoquent un gonflement grave et une décharge importante du nez.
  7. L'échec hormonal, se développant sur le fond de la menstruation, l'utilisation de contraceptifs oraux, dans la période de porter un enfant.
  8. Caractéristiques anatomiques de la structure de la cavité nasale, présence de polypes ou de végétations adénoïdes.

Une cause fréquente de perte d’odeur est le tabagisme régulier (actif et passif). Le fonctionnement complet des récepteurs nasaux est réduit en raison de l'irritation constante de la membrane muqueuse par la fumée de tabac.

Comment renvoyer l'odeur

Afin de normaliser les sensations de goût perdues et la capacité de distinguer les saveurs, on applique ce qui suit:

  • traitement médicamenteux;
  • procédures physiques;
  • traitement utilisant des remèdes populaires;
  • intervention chirurgicale.

Pour combattre efficacement la maladie, vous devez d'abord éliminer le nez qui coule et le mucus qui s'accumulent dans la cavité nasale. Pour cela, les médecins recommandent de recourir aux méthodes suivantes:

  1. Lavage avec des solutions salées et des préparations contenant de l'argent (chez l'enfant, cette procédure doit être effectuée sous le contrôle d'adultes et en tenant compte des particularités liées à l'âge). Les produits pharmaceutiques Quicks, Salin, Physiomer, Morenazal, Aqua Maris, etc. sont utilisés pour l’irrigation du nez.
  2. Utilisation de gouttes nasales à effet vasoconstricteur (Tizina, Xylométazoline, Nafazoline). Ces médicaments ne peuvent pas être utilisés plus de 7 jours, car une longue instillation peut avoir l'effet inverse.
  3. L'utilisation de sprays qui aident à éliminer l'œdème muqueux, à réduire le volume des sécrétions nasales, à reprendre la respiration et à restaurer la fonction des papilles gustatives. Vibrocil, Afrin, Otrivin, Xymelin, Oxymetazoline sont présentés à cet effet.
  4. La nomination d'immunomodulateurs (avec des rechutes fréquentes). Imudon ou la teinture d'Echinacea purpurea aide à augmenter les défenses de l'organisme.
  5. Traitement sédatif avec ingestion de médicaments à base de valériane et d’agrose pour aider à améliorer la santé globale, faciliter le sommeil et soulager les irritations.

Afin de permettre au patient de retrouver son odorat et son goût en cas de rhume, un spécialiste peut lui prescrire des injections endonasales (introduction de médicaments hormonaux dans les centres de développement de la pathologie de la pathologie).

Après la fin du traitement, des procédures physiques efficaces sont prescrites pour fixer les résultats du traitement et accélérer la récupération du corps. De nombreux patients ont montré le passage de la phonophorèse, des ovnis du pharynx et du nez, de l'électrophorèse, du massage du nez. À la maison, en cas de rhume, l’échauffement peut être effectué avec une lampe bleue, mais ces séances doivent toujours faire l’objet d’un accord avec un spécialiste.

L'utilisation indépendante de préparations pharmaceutiques pour restaurer le sens de l'odorat dans le rhume est inacceptable. Tout traitement de l'anosmie doit être discuté en détail avec votre médecin.

Aide la médecine traditionnelle à restaurer le goût et l'odorat

La médecine traditionnelle est en mesure d’offrir diverses manières de restaurer une perception de parfum et de goût affaiblie dans des conditions domestiques normales. Un bon effet avec un sens de l’odorat affaibli peut être obtenu par la mise en œuvre d’inhalations, d’applications, d’instillation et de bains de pieds.

Inhalation avec des ingrédients naturels

Si les huiles végétales n'ont pas encore été utilisées, la première étape consiste à tester la sensibilité. Une petite quantité de produit est appliquée sur le coude et attend la réaction de la peau. En cas d'absence, l'agent peut être appliqué sans crainte.

Lors du démarrage de la procédure, vous devez ajouter les composants suivants à une petite quantité d’eau:

  • jus de citron;
  • huile de lavande;
  • huile de menthe poivrée.

Les inhalations sont effectuées pendant l'exacerbation de la rhinite et après sa réduction. Pour les séances, un inhalateur à vapeur ou un large plateau en émail peuvent être utilisés. Dans le second cas, vous devez vous couvrir la tête avec une serviette. Pour les adultes, il sera nécessaire d'inhaler de la vapeur pendant au moins 3 minutes. Pour les enfants de plus de 3 ans, 1 minute suffit. La température de l'eau dans le même temps devrait atteindre 30 à 40 degrés.

Les sessions peuvent être organisées jusqu'à 3 fois par jour. Aussi pour le traitement par inhalation d'odorat altéré peuvent être utilisés décoctions de calendula, sauge, jus d'ail frais.

Enterrer les remèdes à base de plantes pour le rhume

Le jus de chéline aide à restituer rapidement et efficacement l’odorat. Un produit propre ne convient pas à la fabrication de gouttes pour le nez - il devra être dilué avec de l'eau bouillie dans les mêmes proportions et instillé le produit reçu dans chaque narine (3-4 gouttes). La procédure est recommandée pour effectuer de 3 à 5 fois par jour.

Un effet thérapeutique prononcé avec la détérioration de l'odeur est capable de fournir des gouttes naturelles combinées. Le miel et le jus de betterave fraîche sont mélangés en quantités égales. Le mélange obtenu est injecté dans les voies nasales trois fois par jour (2 gouttes chez l’enfant et 4 chez l’adulte). Durée du traitement de 5 à 7 jours.

Appliqués et bains de pieds pour améliorer le sens de l'odorat

Pour réaliser des applications, la pommade à la propolis est efficace. Il est préparé comme suit - connectez une petite quantité de produit apicole à deux types d’huiles (olive et crème). Convient également au lin, au maïs ou au tournesol. Le mélange est chauffé au bain-marie, après quoi tous les composants sont soigneusement mélangés. Les Turunds auxquels on a appliqué une composition préparée sont placés dans les deux narines pendant 20 minutes. La procédure doit être répétée matin et soir pendant 5 à 7 jours. Et après un rhume, l'odorat reviendra dans 7 à 8 jours.

Pour rendre l'odorat au rhume, vous pouvez utiliser du miel liquide naturel. À cet effet, des gazes métalliques imprégnées de produit apicole sont insérées dans les narines pendant 20 minutes.

Si le sens de l'odorat et le goût étaient perdus pendant le froid et le coryza, des bains de pieds fourniraient un résultat positif prononcé. Pour leur préparation, divers composants sont utilisés - moutarde, teinture d'eucalyptus ou poivre. Ces produits sont ajoutés en petite quantité dans un récipient contenant de l’eau chaude et propre. La procédure permet non seulement de retrouver les fonctions perdues, mais améliore également la circulation sanguine, élimine la congestion nasale et accélère la récupération.

Si le rhume a perdu son odorat et son goût, un nez faible peut être inhalé par inhalation d'odeurs nettes (oignons, raifort), de vapeurs d'huile de menthol, de fumée produite par le zeste d'ail brûlé, aimé de nombreuses générations de pharmacies Zvezdochka.

Quand la perte de l'odorat devient la raison de l'opération

Un traitement chirurgical peut être indiqué si le nez qui coule et les écoulements nasaux sont absents, si la respiration est restaurée, mais le sens de l'odorat et la perception du goût ne sont pas revenus à la normale.

La méthode radicale d'élimination de l'anosmie est utilisée si, lors de l'examen de la cavité nasale du patient, des polypes ou des formations kystiques ont été découverts. En outre, la chirurgie est indiquée pour un septum nasal incurvé.

En cas d'apparition de tumeurs malignes au nez, en plus de la chirurgie, une chimiothérapie et une radiothérapie sont appliquées, après quoi les chances d'une restauration complète de l'odorat augmentent considérablement.

Prévention de la détérioration de l'odeur après un rhume

Pour éviter toute perte d'odeur et de goût, vous devez respecter les recommandations suivantes:

  1. Effectuer le traitement des rhinites et des rhumes au stade initial de développement.
  2. En période d'incidence croissante, rincer le nez avec des solutions salines, de camomille, de décoction d'eucalyptus.
  3. Organisez régulièrement des séances d’aromathérapie aux huiles essentielles thérapeutiques.
  4. Pratiquez un exercice modéré.
  5. Inclure dans le régime quotidien des aliments naturels, enrichis en zinc et en vitamine A.
  6. Après avoir souffert d'un ARVI ou d'une grippe, tempérer et renforcer le système immunitaire du corps.

En cas de rhume, des préparations vasoconstricteurs pour le nez doivent être appliquées après la prescription du médecin, conformément aux instructions ci-jointes.

Toute altération de l'odorat peut indiquer le développement d'une pathologie du système nerveux central, une altération de l'apport sanguin au cerveau. En cas d'affaiblissement ou de perte de la capacité à distinguer les odeurs et les goûts, non accompagné d'une détérioration de la respiration nasale, une visite immédiate chez le médecin et un examen médical seront nécessaires.

Odeur perdue à cause de la rhinite

Dans le corps humain, tous les sens sont importants. Après tout, quand ils arrêtent de travailler, notre vie perd son utilité et son confort.

Souvent, l'écoulement nasal habituel se termine par la perte de l'odeur: aucune odeur n'est sentie, le goût est perdu.

Alors, que font les personnes qui sont confrontées à cette situation - comment redonner le sens de l'odorat au rhume?

Raisons

Avec le froid, l'air est bloqué aux récepteurs olfactifs. Cela signifie que les particules en suspension dans l'air qui transportent des arômes dus à la morve pénètrent difficilement dans ces endroits, ce qui entraîne la perte de l'odeur et du goût.

Les personnes souffrant de rhinite chronique, de sinusite et de frontite sont particulièrement sensibles à cette maladie. Les adénoïdes, les polypes, les allergies, les défauts de la cloison nasale et les tumeurs de la cavité nasale aggravent sensiblement la situation.

Infection virale

L'abaissement de l'odorat se produit toujours au cours de la deuxième phase du nez qui coule lors d'une infection virale, lorsque les démangeaisons au nez et les éternuements sont remplacés par un écoulement abondant de liquide et une congestion. Cela se produit pour deux raisons:

Les décharges enveloppent les parois du nez, empêchant l'air de les atteindre. Certains virus bloquent le travail des récepteurs.

Sinusite

Si, une semaine après le rhume, l'état s'aggravait, la température commençait à monter, l'odorat et le goût disparaissaient, une congestion nasale persistante et des maux de tête apparaissaient, peut-être que la maladie était compliquée par une sinusite. La sinusite est une inflammation des muqueuses des sinus. La membrane muqueuse des sinus se gonfle, le secret stagne et se transforme en pus.

Les micro-organismes responsables de la sinusite détruisent l'épithélium. Les signaux du goût et de l'odorat cessent tout simplement de circuler dans le cerveau. C'est la cause de la perte de l'odorat.

Surdosage de gouttes nasales

Les gouttes vasoconstrictrices ne peuvent être gouttes qu'après 4 à 6 heures et pas plus de 3 ou 4 fois par jour. La durée du traitement pour la plupart des médicaments est de 3 jours. Mais il n’est pas rare que les gens abusent de ces médicaments et les enterrent souvent et souvent.

Avec l'utilisation fréquente et prolongée de médicaments vasoconstricteurs, la couche musculaire des vaisseaux nasaux cesse de fonctionner de manière indépendante, l'alimentation de la paroi vasculaire est perturbée.

La muqueuse nasale sèche peut aussi utiliser de façon irrationnelle des gouttes astringentes - Collargol et Protargol.

Allergie

L'odorat peut disparaître temporairement pendant la rhinite allergique. Cela est dû à un œdème et à une abondance de sécrétions liquides qui empêchent l'air d'entrer en contact avec les récepteurs olfactifs.

Si le sens de l'odorat est perdu à cause de l'allergie, vous devez d'abord vous en débarrasser à l'aide d'antihistaminiques et de médicaments hormonaux.

Troubles hormonaux

Ce n’est pas effrayant si l’odorat est perdu pendant la grossesse (dans le contexte de la rhinite vasomotrice), la menstruation, après la prise de contraceptifs oraux. La raison en est les changements hormonaux, après quoi tout revient à la normale.

Changements anatomiques de la cavité nasale

La perte de l’odorat peut être due à des modifications de la cavité nasale, accompagnées de sécrétions:

les polypes; les végétations adénoïdes; grande courbure du septum du nez; des tumeurs; hypertrophie des cornets.

Pour rendre le sens de l'odorat, vous devez vous débarrasser de ces défauts anatomiques. Il n'est pas exclu que cela ne soit possible qu'avec l'aide d'une opération.

Poisons et produits chimiques

L'odeur et le goût disparaissent chez les personnes qui travaillent à la production de substances toxiques et au contact de produits de peinture et de vernis, de produits pétroliers, de vapeurs d'acides divers, etc. Cette condition, appelée anosmie ou perte totale de la perception des arômes, peut être accompagnée d'un écoulement nasal ou peut-être pas.

De plus, les fumeurs actifs et passifs se plaignent souvent d'avoir perdu leur sens de l'odorat. Les récepteurs peuvent mourir complètement et il est presque impossible de restaurer leurs fonctions d'origine.

Traitement

Pour vous débarrasser de ce fléau, vous devez éliminer les écoulements nasaux et ajuster le débit de mucus sortant de la cavité nasale.

Tout d'abord, vous devez vous limiter à l'utilisation de gouttes nasales. Au lieu de cela, il vaut mieux ressembler à la physiothérapie, par exemple électrophorèse, phonophorèse, irradiation ultraviolette du nez et du pharynx, bioptron. Lorsqu'il est urgent d'ajuster votre respiration, vous devez vous entraîner à utiliser des solutions salines qui aident à éliminer les symptômes et les causes de la maladie. Inclus dans leur composition en minéraux, les ingrédients naturels améliorent considérablement les performances de la muqueuse nasale.

Recommandations médicales

Il est nécessaire de faire de la gymnastique quotidienne - dix minutes pour forcer et détendre les muscles du nez. Nez tendu à garder au moins une minute. Masser les ailes du nez. Si le sens de l'odorat a disparu et qu'il y a une perte de goût, il est nécessaire de faire un échauffement. Il est recommandé de chauffer le nez avec une lampe bleue; en son absence, vous pouvez utiliser une lampe d’étudiant ordinaire. L'échauffement est effectué à une distance de 25 cm, pendant 10 minutes, une fois par jour pendant une semaine. Rincer quotidiennement le nez avec des solutions salines de pharmacie - Delphi, Aquamaris, Humer. Vous pouvez goutter dans le nez gouttes d'huile Pinosol.

Attention! Pour le traitement, il est interdit d'utiliser des gouttes vasoconstricteurs, des aérosols et des gouttes combinées contenant un composant vasoconstricteur (Polydex, Vibrocil).

Manières folkloriques

Vous devez faire l'inhalation de vapeur d'eau en ajoutant du jus de citron, de la lavande et de l'huile de menthe. Faites-les quotidiennement, le nombre de procédures - 10. Pour l'inhalation, vous pouvez préparer une décoction de sauge, calendula, ortie ou menthe, avec l'ajout de jus d'ail frais. Vous devez vous couvrir la tête avec une couverture et respirer par dessus la vapeur pendant 15 minutes. Insérez des cotons-tiges imbibés de miel dans le nez pendant 20 minutes. Si le sens de l'odorat est perdu, vous pouvez respirer au-dessus de la fumée d'absinthe, de cosses d'ail ou d'oignons en feu. L'inhalation d'odeurs fortes aidera à rendre le goût: raifort, oignon, moutarde. Il est utile d'inhaler une paire d'huile de menthol ou de baume "Star". Faites des bains de pieds chauds avec de la moutarde, de l’eucalyptus et du poivre. Ils améliorent la circulation sanguine, gèrent efficacement le nez qui coule et se bouchent, ils chassent le rhume, surtout si vous prenez un bain chaud avant de vous coucher.

Prévention

Pour perdre votre odorat et votre goût, vous devez prendre soin de votre santé et suivre les recommandations suivantes:

ne retardez pas le traitement du rhume et du rhume; lors d'une épidémie de maladies virales, rincer le nez avec des solutions salines, des décoctions de camomille, du calendula; éviter le contact avec les allergènes si des allergies sont diagnostiquées; prendre soin de renforcer l'immunité; lorsque vous travaillez avec des substances nocives, utilisez des masques de protection et des respirateurs; suivez les règles de sécurité dans le sport.

La perte de l'odeur après un rhume n'est pas toujours et pas du tout. Elle n'est pas la norme et nécessite un traitement. Par conséquent, si le sens de l'odorat a disparu et qu'il ne s'est pas rétabli après quelques mois, il n'est pas recommandé d'hésiter. Vous devez vous adresser au médecin de l'ENT.

En cas de rhume, des microorganismes pathogènes habitent la muqueuse nasale, provoquant des processus inflammatoires, provoquant un œdème, augmentant de manière significative les sécrétions muqueuses. Ces facteurs bloquent les papilles olfactives et gustatives. Une personne cesse de sentir et considère le goût des plats fade.

Pourquoi le sens de l'odorat et le goût disparaissent-ils en cas de rhume

Les facteurs les plus courants qui ont un impact négatif sur la sensibilité aux odeurs, au goût, incluent les problèmes suivants: Infection par un virus. Les sensations de démangeaisons sont d'abord accompagnées d'éternuements, puis remplacées par une congestion et des sécrétions désagréables.
Rhinite, sinusite. L'évolution d'un rhume banal se transforme en une forme complexe, marquée par une nette détérioration de l'état de santé, une hausse des indicateurs de température, l'apparition d'un mal de tête, une perte de goût et des capacités olfactives.
Préparations nasales. Le surdosage, l’usage excessif de médicaments vasoconstricteurs endommagent la muqueuse nasale et l’empêchent de sentir.
Stimulants. Le contact de la membrane muqueuse du nez et de la bouche avec certains produits (ail, oignon, café, vinaigre, alcool) peut priver temporairement l'odeur et bloquer les récepteurs du goût, respectivement.
Allergie. La formation d'œdèmes, de pertes abondantes, est due à la rhinite allergique, ce qui entraîne parfois une perte des propriétés olfactives. L'isolement d'urgence de l'allergène est nécessaire, ainsi que la prise d'antihistaminiques tel que prescrit par un médecin.
Échec hormonal. L'élimination du goût, les caractéristiques olfactives dues aux menstruations, l'utilisation de la contraception orale, la grossesse. Les troubles hormonaux sont temporaires et les problèmes de nez seront bientôt résolus.
Exposition à des produits chimiques, des poisons. Le contact avec certaines substances (aérosols, produits de nettoyage) provoque non seulement un écoulement nasal, mais également un dysfonctionnement olfactif. Sous la menace d'un pistolet, tous les fumeurs (actifs, passifs). L'efficacité de leurs récepteurs est réduite en raison de la pénétration de la fumée de cigarette dans la muqueuse nasale.
Anatomie du nez. Les changements structurels, les polypes, les végétations adénoïdes, les inflammations et les courbures du septum sont des défauts affectant la sensibilité aux odeurs dans le sens d'une réduction significative. Le problème est résolu de manière opérationnelle.
Les troubles olfactifs ont plusieurs degrés: Hyposmia. Perte partielle de la capacité olfactive. Elle est causée par une mauvaise sensation de substances à forte odeur et par un manque de perception des mauvaises odeurs.
Anosmie Absence totale d'odeur. Zéro perception des odeurs dues à un accident vasculaire cérébral et à la présence de maladies infectieuses graves.
Kakosmia Le développement d'une odeur illusoire lorsque des odeurs normales semblent désagréables.
Hyperosmie Les anomalies mentales contribuent à la formation d'un sens de l'odorat accru.

Les distorsions olfactives privent le confort, provoquant dépression, apathie, irritabilité et autres états négatifs.

Perte d'odeur. Pourquoi est-ce que cela se passe? (vidéo)

Comment se passe la perte de l'odorat? L'influence de la rhinite sur la perte de sensibilité. Pour quelles raisons une personne est privée de la possibilité de sentir.

Comment renvoyer l'odeur et le goût dans un rhume

La restauration du goût et de la fonction olfactive est réalisée au moyen d’une thérapie complexe, qui comprend les points suivants:

Assainissement. Élimination des causes de difficulté à respirer en rinçant la cavité nasale avec des solutions à base d'argent ("Collargol", "Protargol").
Gouttes de vasoconstricteur. Lorsque l'œdème est préservé, les médicaments Naphthyzinum, Naphazoline, Tizin, Galazolin sont prescrits.
Immunocorrection. Pour éliminer les affections récurrentes, des médicaments sont utilisés pour normaliser le travail des fonctions de protection de l’organisme (Kagocel, Imudon, Licopid, homéopathie).
Blocus endonasal. Injections conductrices de suspension de novocaïne et de «Hydrocortisone», ainsi que d'ingestion de comprimés contenant de l'auricum, de la valériane et de l'extrait de brome.
Physiothérapie Il comprend les activités suivantes: UHF, UV, darsonvalization, électrophorèse à l'aide de Dimedrol, thérapie magnétique, thérapie au laser, inhalations basées sur les préparations Dimexid et Hydrocortisone.
Intervention chirurgicale. La congestion nasale permanente, ainsi que le gonflement dû aux problèmes anatomiques, la présence d'adénoïdes et de polypes, sont éliminés au cours de l'opération.

Un traitement efficace, visant à normaliser le travail des récepteurs olfactifs et gustatifs, est prescrit exclusivement par un médecin.

Comment restaurer le sens de l'odorat (vidéo)

Comment restaurer le sens de l'odorat après un rhume La procédure d'inhalation, sa durée. Précautions et traitement.

Méthodes traditionnelles de traitement

Pour restaurer la perte de sensibilité due au rhume peut être à la maison, en utilisant les méthodes populaires suivantes:

Elle est réalisée par inhalation uniforme des vapeurs qui se forment sur la casserole avec un bouillon de cicatrisation. La durée de la procédure ne dépasse pas 5 à 7 minutes et est réalisée à partir de tels composants:

Des pommes de terre Faire bouillir plusieurs fruits (épluchures).
Huiles essentielles. Pour 1 litre d'eau bouillante, ajoutez 5 à 7 gouttes d'extrait (eucalyptus, lavande, basilic) et mélangez uniformément.
Infusions à base de plantes. 3 cuillères à soupe l matières premières (camomille, calendula) versez 1 litre d’eau bouillante et laissez reposer une demi-heure.
Citron Jus d'agrumes dans un volume de 10 gouttes et quelques gouttes d'huile essentielle ajoutées à l'eau chaude. Utilisez une seule fois avec des respirations forcées.
Tampons de guérison (Turunds)

Pour une insertion de 5 à 15 minutes dans le nez avant le coucher, des tubes coniques en coton (mèches) sont utilisés, imprégnés des solutions cicatrisantes suivantes:

le miel liquide / fondu est mélangé à parts égales avec du beurre;
propolis avec de l'eau (huile) dans un rapport de 1 à 1;
momie et huile d'olive du même volume;
Jus d'aloès sous forme diluée (individuellement);
mélange proportionnel d'eau et de kalanchoe.

Pour instillation utilisant des solutions préparées par soi-même d'ingrédients naturels:

Huile de menthol mélangée avec la même quantité d'huile de camphre, appliquer dans la semaine, 3 gouttes par narine deux fois par jour;
extraire le jus de chélidoine et enterrer leur nez trois fois par jour, 2 gouttes par narine, en l'absence de réaction allergique;
Le jus de betterave fraîchement pressé est mélangé à une petite quantité de miel de tilleul et appliqué trois fois par jour, 2 à 5 gouttes par narine (utilisé en pédiatrie);
Râpez la racine de raifort, ajoutez de l'eau à la suspension par volume 10 fois, tendez et utilisez jusqu'à 3 fois par jour, 2 gouttes.

Rinçage. Pour préparer la solution, vous avez besoin de 10 g de sel de mer, 4 gouttes d'iode et un demi-verre d'eau tiède. Pour obtenir la dissolution complète de tous les ingrédients en secouant / agitant. Utilisez une seringue de 2 ml pour rincer les sinus.

Baume "étoile". La procédure implique la lubrification délicate des parois et des ailes du nez, des sinus frontaux et maxillaires. Durée du cours - 5 jours.

L'efficacité des méthodes populaires dépend des caractéristiques individuelles de l'organisme et de l'absence de contre-indications.

Prévention

Pour prévenir ou empêcher le développement de la dysfonction olfactive aidera les conseils suivants:

Traitement en temps opportun des maladies du nasopharynx.
Effectuer des procédures hygiéniques régulières pour la rhinite chronique, en utilisant des infusions à base de plantes et des solutions salines.
Minimiser le contact avec les allergènes.
Renforcer les propriétés protectrices du corps.
Manger des aliments sains, des minéraux, des vitamines.
Rejet des mauvaises habitudes.
L'utilisation de pansements de gaze, respirateurs en contact avec des produits chimiques.
Procédures de massage dans la zone du nez avec l'utilisation d'huiles essentielles.
Gymnastique respiratoire.
Marcher dans les bois, au grand air.
La perte de la capacité à goûter et à sentir est très inconfortable. Pour lutter contre la maladie, aidez médicaments, inhalation, gouttes spéciales et médicaments traditionnels. Une thérapie systématisée avec une approche intégrée permettra de restaurer les propriétés olfactives dès que possible, et des mesures préventives aideront à éviter des problèmes à l'avenir.

Pourquoi l’odeur a-t-elle été perdue et comment la récupérer?

La perte de l'odorat (anosmie) est un problème grave qui affecte non seulement la qualité de la vie, mais aussi la santé. Si le sens de l'odorat a disparu, utilisez immédiatement des médicaments de la pharmacie ou des méthodes traditionnelles de traitement afin d'éviter les complications.

Si le sens de l’odorat a disparu, recherchez la raison du retour sans complications.

Les raisons du manque d'odeur

La perte d'odeur ou d'anosmie est classée dans la catégorie des traits congénitaux ou acquis.

L'anosmie congénitale est due au sous-développement des voies respiratoires. Cette pathologie est souvent concomitante lors du développement non standard du nez ou de la partie faciale du crâne. La perte centrale d'odorat et de goût se produit principalement dans les maladies liées à l'activité cérébrale et au système nerveux central.

Maladies, à cause desquelles il y a une perte cérébrale d'odeurs:

  • altération aiguë ou chronique de l'activité cérébrale due à des modifications athéroscléreuses;
  • formation de tumeurs du lobe antérieur du cerveau;
  • encéphalomyélite;
  • méningite;
  • blessures à la tête;
  • La maladie d'Alzheimer;
  • l'ethmoïdite;
  • arachnoïdite.

Les médecins appellent pathologie périphérique ou centrale les causes de l'anosmie acquise. La réduction périphérique de l'odeur (hyposmie) se produit directement dans le nez. L'hyposmie, d'origine virale, comme le rhume, la sinusite, les infections virales aiguës des voies respiratoires, la grippe ou après un rhume, est complètement rétablie après le traitement.

L'hypertrophie du cornet peut entraîner la disparition de l'odorat

Les signes périphériques du manque d'odeur comprennent:

  • troubles fonctionnels - gonflement de la muqueuse nasale après une maladie virale. Après traitement, la pathologie disparaît;
  • lésions respiratoires - courbure ou hypertrophie des voies nasales, formations tumorales dans la cavité nasale;
  • raisons d'âge - atrophie sénile de la cavité nasale avec diminution de la production de mucus;
  • lésions essentielles - inflammation, brûlure ou lésion du nasopharynx.

Les signes périphériques les plus caractéristiques de la détérioration des sensations de l'odorat et du goût des aliments.

Quel médecin contacter?

Si le nez a cessé de sentir, il est nécessaire de contacter un otolaryngologue. Le diagnostic est réalisé sur la base d'une enquête auprès des patients, d'un examen externe, d'un examen médical et d'une analyse des données obtenues. Lorsqu'une anosmie cérébrale est détectée, le patient doit consulter un neuropathologiste ou un neurochirurgien.

Aux premiers problèmes d'odorat, consultez un oto-rhino-laryngologiste

Diagnostics

Lorsque le patient ne sent plus aucune odeur, il est important de déterminer rapidement et avec précision la cause de la pathologie.

Les méthodes de recherche médicale comprennent:

  1. Clarification des symptômes et examen externe du nez.
  2. Radiographie ou rhinoscopie des sinus nasaux.
  3. Échographie de la cavité nasale.
  4. IRM ou scanner de la cavité nasale, des sinus nasaux ou du cerveau.
  5. Tests olfactifs à forte odeur.
  6. Identifiez le seuil de perception.

Une échographie de la cavité nasale est effectuée pour découvrir la raison de la perte de l'obéité

L'olfactométrie est réalisée pour mesurer la netteté de la perception des odeurs. Un dispositif spécial sous la forme d'un cylindre creux contenant des substances aromatiques détermine le seuil des sensations du patient et la reconnaissance des odeurs.

Si le patient manque complètement de perception, le médecin lui prescrit un scanner cérébral pour établir les causes de l'anosmie.

Traitement médicamenteux

Les préparations sont prescrites en fonction de la cause de la pathologie.

  1. Médicaments vasoconstricteurs. Naphthyzinum, Galazolin, Nazivin, Nazol.
  2. Antihistaminiques. Alleron, Loratadin, Suprastin, Tsetrin, Eden, Zodak.
  3. Solutions salines. Aqua Maris, Aqualor, Reno Stop, solution saline.

Naphthyzinum a un effet vasoconstricteur et est utilisé pour traiter les pathologies des voies nasales.

Comment restaurer le sens de l'odorat des remèdes populaires?

Parallèlement au traitement médical traditionnel, les remèdes populaires jouissent également d’une grande popularité auprès des patients, dans la lutte contre l’odorat faible. L'avantage particulier de ce traitement est qu'il peut être administré à la maison.

Bains de sel

Si le nez cesse soudainement de respirer, utilisez une solution saline pour le rincer. Le liquide salin a de fortes propriétés antiseptiques et anti-inflammatoires.

Rincer le nez avec une solution saline pour libérer les muqueuses des voies nasales.

Dissoudre dans 200 ml d'eau tiède 2 grammes de sel de mer ou ordinaire, vous pouvez ajouter une goutte d'iode. Injectez la solution pour les narines en la passant par la bouche. Le liquide ne peut pas être avalé, les résidus de la solution sont recrachés. En savoir plus sur le bon rinçage.

Inhalation de citron

Le jus de citron contient une grande quantité de vitamine C, qui peut empêcher la reproduction d'une infection virale en stimulant la réponse immunitaire.

Dans 200 ml d'eau tiède, ajoutez une cuillère à soupe de jus de citron et 5 gouttes d'huile essentielle (menthe poivrée ou lavande). Amenez la solution à ébullition et respirez dessus. Un traitement au citron est effectué tous les jours pendant deux semaines.

Propolis

Traiter la cavité nasale avec une solution de propolis pour arrêter le développement de bactéries sur les muqueuses

Agit comme un antibiotique naturel, élimine rapidement le développement de la microflore pathogène et renforce le système immunitaire.

Mélangez la propolis avec du beurre et de l'huile végétale dans un rapport de 1: 3. Humidifiez le coton-tige avec le mélange et insérez-le dans la narine pendant 15 minutes. La procédure se fait pas plus de deux fois par jour.

Vinaigre

En raison des propriétés anti-inflammatoires et bactéricides du vinaigre, il est très efficace dans le traitement de maladies d'étiologie virale.

Faites chauffer du vinaigre de table dans la casserole et inspirez les vapeurs. Veillez à ne pas laisser de vinaigre dans vos yeux.

Inhalation à l'huile de basilic

Utilisez l'huile essentielle de basilic pour traiter la congestion nasale persistante.

L'huile essentielle est utile dans la forme prolongée d'un rhume. Mélanger 200 ml d'eau chaude avec 5 gouttes d'huile de basilic. Inhaler l'odeur, couvrir avec une serviette sur le récipient.

Oignon brûlant

L'inhalation de fumée provenant d'enveloppes brûlées est efficace dans la congestion nasale chronique. Pour la procédure, vous pouvez toujours utiliser de l'absinthe séchée ou du zeste d'ail. Inhalation au moins trois fois par jour pendant 7 minutes.

Instillé avec de l'huile de menthol ou de camphre

Huile essentielle de menthol - une alternative naturelle aux gouttes nasales

Chaque jour, versez l'huile dans le nez avec trois gouttes dans la narine. Pour améliorer l'effet, essuyez le whisky, le front et la zone sous le nez avec de l'huile.

Gingembre

La racine de gingembre a des propriétés bactéricides et anti-inflammatoires. Pour la procédure, il est nécessaire de broyer le gingembre à l'état de poudre et de le sécher au four.

Faites bouillir une cuillère à café de poudre dans 50 ml de lait, filtrez la solution. Creusez dans chaque narine trois fois par jour.

Sauge

Utilisez la sauge médicinale pour enlever le gonflement de la cavité nasale

La plante a une action désinfectante et anti-œdémateuse. Effectivement dans les maladies où l'odorat a disparu en raison du gonflement des sinus nasaux.

Une cuillère à soupe de la collection verser 400 ml d'eau bouillante, insister une demi-heure et filtrer. Prendre 100 ml de perfusion trois fois par jour.

Complications possibles

Une semaine après la disparition de l'odorat, avec un traitement approprié, la fonction de perception de l'odorat est complètement restaurée.

Avec le refus de traiter la maladie, une personne peut développer une pathologie qui présente de nombreux symptômes:

  • l'absence de réaction émotionnelle à l'odeur (empoisonnement alimentaire);
  • L'immunité aux odeurs comme une menace pour la vie humaine (fuite de gaz, contamination de l'air toxique ou incendie de câblage électrique);
  • sous l'influence de la perte partielle de l'odorat, l'appétit diminue et la dépression apparaît;
  • La progression de l'anosmie conduit à une altération fonctionnelle de l'activité cérébrale.

Le manque d'odorat peut être dangereux pour la vie.

Prévention de la dégradation olfactive

Pour éviter le développement d'effets indésirables, vous devez observer les mesures préventives suivantes:

  1. En cas de rhume, il est nécessaire de traiter les maladies du nez et des sinus paranasaux.
  2. Pour désinfecter et prévenir les maladies infectieuses, rincez-vous régulièrement le nez avec des bouillons d’herbes médicinales telles que la camomille, la sauge, l’eucalyptus ou le calendula.
  3. Évitez l'exposition aux allergènes ou aux irritants des muqueuses nasales. Pour la protection, utilisez des bandages de gaze ou des respirateurs.
  4. Arrêtez de fumer. La fumée de cigarette irrite les muqueuses et a des effets néfastes sur le goût et les récepteurs olfactifs.
  5. Observez un régime alimentaire sain. Des aliments riches en vitamines et de haute qualité renforcent le système immunitaire.

Évitez les irritants nasaux pour éviter les problèmes d'odeurs

Des exercices quotidiens simples réduiront à jamais les problèmes de respiration et de sentir un adulte ou un enfant:

  • 6 secondes reniflent l'odeur imaginaire, aspirant fortement l'air avec les narines avec des soupirs courts;
  • En appuyant sur le bout du nez avec votre doigt, appuyez dessus tout en essayant de retirer votre lèvre inférieure;
  • appuyez avec votre doigt sur le nez et essayez de bouger les sourcils.

Si vous perdez votre odorat, déterminez-en la cause avant de vous auto-soigner. Le développement de la maladie peut provoquer un processus inflammatoire irréversible d'autres organes. Rappelez-vous que lorsque des violations graves sont détectées, le traitement du stade précoce de la maladie est beaucoup plus efficace que le soutien médical des cas négligés et inopérables.

Noter cet article
(1 point, moyenne 5,00 sur 5)